PlayStation 5 : Notre avis sur la nouvelle console de Sony

Publié le par
PS5

Près de sept ans après la sortie de sa précédente console de salon, Sony lancera sa très attendue PlayStation 5 le 12 novembre prochain au Japon et en Amérique du Nord, puis une semaine plus tard dans le reste du monde. Comme à chaque lancement depuis plus de 20 ans, le constructeur nippon a eu la gentillesse d’envoyer avec un peu d’avance un exemplaire de la machine et quelques jeux à la rédaction de PlayFrance, nous permettant de vous proposer dès aujourd’hui un premier avis éclairé à son sujet.

Mais revenons un instant sur la découverte de la console, reçue il y a une petite dizaine de jours. Premier constat elle est nettement plus volumineuse que ses grandes sœurs, son encombrement se rapprochant plus de celui d’un ampli home cinema que d’une PS4 Pro, et son esthétique originale rendra difficile une installation discrète parmi vos autres appareils. Après de multiples essais, nous avons pour notre part finalement décidé de la positionner verticalement (rappelons qu’un socle est fourni, à utiliser à la verticale comme à l’horizontale), ce qui permet non seulement un gain de place sur le meuble télé mais aussi quelques possibilités de camouflage selon les configurations (un grand écran, plus haut que la console et posé sur son pied à côté d’elle peut en effet faire office de cache).

Une console silencieuse

Avec des dimensions si imposantes, on était en droit d’espérer que les ingénieurs de Sony aient intégré à la PlayStation 5 un système de refroidissement performant et silencieux. Et après plusieurs heures d’utilisation, force est de constater que la nouvelle machine est extrêmement silencieuse, quel que soit le jeu lancé. Il faut vraiment s’approcher très près pour percevoir le ronronnement de son ventilateur, et la température de l’air évacué (vers l’arrière de la machine) nous a paru raisonnable en toute circonstance.

Là où les choses se sont montrées moins probantes, c’est lorsque nous avons inséré le BluRay d’un jeu PS4 dans la console : le lecteur optique s’est alors mis en branle de manière particulièrement bruyante, réduisant à néant les efforts fournis par ailleurs sur le fonctionnement discret de la console. Heureusement, comme sur la génération précédente, les disques physiques ne seront vraisemblablement utilisés que pour l’installation et le lancement des titres PS5 : le lecteur optique devrait ensuite se taire et vous laisser profiter du silence de la machine (ou plutôt de la bande son de vos jeux !).

Des chargements ultra-rapides

Puisque nous évoquons l’installation des jeux, il n’est sans doute pas inutile de dire quelques mots sur l’une des principales évolutions techniques de cette console de nouvelle génération : le disque SSD. On connaissait déjà les bienfaits de la technologie sur PC (voire sur PS4) avec des temps de chargement largement réduits, mais la PlayStation 5 semble aller encore plus loin avec une intégration plus poussée pour plus d’efficacité.

C’est bien simple, il ne vous faudra que 6 secondes depuis le menu de la console pour atteindre celui d’Astro’s Playroom, et à peine 8 secondes pour réaliser la même opération avec Spider-Man : Miles Morales. Une fois en jeu dans ce dernier, les voyages en métro d’un point à l’autre de Manhattan ne prennent plus que... 2 secondes !

Alors soyons clairs, il faut pour atteindre de telles performances que les jeux en question aient été conçus pour tirer parti du SSD, et n’introduisent pas artificiellement des délais de chargement. On pense par exemple à Devil May Cry 5 Special Edition qui au lancement ne permet pas de passer ni les logos du développeur et de l’éditeur, ni l’indication du chargement de la dernière sauvegarde.

Une interface qui évolue

Qui dit nouvelle console dit évidemment nouvelle interface. Déjà présentée par Sony via de multiples vidéos relayées ici-même par Vincent et Steven, celle de la PlayStation 5 s’inscrit dans la continuité de ce qu’offrait sa grande sœur : si l’agencement de certaines options a été quelque peu revu, les habitués de la marque seront en terrain connu.

Comme par le passé le bouton PlayStation de la manette est au cœur du système, une simple pression faisant apparaître en surimpression le Centre de contrôle, une barre d’options (personnalisable) située en bas de l’écran. Elle vous permettra par exemple de retourner au menu principal de la console (sans quitter le jeu en cours), de switcher d’un jeu à un autre grâce au Sélecteur (vous quitterez alors le jeu en cours), de gérer vos accessoires, d’accéder à vos Partys (conversations)...

Si vous êtes en jeu, et que celui-ci le supporte, vous accéderez en même temps au Centre de jeu, une page dédiée se présentant sous la forme de cartes de différentes sortes. Certaines vous fourniront les dernières informations officielles sur le titre en cours, tandis que d’autres vous permettront de lancer différentes activités proposées par le jeu par simple pression sur un bouton. Mieux, les cartes d’activités pourront inclure des indices vidéo pour vous permettre d’atteindre les objectifs en cours, ces aides étant toutefois réservées aux abonnés PlayStation Plus.

Point important, vous pouvez accéder au Centre de jeu de vos titres même lorsque ceux-ci ne sont pas lancés, si bien qu’il est possible de lancer une activité depuis le menu principal de la console, et de s’y atteler quelques secondes plus tard grâce à la rapidité du SSD sans passer par le menu du jeu !

La manette next-gen

Autre innovation proposée par la PlayStation 5, sa manette DualSense nous a conquis dès les premières minutes passées avec Astro’s Playroom. Non seulement son retour haptique offre des vibrations bien plus variées que ce que proposaient les précédentes DualShock, mais en plus ses gâchettes adaptatives renforcent l’immersion en reproduisant les sensations des armes ou accessoires utilisés dans le jeu. La tension d’un arc ou le déclic d’une gâchette peuvent désormais être retranscrits via votre pad, tout comme les vibrations d’une fermeture éclair que vous remontez en glissant votre doigt du bas vers le haut sur le pavé tactile de la manette. Saisissant !


Mais si l’engouement pour les possibilités offertes par la DualSense est grand, il convient de préciser que l’exploitation de tout son potentiel reste à la discrétion des développeurs : si la Team Asobi a clairement voulu en faire la démonstration avec Astro’s Playroom, le résultat est tout de même moins novateur dans le Spider-Man : Miles Morales d’Insomniac.

La rétrocompatibilité PS4

Alors que le catalogue de la PlayStation 4 n’a cessé de s’enrichir durant ces derniers mois, il est fort possible que vous n’ayez pas terminé tous vos jeux en cours au moment où vous recevrez votre console de nouvelle génération. Pas de panique : l’immense majorité des jeux PS4 tournera sans problème sur PS5, certains développeurs ayant même prévu un patch pour tirer parti de la puissance accrue de la nouvelle machine. On pense notamment à Days Gone qui se paye le luxe de tourner à 60 images/seconde après sa mise à jour, ou à Ghost of Tsushima et Everybody’s Golf qui profiteront eux aussi de la sortie de la PS5 pour s’offrir un petit lifting.

Précisons que s’il est possible d’installer ces jeux PS4 sur le SSD de la PS5, vous aurez vraisemblablement intérêt à les stocker plutôt sur un disque dur externe : vous garderez ainsi de la place pour vos futurs jeux de nouvelle génération (les titres PS5 ne peuvent pas, du moins pour l’instant, être déplacés sur un stockage externe), et vous pourrez toujours les relancer sur votre « vieille » PS4 au besoin !

En vrac

Avouons-le, il est difficile de faire un retour exhaustif sur toutes les possibilités offertes par la PlayStation 5 en seulement quelques jours passés avec la console. Nous n’avons par exemple pas vraiment eu le temps de nous faire une idée sur le système Tempest (son 3D avec un casque stéréo classique), de mesurer finement la durée de vie de la batterie de la DualSense ou d’analyser la qualité des captures vidéo faites avec l’outil intégré à la console.

Au cas où vous auriez des questions spécifiques sur la console, n’hésitez pas à les poser en commentaire de cet article sur le forum où nous tenterons d’y répondre dans la mesure du possible (comprenez si aucun embargo ne nous empêche de le faire !)

On a beau apprécier une marque depuis plus de 20 ans, on est toujours fébrile à la sortie de l’un de ses nouveaux produits phare : les spécifications techniques et les trailers de la PlayStation 5 nous vendaient du rêve, mais encore fallait-il que celui-ci se concrétise une fois la machine entre nos mains. Soyons honnêtes, tout cela dépend bien évidemment des jeux proposés qui, à ce jour, sont en quantité relativement limitée à la rédaction. Ceci dit nos sessions de test d’Astro’s Playroom et de Spider-Man : Miles Morales nous ont convaincus de tout le potentiel de la PlayStation 5 qui, à n’en pas douter, saura trouver son public friand des licences iconiques de la marque. On a maintenant hâte d’accueillir tous les titres de nouvelle génération qui sauront exploiter les entrailles de la bête !

Les commentaires
Le
Kurita92 a écrit :
sam. 7 nov. 2020 22:26
J’ai une question, est ce que tu as eu une quelconque surchauffe? Je vois que sur Twitter, un grand nombre de testeurs partager l’écran de surchauffe de la PS5.

Disant que la PS5 doit s’éteindre le temps de refroidir.
C’est la meme image que tout le monde partage et c’est lié au fait que la console est dans une coque en plastique fermée.
C’est tellement le tweet putaclick.
Le
Jerome si tu nous lis, envoie la Sony x900h a Eric. On est plein à attendre pour l’acheter si elle va bien avec la PS5. :o :D
Le
Pouet a écrit :
sam. 7 nov. 2020 22:32
Kurita92 a écrit :
sam. 7 nov. 2020 22:26
J’ai une question, est ce que tu as eu une quelconque surchauffe? Je vois que sur Twitter, un grand nombre de testeurs partager l’écran de surchauffe de la PS5.

Disant que la PS5 doit s’éteindre le temps de refroidir.
C’est la meme image que tout le monde partage et c’est lié au fait que la console est dans une coque en plastique fermée.
C’est tellement le tweet putaclick.
J’en ai vu plein, pas qu’une. D’où ma demande.
Le
Kurita92 a écrit :
sam. 7 nov. 2020 22:26
J’ai une question, est ce que tu as eu une quelconque surchauffe? Je vois que sur Twitter, un grand nombre de testeurs partager l’écran de surchauffe de la PS5.

Disant que la PS5 doit s’éteindre le temps de refroidir.
Aucun problème de mon côté. Je trouve même qu'elle ne chauffe pas des masses, quel que soit le jeu. Peut-être qu'ils l'ont tous installée dans un meuble trop fermé ?
Le
Pouet a écrit :
sam. 7 nov. 2020 22:32
Kurita92 a écrit :
sam. 7 nov. 2020 22:26
J’ai une question, est ce que tu as eu une quelconque surchauffe? Je vois que sur Twitter, un grand nombre de testeurs partager l’écran de surchauffe de la PS5.

Disant que la PS5 doit s’éteindre le temps de refroidir.
C’est la meme image que tout le monde partage et c’est lié au fait que la console est dans une coque en plastique fermée.
C’est tellement le tweet putaclick.
Alors l'image où on voit la PS5 sous coque plastique c'est une PS5 factice, les vraies consoles sont toujours sous la borne fermée à clé. Après niveau espace ce n'est guère mieux, mais moins étriqué que la petite bulle de plastique 😉
Le
Je vous dirai si j'ai le message durant mes sessions de jeu (nouveaux titres attendus la semaine prochaine), mais si c'est le cas ce sera un peu inquiétant vu que ma console est sur le meuble et non pas dans le meuble. :P
Le
Ça serait intéressant d’essayer de la mettre dans le meuble (si ça passe :D) pour voir comment se comporte la ventilation dans ce cas.
Le
329€ pour deux planches!!
Le
C'est grâce au crunch pour les exclus Microsoft !
Le
Au fait Eric, elle lit les CD Audio la PS5 ?
Le
Anasam a écrit :
dim. 8 nov. 2020 11:09
Au fait Eric, elle lit les CD Audio la PS5 ?
Aucune idée je n'en ai pas sous la main - je devrais pouvoir vous répondre lundi soir ou mardi sur ce genre de trucs.
Le
Eric a écrit :
dim. 8 nov. 2020 11:29
Anasam a écrit :
dim. 8 nov. 2020 11:09
Au fait Eric, elle lit les CD Audio la PS5 ?
Aucune idée je n'en ai pas sous la main - je devrais pouvoir vous répondre lundi soir ou mardi sur ce genre de trucs.
ok merci ;)
Le
Wow. Merci paxpax69 d'avoir pris le temps de t'inscrire pour nous faire profiter d'un super bon plan. Si on votait aujourd'hui pour notre prochain modo, tu aurais ma voix.
Le
Il y a moyen de faire le test d'un jeu en retro compatibilité sur un SSD en USB 3, genre TLOU 2 ou Days Gone ?
Chargement du jeu depuis le menu de la console jusqu'au titre + chargement d'une nouvelle partie jusqu'à la 1ère image ingame ?

Edit : pas besoin j'ai vu une vidéo avec pas mal d'infos :

Jeux concernés

Publicité