Le site non officiel n° 1 de la PSP  

>Vous êtes ici : Accueil » PSP » Sid Meier's Pirates » Test

Test de jeu / PSP / Sid Meier's Pirates

Sid Meier's Pirates

Sid Meier's Pirates

FaceBook Twitter
Envoyer

Depuis l’hilarant Guybrush Threepwood de Escape From Monkey Island sur PlayStation 2 en 2001 et les médiocres aventures de Jack Sparrow et ses amis dans Pirates des Caraïbes sur PSP et PS2, aucune PlayStation n’avait accueilli de pirates. C’est désormais chose faite pour la PSP avec Sid Meier’s Pirates.

 

Tout d’abord, un peu d’histoire pour remettre les choses dans leur contexte, parce que l’on entend toutes sortes de légendes autour des pirates. Qu’est-ce qu’un pirate ? Un pirate est une personne qui pratique la piraterie. La piraterie est la pratique qui a pour objet l'attaque d'une embarcation dans le but de voler son chargement, et parfois le bateau tout entier. Ce jeu va donc vous mettre dans la peau d’un pirate dont l’occupation numéro un sera de piller des bateaux. Ensuite, qui est Sid Meier, l’homme qui appose son nom à ce jeu ? Sid Meier est un célèbre créateur de jeu vidéo qui est bien connu des joueurs sur PC pour ses simulations telles que la série des Civilisation, de Railroad Tycoon et bien entendu des Pirates ! Ne vous attendez donc pas à un beat them all mais bien à une simulation de pirates. Voilà, vous êtes prêts pour le test !Pirates Simulator 2000Surprenant son monde, la petite PlayStation Portable accueille donc Sid Meier’s Pirates !, un simulateur de piraterie bien loin des gameplay traditionnels du jeu sur console, et encore plus sur portable. Ici, pas de violentes scènes d’action, de pillages en règle ou de perroquet sur l’épaule mais beaucoup de texte et de dialogues. L’histoire est celle d’un jeune aristocrate qui au cours d’un dîner en famille voit ses parents se faire arrêter par un marquis peu scrupuleux. Intrépide, notre héros arrive à s’échapper avant d’avoir les fers aux pieds, bien décidé à libérer sa famille. Rechercher le courage nécessaire à cette quête lui prendra dix ans, et c’est désormais un beau jeune homme robuste qui partira venger sa famille. Nous sommes en 1660 et dès les premières secondes du jeu, c’est à vous de choisir le nom de votre avatar, son expérience (il est possible de commencer le jeu avec le statut d’apprenti, de voyageur, d’aventurier, de forban ou de bretteur)  ainsi que son talent inné : l’escrime, le canonnier, le navigateur, le médecin ou l’esprit et le charme.

Sid Meier's Pirates - 7 Sid Meier's Pirates - 4 Sid Meier's Pirates - 13 Sid Meier's Pirates - 8

Une fois votre personnage formaté selon votre goût (pas de gestion du physique cependant), vous devez vous enrôler pour faire partie d’un équipage. Vous pouvez vous enrôler auprès des Français, des Espagnols, des Hollandais ou encore auprès des Anglais. Selon le choix de votre équipage, vous commencerez le jeu avec des avantages concurrentiels : plus de ports d’attache, des promotions faciles, plus ou moins souvent en guerre avec vos ennemis… Peu importe votre choix, très vite une mutinerie explose à bord du navire et vous voilà maître à bord, autoproclamé nouveau capitaine. Le navire et son équipage sont désormais vôtres, et la recherche de la fortune et de la vengeance ne fait que commencer…

En véritable jeu de gestion, c’est à vous qu’il incombe de maîtriser le nombre de vos marins (il est possible d’en engager dans les tavernes ou de récupérer l’équipage des bateaux que vous coulez) en tenant compte de votre équipage actuel, mais aussi du butin à partager avec eux ou de la qualité des soins et de la quantité de nourriture, si vous voulez éviter une mutinerie. Le moral est important et doit être traité avec beaucoup de finesse si vous ne voulez pas finir seul sur une île. Par ailleurs, vous devez également vous occuper de votre bateau en modifiant les voiles (histoire d’aller plus vite), en améliorant vos canons (histoire de cartonner plus facilement vos adversaires) et en gérant l’espace occupé par la cargaison. Bien entendu, il est aussi possible de vendre les navires que vous aurez abordés, si vous n’avez pas décidé de les couler (ça revient moins cher !). La base du gameplay de Sid Meier’s Pirates est de passer de port en port pour discuter avec le gouverneur local qui vous donnera des informations ou des missions, de vous arrêter dans les tavernes pour employer des marins, d’acheter à un mystérieux étrangers des cartes au trésors et de glaner des informations sur votre famille auprès de la serveuse et du tavernier. Entre deux missions souvent centrées sur le même thème (couler un adversaire, libérer un port, escorter un traité de paix…) il est possible de participer à un bal organiser par le gouverneur lui-même. Ce dernier donne accès à un mini jeu dans lequel vous devez démonter aux nobles que vous êtes bons danseurs, et accessoirement emballer la fille du gouverneur. Vous êtes un pirate après tout !
Sid Meier's Pirates - 2 Sid Meier's Pirates - 9 Sid Meier's Pirates - 12 Sid Meier's Pirates - 5
Le reste du temps, vous naviguerez sur une carte gigantesque et très riche en destination à la recherche de trésors, de bateaux ennemis ou d’un prochain port d’attache. N’oubliez pas que le temps est compté, comme dans un Thème Park. En bon pirate, l’art de l’abordage n’as pas de secret pour vous et lorsque vous croisez un navire prétentieux, une simple pression du bouton croix engage une bataille. Là deux solutions s’offrent à vous : soit vous tirez des boulets de canon jusqu’à couler votre adversaire, soit vous lui rentrez dedans pour passer à une phase d’abordage pure. Dans ce cas, un bon vieil affrontement à l’épée entre les capitaines des deux embarcations décide de qui gardera le navire de l’autre. Un mini jeu bien sympathique inspiré de l’escrime traditionnel qui vous fera gagner de l’or, des hommes et une solide réputation. C’est ainsi que vous vivrez comme un pirate en suivant le scénario jusqu’au bouquet final. Les objectifs secondaires ne vous écartant que très peu de votre quête initiale.A réserver à un public finCette version PSP ne cherche pas à se défaire de son héritage PC ce qui pourra en choquer plus d’un. En effet, hormis les différentes traversées en bateau totalement jouables, et les attaques de navires à grand coup de boulets de canon, le joueur est souvent passif et doit se contenter de lire des pages de texte. Lors de vos arrivées en ville par exemple, vous ne déambulez pas dans les ruelles jusqu’à la taverne mais un menu apparaît à l’écran vous permettant de choisir votre destination : gouverneur, taverne, marchant… Une fois sur place, c’est pareil, impossible de flâner dans les commerces, seuls quelques propositions textuelles en bas de l’écran vous permettent d’agir. Le rythme est donc lent et pas forcément très adapté à une console portable et aux courtes parties nomades. Néanmoins l’aventure est longue (les destinations sont très nombreuses !) et passionnantes, l’univers est riche et respectueux d’une certaine logique. 
Sid Meier's Pirates - 6 Sid Meier's Pirates - 14 Sid Meier's Pirates - 1 Sid Meier's Pirates - 3
Enfin, la réalisation d’ensemble est à la hauteur de la portable de Sony avec une carte immense à traverser sans temps de chargement, différents niveaux de zoom, des temps de chargement nombreux mais légers et des personnages sympathiquement modélisés. Quelques voix anglaises interviennent pendant les dialogues les plus importants alors que le reste du temps les discours sont muets mais sous-titrés en français. La musique, elle, est dans la grand tradition des films de corsaires, vous adorerez.

test écrit par

  • Graphismes

    7 / 10

    Des décors intérieurs répétitifs mais bien réalisés. Les passages en mer et les cinématiques sont agréables.

  • Jouabilité

    8 / 10

    Hormis le bateau à diriger dos au vent, le jouabilité consiste juste à choisir ses actions parmi plusieurs possibles.

  • Son

    7 / 10

    L'absences quasi-permanente de voix est dommage pour l'ambiance, mais les musiques sont bien choisies.

  • Durée de vie

    8 / 10

    Devenir un vrai loup de mer prendra de nombreuses heures de votre vie réelle et virtuelle.

  • Fun

    7 / 10

    Si l'ambiance est travaillée et les possibilités nombreuses, il faut aimer se la jouer passif.

• Une bonne adaptation du hit PC
• Les nombreuses possibilités
• L'ambiance de la piraterie

• Il faut aimer lire
• Le joueur est souvent passif
• Il manque quelques voix

7.5 / 10

Verdict

Déroutant durant les premières minutes en raison de son rythme lent et de la passivité des actions, Sid Meier's Pirates devient vite prenant grâce à la cohérence de son univers et à la richesse de son gameplay. Un très bon jeu de gestion/aventure que les joueurs le plus patients savoureront sur la longueur.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Le forum du jeu

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


Infos Jeu

Sid Meier's Pirates

Sid Meier's Pirates

7.5 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    En occasion à 13.79€

[articles disponibles]

[médias disponibles]