Le site non officiel n° 1 de la PSP  

Test de jeu / PSP / Untold Legends : The Warrior's Code

Untold Legends : The Warrior's Code

Untold Legends : The Warrior's Code

FaceBook Twitter
Envoyer

Suite d’un des premiers jeux de la PlayStation Portable, Untold Legends débarque pour la seconde fois sur la console nomade de Sony et se prépare ainsi avant le grand saut de la fin de l’année et son arrivée sur PlayStation 3. Mais avant de se lancer dans le grand bain, attardons nous d’abord sur cet épisode fort sympathique.

 

C’est au mois de septembre dernier, au lancement de la première console portable de Sony, que l’Europe fit connaissance avec Untold Legends, un hack and slash dans la veine des Baldur’s Gate Dark Alliance et autres Champions of Norrath sur PlayStation 2 avec des barbares, une vue de dessus, une ambiance « héroïc fantasy » et des points de compétences à répartir. Pratiquement une année plus tard et avec succès public du premier opus, voici que sa suite baptisée The Warrior’s Code arrive en France avec son lot de nouveautés avant de connaître la consécration au mois de novembre prochain avec son premier volet sur console de salon : Untold Legends : Dark Kingdom sur PlayStation 3

Untold Legends : The Warrior's Code - 42 Untold Legends : The Warrior's Code - 43 Untold Legends : The Warrior's Code - 37 Untold Legends : The Warrior's Code - 34Dans un royaume lointain, très lointain…Untold Legends : The Warrior’s Code reprend le principe du premier opus à la virgule prêt, à savoir traverser des décors magnifiques et y tabasser une horde de créatures avec son avatar pour récupérer de l’expérience, des équipements et de l’argent et ainsi avoir une chance d’atteindre le générique de fin. Dans cette suite, vous disposez de cinq classes différentes ayant chacune ses propres caractéristiques : le gardien est un gros balèze bien bourrin armé d’une épée et d’un bouclier, la mercenaire violente est équipée d’une haste à double tranchant, le gros disciple mise avant tout sur sa magie pour ne pas se faire rosser, l’éclaireur est surtout là pour fuir l’ennemi et le taper de loin et enfin le rôdeur est un assassin expert en arts martiaux équipé de doubles lames. Une fois que vous avez jeté votre dévolu sur l’une de ses machines à tuer en puissance et que vous l’avez modifiée à votre image, il ne vous reste plus qu’à vous laisser porter par le scénario qui vous mènera dans des temples, des palais, des catacombes et autres extérieurs enneigés ou forestiers jusqu’à épuisement de la batterie.

Si dans le principe ce Untold Legends : The Warrior’s Code fait dans le classique et l’efficace, il dispose néanmoins de deux ou trois cartes maîtresses cachées dans sa manche pour saisir le joueur. Tout d’abord, la réalisation graphique est nettement au-dessus du premier volet avec cette fois des couleurs vives, des modélisations, des animations détaillées visibles avec les trois niveaux de zoom et des magies agréables à l’œil. Effectivement, le jeu n’atteint pas la qualité visuelle de titres tels que Daxter ou Syphon Filter Dark Mirror mais compte tenu de la richesse des niveaux (aux rares temps de chargement ) le travail est à la hauteur des exigences d’un joueur sur PlayStation Portable.

Untold Legends : The Warrior's Code - 41 Untold Legends : The Warrior's Code - 40 Untold Legends : The Warrior's Code - 39 Untold Legends : The Warrior's Code - 36

D’autre part, chaque héros possède une compétence bien puissante qui consiste à se transformer en créature lorsque sa jauge prévue à cet effet est pleine (à remplir en tuant un certain nombre d’ennemis). D’une pression prolongée sur les boutons L et Triangle, votre avatar se métamorphosera temporairement en monstre doté d’une force bien supérieure à celle de base, idéal pour lutter à armes égales contre les boss de fin de niveaux. Bien évidemment, cette compétence s’ajoute à toute une panoplie de magies à débloquer et à upgrader au fur et à mesure que vous prenez des niveaux.

Enfin, le dernier avantage concurrentiel de ce titre provient de son ouverture sur le monde de la convivialité. Outre le classique mode Wifi en Ad Hoc (comprendre par là de proximité avec d’autres utilisateurs),  cette suite dispose enfin d’un mode multijoueurs Wifi en Infrastructure ce qui facilite la vie de nombreux usager. Plus besoin d’inviter des convives pour jouer les uns à côté des autres, avec une simple connexion Wifi, vous pouvez créer ou rejoindre une partie en cours et ainsi boucler totalement l’histoire en coopération. De fait l’aventure devient plus facile et accessible puisque votre force de frappe est multipliée par deux tandis que les ennemis restent au même nombre et au même niveau. Il en deviendrait presque difficile de mourir dans de telles conditions et le challenge que constitue la campagne s’en trouve réduit mais compensé par la vie qui se dégage du titre et la coopération qui découle de vos deux personnages. D’autant que pour faciliter les échanges, un système de mots clés et d’ordres simples (suivre, donner, oui, non…) est accessible en pressant le bouton L et la touche Carré.

Par contre, si vous n’êtes pas du genre coopératif, il est aussi possible d’affronter jusqu’à trois autres joueurs dans une arène pour savoir si oui ou non votre avatar est bien un Dieu parmi les insectes ou un vulgaire pantin. Une bonne initiative qui profite pleinement des capacités de la portable de Sony et de son ouverture sur le monde.

Untold Legends : The Warrior's Code - 38 Untold Legends : The Warrior's Code - 20 Untold Legends : The Warrior's Code - 2 Untold Legends : The Warrior's Code - 33Une maniabilité accessibleLe point qui fait souvent débat quand on parle d’un jeu PlayStation Portable est la maniabilité, simplifié ou délicate du fait de l’absence d’un second stick et de deux boutons L et R. Que les joueurs se rassurent, la prise en main de Untold Legends : The Warrior’s Code ne souffre pas de difficulté de ce côté-là. Le joueur se contrôle au stick analogique, la caméra peut tourner autour du perso en maintenant le bouton L et en pressant les boutons gauche et droite de la croix directionnelle et peut zoomer si l’on presse les boutons avant et arrière. La gâchette L toujours maintenue permet d’ouvrir la fenêtre de dialogue (avec le bouton Carré), de se transformer en créature (bouton Triangle), de se protéger (bouton Croix) et d’alterner arme de proximité et arme de distance (bouton Rond). Dans le reste des cas, la croix directionnelle et les boutons Carré, Triangle et Rond servent à lancer des magies, le bouton croix servant aux attaques et les gâchettes L et R à utiliser des potions de soin et de mana. Au bout de quelques minutes et une fois les configurations en tête, on progresse dans les couloirs  avec simplicité.

Pour terminer ce test en abordant de la durée de vie de ce soft, je laisserai parler les chiffres qui annoncent 45 niveaux de jeu répartis sur 5 chapitres avec pas moins de 40 créatures différentes et 12 boss à affronter. Si l’on ajoute les différentes parties online, vous devez vous attendre - à la louche-  à une bonne vingtaine d’heures de jeu, ce qui est très honorable pour un jeu sur une console portable.

Untold Legends : The Warrior's Code - 1 Untold Legends : The Warrior's Code - 12 Untold Legends : The Warrior's Code - 13 Untold Legends : The Warrior's Code - 24



test écrit par

  • Graphismes

    7 / 10

    Les textures et les modélisations sont plus fines que le premier opus sans être aussi belles que celles de Daxter ou de Syphon Filter : Dark Mirror. Agréable quoi qu’il arrive.

  • Jouabilité

    7 / 10

    Tous les boutons sont utilisés et pour plusieurs actions mais on s’y fait rapidement.

  • Son

    7 / 10

    Les bruitages sont sympathiques mais ce sont surtout les musiques symphoniques que nous retiendrons de ce jeu.

  • Durée de vie

    8 / 10

    – L’aventure – aussi bien en solo qu’en coopération – vous occupera une bonne vingtaine d’heures. Et en plus, il reste les modes versus !

  • Fun

    7 / 10

    C’est toujours agréable d’occire des ennemis à grand coup de hache mais ça l’est encore plus à deux grâce au Wifi.

• La prise en main agréable.
• Les graphismes nettement plus aboutis que le premier volet.
• Présence de mode coopératif en infrastructure.

• L’absence de difficulté en coopération
• On l’aurait aimé encore plus beau.

7 / 10

Verdict

Untold Legends : The Warrior’s Code est l’exemple concret d’une bonne suite, à savoir reprendre la recette originale en y améliorant tous les aspects. Les graphismes sont plus fins, les coups plus nombreux et spectaculaires et l’ajout d’un mode multijoueurs en infrastructure apporte à un second souffle à l’aventure. Si vous êtes fan du genre, vous devez vous laisser embarquer.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


publicité

Infos Jeu

Untold Legends : The Warrior's Code

Untold Legends : The Warrior's Code

7 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

publicité