Test de Resident Evil Revelations 2 sur Vita

Resident Evil Revelations 2

Resident Evil Revelations 2

  • publié le 24 août 2015 par
  • Plateforme : Uniquement sur PSN
  • Date de sortie :18/08/2015
  • Développeur :Frima Studio
  • Distributeur :Capcom
  • Genre :Survival Horror
  • Nb de joueurs :1 à 2Online :Oui

Le premier Resident Evil Revelations était sorti comme une exclusivité Nintendo 3DS avant d’être finalement porté sur consoles de salon. Sa suite fait le chemin inverse puisqu’elle est d’abord sortie sur PlayStation 3/4 en février dernier sous une forme épisodique avant d’être portée sur PS Vita à la fin du mois d’août. Ce retard permet de profiter d’une version complète et transportable n’importe où. Ce portage est-il néanmoins à la hauteur du jeu original ?

Président et ville

Comme nous avons pris l’habitude de le faire quand il s’agit de portages, ce test ne se concentrera que sur les spécificités de cette édition et ne rentrera pas dans le détail du gameplay du jeu. Pour en savoir plus sur le cœur de cette aventure, nous vous invitons à relire le test de la version PlayStation 4 et de ses différents épisodes.

Officialisé durant la conférence du PlayStation Experience de décembre dernier, le portage sur PlayStation Vita du survival-horror Resident Evil Revelations 2 est disponible sur le PlayStation Store depuis le 18 août à 29.99€ (26.99€ pour les membres du service PlayStation Plus). A un tarif légèrement plus élevé que le pass saisonnier de la version de salon vendu à 24.99€, vous trouverez les quatre épisodes de la campagne scénarisée (La Colonie pénitentiaire, Regard, Le Verdict et La Métamorphose), les deux épisodes bonus (Une petite femme et Description d'un combat), le personnage de Hunk pour le mode Commando ainsi que celui d’Albert Wesker (vendu séparément à 2.49€ sur PS3/PS4), le pack de quatre tenues bonus pour les héros (vendu séparément à 9.99€ sur PS3/PS4), un pack de cartes pour le mode Commando (d’une valeur de 4.99€) et l’album, des pièces et un stock d’armes pour le mode Commando.

En fait les trois gigas de cette version portable contiennent l’ensemble du contenu de la version boîte des itérations de salon (vendue à 40€ à l’époque, désormais 30€), ce qui parait tout à fait logique quand on sait que ce portage PS Vita est sorti sur cartouche au Japon mais qu’il n’est disponible qu’au format numérique en occident. Le prix de vente pouvant paraître excessif pour un jeu portable est en réalité justifié par la présence du contenu optionnel absent du season pass à la maison. Néanmoins, ce titre n’est pas compatible avec l’option cross-buy alors on comprend que l’addition peut paraître salée pour ceux qui sont déjà passés à la caisse et qui voulaient le refaire gratuitement sur leur portable.

Au démarrage le jeu ne laisse pas le choix et nous envoie directement au début du premier chapitre mais passé le premier point de sauvegarde (automatique) on peut retourner dans le menu principal pour se lancer dans le mode Commando ou découvrir les deux spin-offs sans suivre la chronologie. Les autres épisodes de la campagne sont aussi accessibles sans avoir terminé le précédent. Rien n’a sauté dans cette transposition, il est toujours possible de jouer au mode Commando en coopération à deux en ligne, les micro-transactions sont encore là pour s’offrir des armes contre des euros et toutes les scènes de la campagne sont présentes, y compris les cinématiques. Niveau contenu il n’y a rien à redire, en revanche pour le reste...

Rêve et lotion 2

En perdant deux gâchettes et deux boutons, ce portage a opéré quelques modifications de sa maniabilité en sollicitant l’écran tactile. Eteindre / allumer la lampe torche se fait désormais en passant le doigt sur le coin haut-gauche, se baisser demande de toucher le coin bas-gauche, se soigner rapidement (sans passer par l’inventaire) se fait en laissant le doigt appuyé sur le coin bas-droite et la projection d’éléments explosifs se fait en combinant la gâchette gauche (L) et le coin haut-droit de l’écran. Les autres actions (viser, tirer, esquiver, changer de partenaire, recharger et interagir) et les raccourcis manette (via la croix directionnelle) se font avec les mêmes boutons qu’avec une DualShock 3 ou 4 en main. Par contre, cette version de poche étant compatible avec la micro-console PlayStation TV, il faut dégainer le pointeur virtuel (en pressant L3) pour utiliser les commandes tactiles. Ce n’est pas super ergonomique, surtout dans le feu de l’action, mais ça reste jouable si on veut profiter de l’expérience sur un écran de télévision sans posséder de PS3 / PS4.

Resident Evil Revelations 2 - 3Resident Evil Revelations 2 - 4Resident Evil Revelations 2 - 2Resident Evil Revelations 2 - 6

Si le portage n’a rien perdu de son contenu et peu de sa prise en main, il a en revanche perdu quelques plumes de sa réalisation. Pour faire rentrer le jeu dans trois gigas, les développeurs ont opéré un sévère downgrade. Ainsi les textures ont grandement perdu de leur finesse et sont plus proches de la PlayStation 2 que de la next gen, les modèles des personnages comptent moins de polygones, les détails d’ambiance tels quel la brume, la pluie, les hautes herbes ou les flaques d’eau ne sont pas du voyage et les ombres dynamiques ont totalement disparu. Les effets de lumière sont réduits à leur plus simple expression et les couleurs paraissent délavées. Malgré ces coupes franches l’animation a également perdu quelques images par seconde et s’avère donc moins fluide et moins constante qu’à la maison. Le pire reste sans doute les interminables temps de chargement qui avoisinent la minute et qui interviennent même pendant les niveaux, entre deux rideaux de fer symbolisant un changement de section du chapitre. Toute la partie sonore a connu un travail de compression assez grossier au point de rendre les voix (françaises ou anglaises) étouffées et peu audibles, et l’absence de vibration rend les puzzles qui servent à l’ouverture des coffres encore plus pénibles. Le seul ajout de cette version est la possibilité de viser à l’aide du gyroscope mais autant rester avec les bons vieux sticks analogiques assignés par défaut.

Entendons-nous bien, le jeu reste quand même jouable en l’état et propose le même contenu que la version boîte, mais l’expérience parait tout de suite moins impressionnante et immersive avec cette réalisation amputée de ses effets et de sa beauté déjà toute relative à la maison. C’est à se demander pourquoi la doublette Capcom / Sony a fait tant de sacrifices pour porter à tout prix cet épisode bien loin d’être le meilleur de la saga au lieu de porter le sublime remake du premier Resident Evil sorti en 2002 sur Gamecube et cette année sur PS4 / PS3. Encore mieux, pourquoi ne pas avoir développé un épisode inédit et exclusif pour la PS Vita au lieu de faire rentrer les grands plats dans les petits ? Ah oui, sans doute parce qu’il aurait fallu faire plus d’efforts qu’un simple portage sans optimisation…

test écrit par

  • Graphismes

    4 / 10

    Des coupes franches un peu partout et des textures PS2 pour faire rentrer le jeu au chausse-pied sur PS Vita. Tout est là, mais à quel prix…

  • Jouabilité

    7 / 10

    Grâce aux deux sticks analogiques et aux deux gâchettes on retrouve ses marques et ses sensations. Sur PlayStation TV il faut en revanche faire sans l’écran tactile.

  • Son

    6 / 10

    Un horrible travail de compression rend les musiques, les bruitages et les voix plus étouffés et moins audibles qu’à la maison.

  • Durée de vie

    8 / 10

    Tout le contenu de la version boîte dans la poche : mode campagne, deux chapitres bonus et mode commando avec cartes et persos en plus.

  • Fun

    5 / 10

    Depuis le temps qu’on rêve d’un Resident Evil sur une PlayStation portable, on se retrouve avec un épisode moyen et porté sans optimisation. Dommage.

• Resident Evil sur PS Vita
• Tout le contenu dans la poche
• Compatible PlayStation TV

• Un sévère downgrade
• Les temps de chargement
• Pas de cross-buy

6 / 10

Verdict

Proposant le même contenu que la version boîte disponible sur PlayStation 4 et PlayStation 3, le portage de Resident Evil Revelations 2 sur PS Vita parvient à justifier son prix par son abondance et sa jouabilité assez proche de ce qu’on a connu sur les consoles de salon. Mais pour faire entrer tout ça dans trois gigas il n’y a pas de mystère, les développeurs ont dû sévèrement niveler la réalisation par le bas. La finesse des textures, les détails graphiques, la fluidité de l’animation, la qualité audio et la durée des temps de chargement ont pris une belle claque pour pouvoir glisser ce titre dans notre poche. Etait-ce vraiment nécessaire quand on sait que le jeu n’est pas génial et que les fans auraient sans doute préféré un portage du Rebirth ou un épisode inédit ?

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Resident Evil Revelations 2

Resident Evil Revelations 2

6 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité