Notre avis sur le livre Génération Resident Evil

Publié le par
PS5 XSX PS4 XB1 SWT PC PS3 XB360 Wii U Wii PS2 XBox PS1

Délaissant exceptionnellement sa manette PlayStation, la rédaction de PlayFrance a pris le temps de s’intéresser à un autre média, toujours en rapport avec le jeu vidéo, à l’occasion de la sortie du livre Génération Resident Evil écrit par Bruno Rocca que l’éditeur Omaké Books a eu la gentillesse de nous envoyer en avant-première.

1996-2021. A l’instar de Tomb Raider, Crash Bandicoot ou Les Chevaliers de Baphomet, le cultissime Resident Evil célèbre son 25ème anniversaire cette année. Point de départ d’un quart de siècle qui aura révolutionné le jeu vidéo en lui insufflant un sentiment de peur jusque-là bien trop rare, le jeu de Shinji Mikami marque un avant et un après pour beaucoup de joueurs. Pour ma part il est le responsable du basculement de ma perception du jeu vidéo de simple loisir vaguement attirant à une passion dévorante que je partage avec vous sur PlayFrance depuis 2004. Alors forcément, quand un livre non-officiel consacré à mon jeu préféré sort en boutique, il ne peut que m’intéresser. Il ne s’agit pas de la traduction française d’un livre existant mais bien d’un ouvrage original bourré de références culturelles bien de chez nous.

Ce bouquin à la couverture souple se veut être le plus complet jamais réalisé sur la saga Resident Evil, s’étalant sur 224 pages et traitant de tous les épisodes de la manière la plus exhaustive possible. Tous les jeux sont passés à la moulinette, de la série canonique aux épisodes parallèles (les deux Revelations) en passant par les différents remakes (Resident Evil sur GameCube, les récents second et troisième volet) pour terminer par les spin-off plus ou moins  glorieux : les rail-shooters de la Wii, les tentatives ratées de jeux multijoueurs (Outbreak, Umbrella Corps, Operation Raccoon City), les erreurs Resident Evil Survivor et les volets exclusivement nomades que nous avions oublié comme le Gaiden de la Game Boy Color ou le Mercenaries 3D de la console éponyme. Au total une quinzaine de jeux sont dépoussiérés de manière chronologique pour replacer dans leurs contextes historiques les soft de Capcom. Même le mythique Resident Evil 1.5 a le droit à ses quatre pages puisqu’il est désormais plus ou moins jouable grâce à la magie du net et fait figure de Saint-Graal pour les puristes de la saga. Nous pardonnerons à l’auteur de passer rapidement sur les différents prototypes de Resident Evil 4 par manque d’informations solidement vérifiables, en revanche nous sommes agréablement surpris de retrouver huit pages sur Resident Evil Village alors que ce dernier ne sera disponible qu’à partir du 7 mai prochain sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series, Xbox One, PC et Stadia.

Chaque chronique démarre par la genèse du projet, en reprend le scénario, et détaille les nouveautés de son gameplay. La présence d’un encadré « Trivia » plein d’anecdotes est particulièrement apprécié, au même titre que la colonne « Spoiler Zone » qui identifie et isole les éléments scénaristiques clés qui pourraient amoindrir l’expérience des joueurs qui n’auraient pas encore fait les jeux en question. Surtout, en comparaison au livre « Resident Evil : Des Zombies et des Hommes » (de Bruno Provezza, Mehdi El Kanafi et Nicolas Courcier paru en 2015) qui traitait de la saga de manière plus littéraire et totalement dépourvue de visuels accrocheurs, Génération Resident Evil est abondamment illustré de screenshots, de jaquettes et d’artworks qui font plaisir à (re)voir et donnent à l’ouvrage un côté encyclopédie à conserver précieusement pour la feuilleter avec nostalgie de temps en temps.

Ceux qui s’intéressent à la mythologie Resident Evil et à son folklore tout autant qu’à l’expérience vécue manette en mains seront sans doute ravis de retrouver les fiches biographiques détaillées de tous les personnages importants (les persos jouables en gros) ainsi qu’une frise de sa timeline bordélique et souvent remaniée depuis la sortie du premier opus il y a 25 ans. Même les différents virus et parasites ont le droit à leur dissection pour justifier la présence des zombies, armes biologiques et autres monstruosités en face du canon de nos armes depuis tout ce temps. Enfin, une section voyage dédiée aux principaux lieux explorés durant nos parties nous rappellera que mine de rien nous avons vu du pays durant toutes ces années à rester en sécurité derrière nos écrans.

Dans les dernières pages du livre deux rubriques s’avèrent plutôt amusantes : celle qui inventorie les scènes les plus déconcertantes de la saga (pour ne pas dire WTF) et l’autre qui répertorie les meilleures références à la licence dans d’autres jeux vidéo et dans la pop culture. Une preuve supplémentaire de l’influence culturelle de ce chef d’œuvre qui a donné lieu à une (sur)exploitation parfois contestable avec des comics, des romans, des mangas, des films live - mauvais pour la plupart -, trois films d’animation qui s’en sortent un peu mieux et la future série Netflix que nous devrions pouvoir visionner durant l’été. L’espoir est permis pour le reboot cinématographique prévu pour cet automne et chapeauté par Johannes Roberts (le glaçant The Strangers : Prey at Night). Pour pinailler, nous dirons juste qu’il manque à cet ouvrage, au demeurant très complet, une petite rubrique pour le collectionneur avec les meilleures jouets, figurines, dioramas, éditions collectors et accessoires dérivés des jeux. Le livre « Tout l’univers de Tomb Raider » paru pour les 20 ans de Lara Croft (certes plus gros et plus cher) poussait la passion jusqu’à aller à la rencontre des fans avec photos de leurs vitrines, de leurs collections, de leurs cosplays… Celui-ci se recentre sur les jeux et leurs (quelques) produits dérivés c’est déjà très bien comme ça.

Génération Resident Evil de Bruno Rocca est édité par Omaké Books. Il coûte 19,90€ et sort le 29 avril 2021 dans toutes les bonnes librairies. Une édition collector avec couverture cartonnée et jaquette exclusive est en vente pour 24,90€ sur le site de l’éditeur uniquement.

Les commentaires

Gui

Le
Très cool de parler de livres d' Omaké books
Le
J'espère que nous renouvellerons l'expérience.
Le
A quand les dossiers des bouquins de Third ? :)
Le
Une super émission qui en parle (de RE et de ce livre) :
Le
Sephi a écrit : jeu. 29 avr. 2021 14:53 A quand les dossiers des bouquins de Third ? :)
Quand on en recevra. 😉