[Dossier PF] > PGW 2016 – On a joué à De-Formers de Ready at Dawn

Suivez toute l’actualité du jeu vidéo.

Jeu concerné :  De-Formers

La Rédaction
Messages : 7751
Inscription : sam. 26 déc. 2015 14:45
Contact :
Likes reçus : 139
Likes reçus : 139

[Dossier NPF] > PGW 2016 – On a joué à De-Formers de Ready at Dawn

Message par La Rédaction » jeu. 3 nov. 2016 20:34

C’est en compagnie d’Alex Salcedo, producteur du jeu, et Grégory Delfosse, responsable des relations presse et du marketing, que nous avons pu découvrir De-Formers en deux temps : une première session le mercredi soir de la PGW (lors de la soirée presse) en binôme avec Vincent, puis une seconde le jeudi matin avec Offril et son frère.

Une histoire de Forms

Rappelant furieusement Super Smash Bros dans son principe de base, De-Formers vous propose de participer à des combats en arène opposant jusqu’à huit ersatz de blobs appelés Forms. Ces petites créatures gélatineuses se déplacent en roulant sur elles-mêmes, et peuvent attaquer leurs adversaires en se propulsant vers eux (via un dash chargé), en leur tirant dessus, ou encore en les attrapant puis en les lançant dans le décor. Chaque attaque réussie enlève un peu de matière à la cible qui finit par disparaître lorsqu’elle a encaissé trop de coups. Une manœuvre de protection permet de se protéger des attaques chargées et des tirs, mais elle vous laisse vulnérable aux chopes et doit donc être utilisée avec parcimonie. Les morceaux de Forms arrachés à leur hôte tombent sur l’aire de jeu, et peuvent être récupérés par les participants pour requinquer leur bestiole et ainsi lui éviter une mort prématurée. A noter que le dash permet aussi d’éliminer un adversaire en le propulsant hors de l’arène, manœuvre qu’il conviendra de bien maîtriser sur les maps les moins étendues.
ImageImageImageImage
Là où les choses deviennent vraiment intéressantes, c’est que Ready at Dawn a opté pour une approche physique dans la gestion des déplacements et des attaques de ces petites créatures : comme expliqué plus haut la quantité de matière d’un Form fluctue au cours de la partie, faisant logiquement varier la puissance des attaques chargées et la résistance à ces mêmes attaques. De la même manière la maniabilité de votre personnage varie en fonction de son poids, un Form léger pouvant changer de direction plus rapidement que son homologue lourd. Mieux, les tirs évoqués plus haut ne sont que des projections de matière de votre blob, si bien qu’il est préférable d’éviter de marteler la touche correspondante au risque de se retrouver à la merci de la première attaque d’un adversaire ! Vous l’aurez compris, tout le sel du jeu réside dans le bon équilibre entre maniabilité et efficacité de votre Form, une dualité que l’on retrouve dans de multiples jeux du genre mais rarement de manière dynamique.

Si tous les personnages peuvent utiliser l’ensemble des mouvements décrits plus haut, chacun d’entre eux dispose aussi de caractéristiques spécifiques le rendant plus ou moins efficace en attaque, en défense ou lors de ses déplacements : avouons-le l’influence de ces paramètres ne nous a pas paru flagrante pad en main, mais les développeurs continuent de réfléchir à certains aspects de leur bébé dont celui-ci qui pourrait être complété par un système de points d’expérience dans la version finale.





Précisons que comme dans tout bon brawler en arène, De-Formers offre son lot de power-ups apparaissant à intervalles réguliers pour pimenter les affrontements. Vous pourrez par exemple faire grossir démesurément votre Form pendant un temps limité et ainsi profiter d’une puissance accrue, ou bien déclencher une onde de choc qui blessera tous les adversaires situés non loin de vous.

Idéal pour les soirées entre potes

Sauf grosse surprise, De-Formers ne proposera pas de campagne solo en dehors peut-être d’un tutoriel de quelques minutes : il s’agit d’un titre résolument orienté multijoueurs, et le moins que l’on puisse dire est que les développeurs de Ready at Dawn ont pris cet aspect du jeu très au sérieux. Vous pourrez en effet jouer jusqu’à quatre en écran partagé sur une seule console, y compris pour participer aux matchs en ligne qui rassemblent jusqu’à huit joueurs : toutes les combinaisons seront a priori possibles, du classique « huit consoles avec un joueur chacune » au bien plus rare « deux consoles avec quatre joueurs chacune ».

Si les développeurs ne savent pas encore exactement combien de maps seront proposées dans la version finale du jeu, il est déjà établi que plusieurs d’entre elles seront dynamiques et incluront donc un aspect plateforme qui, combiné au système d’attaques chargées, promet de beaux fous rires. Côté modes de jeu, l’offre paraît pour l’instant un peu plus limitée avec les classiques Deathmatch et Team Deathmatch, même si ce dernier permettra de biaiser les parties en formant des équipes déséquilibrées (plus de joueurs d’un côté que de l’autre). Heureusement une petite surprise nommée Form Ball a été révélée à la PAX West 2016 !





Il s’agit ni plus ni moins d’une sorte de Rocket League à la sauce De-Formers dans laquelle les petits blobs disputent un match de football déjanté : les mouvements des parties classiques sont repris à l’identique, mais votre but est ici d’attraper l’énorme ballon qui apparaît au centre du terrain et de l’amener jusqu’au but adverse. Evidemment le porteur du ballon ne peut attaquer les adversaires (il peut tout de même continuer à sauter pour éviter les coups !), et il convient donc pour ses coéquipiers de le protéger jusqu’à ce qu’il parvienne à marquer. Les plus courageux tenteront sans doute de faire circuler le ballon pour plus d’efficacité, mais la manœuvre est périlleuse et nécessitera sans doute de longues heures d’entraînement pour être parfaitement maîtrisée !

Un jeu qui donne le sourire

Après avoir essayé le Team Deathmatch et le Form Ball durant la Paris Games Week, force est de reconnaître que la recette mise au point par Ready at Dawn fonctionne et qu’elle fait du bien en cette fin d’année dominée (comme d’habitude) par les FPS épiques et autres simulations sportives. On prend rapidement goût aux Deathmatchs déjantés qui nécessitent toutefois un petit temps d’adaptation en raison de leur rythme endiablé, et il n’y avait qu’à entendre les éclats de rire des participants pour comprendre que le studio californien est sur la bonne voie avec ce nouveau titre.

Mieux, enchaîner deux sessions comme nous l’avons fait nous a permis de nous faire une meilleure idée de la courbe de progression et donc de la profondeur du jeu : alors que notre session du mercredi soir en Team Deathmatch nous avait paru un peu brouillon, les participants semblant enchaîner les attaques chargées au petit bonheur la chance, celle du jeudi matin en Team Deathmatch puis en Form Ball nous ont convaincus du potentiel tactique du jeu lorsque tous les joueurs de la partie maîtrisent un minimum les différents aspects du gameplay.





Ajoutez à tout cela une réalisation mignonette avec ses environnements colorés et ses personnages tout ronds représentant au choix, une vache, un hamburger, une pastèque ou encore un gâteau à la crème, et vous comprendrez que la légèreté de De-Formers associée à son gameplay solide a de quoi séduire les amateurs de brawlers en arène.

Pour la petite histoire, nous avons tout de même demandé à Alex Salcedo comment un studio comme Ready at Dawn en était venu à créer un jeu aussi différent de ses précédentes productions : la réponse est à vrai dire très simple, l’équipe avait besoin de souffler un peu après les God of War PSP et The Order : 1886, et souhaitait créer un jeu qui mette en avant le fun immédiat plutôt qu’un univers extrêmement travaillé servi par une performance technique de haut vol. Sur ce dernier point on précisera quand même que De-Formers utilise le moteur physique de The Order pour déterminer l’apparence des Forms, aucune animation pré-calculée n’étant utilisée dans leur rendu. Sachez en outre qu’Alex nous a confié que le jeu avait permis au studio de gagner en expérience au niveau du développement d’un titre multijoueurs en ligne, si bien que l’on se prend déjà à rêver d’une suite à The Order (la rumeur est récurrente) plus aboutie et avec une composante multi !

Voir le dossier

Avatar de l’utilisateur
Silversun
Vétéran PF
Messages : 1728
Inscription : ven. 4 déc. 2015 21:33
Localisation : Angoulême
Contact :
Likes reçus : 168
Likes donnés : 177
Likes reçus : 168  /  Likes donnés : 177

Re: [Dossier PF] > PGW 2016 – On a joué à De-Formers de Ready at Dawn

Message par Silversun » jeu. 3 nov. 2016 21:01

Du fun à l'horizon avec ce petit jeu multi. J'aime bien le mode foot qui est un copier-coller de rocket league
ID PSN: Silversun
-----------------------
Nintendo Classic Mini, meilleure console 2016
Super Nintendo Classic Mini, meilleure console 2017

Avatar de l’utilisateur
Pouet
Rédacteur PF
Messages : 8213
Inscription : ven. 4 déc. 2015 20:20
Contact :
Likes reçus : 444
Likes donnés : 1148
Likes reçus : 444  /  Likes donnés : 1148
News promues : 12

Re: [Dossier PF] > PGW 2016 – On a joué à De-Formers de Ready at Dawn

Message par Pouet » jeu. 3 nov. 2016 21:10

Silversun a écrit :Du fun à l'horizon avec ce petit jeu multi. J'aime bien le mode foot qui est un copier-coller de rocket league
T'es sur que tu veux te le prendre pour encore entendre "allezzzzzz Pouet" ? :evil:
ID PSN: Pouet

ios 12.1.2 sous safari et sans addblock

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot] et 4 invités