Test de Xeodrifter Special Edition sur PS4

Xeodrifter Special Edition

Xeodrifter Special Edition

  • publié le 9 octobre 2015 par
  • Plateforme : Uniquement sur PSN
  • Date de sortie :08/09/2015
  • Développeur :Renegade Kid
  • Genre :Action
  • Nb de joueurs :1

Au premier coup d’oeil, c’est clair : Xeodrifter est un mini-hommage au grand Metroid. Mais si cette aventure spatiale présente un charme certain, il ne faudra pas s’attendre à arpenter des heures durant de longs couloirs au parcours complexe. Mini, on vous dit, mais efficace aussi.

Combien de titres proposés sur le Playstation Store présentent cet amour du pixel art ? Il est vrai que beaucoup de nostalgie se dégage de ce style, on se remémore forcément les grands moments passés sur les consoles 8bits, sur des titres désormais cultes. Et parfois, le nouveau fait écho à l’ancien. Et c’est ce qui se passe lorsque l’on découvre Xeodrifter.

Inspiration Spatiale

Il est vrai que la ressemblance est frappante : un vaisseau, des planètes hostiles, une combinaison, de la plateforme, la patte graphique, tout ici fait irrémédiablement penser à Metroid dans ses grandes heures. Sauf que dans Xeodrifter, Samus prête sa combinaison à un petit bonhomme qui ne paye pas de mine.

Ce dernier se retrouve dans un vaisseau spatial, coincé entre quatre planètes. Ni une, ni deux, la conclusion est vite trouvée : il va falloir explorer ces bouts de terre pour se sortir de cette situation. En contrôlant ce petit triangle, on se dirige vers l’une des boules colorées pour y atterrir. Un sas, à bord du vaisseau, nous expédie ainsi au sol, où se situe l’autre bout du même sas nous permettant de revenir dans le cockpit. Ce sera d’ailleurs le seul moyen d’y retourner, ce qui est une information précieuse lorsque l’on sait que l’on ne peut sauvegarder notre partie qu’a bord de notre vaisseau.

Une fois sur une planète, on fait rapidement connaissance avec le gameplay. Le jeu, en 2D, nous offre des couloirs évoluant autant à l’horizontale qu’à la verticale. C’est donc par des séquences de plateforme que l’on fera progresser notre héros. Évidemment, ces planètes sont occupées par des ennemis divers et variés, qui oscillent et attaquent selon un pattern très facilement identifiable. Pour les vaincre, il suffit donc de se synchroniser avec leurs mouvements, angle et cadence de tir. La patience et l’observation permettent de venir à bout de l’ensemble de l’armada, la difficulté résidant ici dans la précipitation et la capacité d’anticipation.

Search & Progress

Très vite, on se rend compte que notre progression est limitée par le contexte environnemental. Une plateforme trop haute ou un plan d’eau mystérieux nous feront prendre conscience du besoin d’évolution de notre personnage. En effet, dans les différents couloirs, on trouvera des éléments nous permettant d’améliorer notre armement, tout à fait sommaire au départ, ou d’acquérir une compétence supplémentaire, comme par exemple l'utilisation d’un sous-marin pour explorer les profondeurs. Mais l’évolution la plus intéressante reste la capacité de passer du premier plan au second. En effet, ce qui était le décor jusque-là se transforme alors en un niveau à part entière. L’évolution d’un jeu sur les deux plans n’est pas une nouveauté, mais elle est ici habilement intégrée et offre une profondeur de jeu plus intéressante.

Xeodrifter Special Edition - 3Xeodrifter Special Edition - 5Xeodrifter Special Edition - 2Xeodrifter Special Edition - 4

Pour progresser, il sera principalement nécessaire de venir à bout des différents boss qui occupent ces planètes. Il s’agit en réalité du même adversaire, mais utilisant des attaques différentes à chaque fois. Pour le terrasser, il faudra comme le reste du temps étudier ses mouvements et ses séquences d’attaque pour apporter la réponse adéquate.

Nostalgie graphique

On l’a évoqué plus tôt, les graphismes de Xeodrifter font indéniablement penser à ceux des épisodes de Metroid parus sur la première console de salon de Nintendo. Évidemment, tout est plus propre, mieux animé, bien plus coloré et détaillé que dans le passé, mais il y a ce sentiment de nostalgie qui s’installe, et c’est souvent le cas quand on fait face à du pixel art. Ce qui est sûr, c’est que, la copie rendue par Renegade Kid est convaincante graphiquement, et cohérente dans l’ensemble si l’on tient compte de l’ambiance sonore qui rappelle la solitude du héros sur ces planètes étranges, et des divers sons tout à fait dans l’esprit du reste du jeu.

Xeodrifter Special Edition - 6Xeodrifter Special Edition - 9Xeodrifter Special Edition - 10Xeodrifter Special Edition - 1

Il n’y a pas grand-chose que l’on puisse reprocher à Xeodrifter : l’aventure est excellente, dans la forme comme dans le fond, et la difficulté suffisante pour nous tenir en haleine tout le temps. D’autant plus que le jeu ne compte qu’un nombre limité de checkpoints, et que la sauvegarde ne peut se faire qu’à bord du vaisseau : il faudra donc faire tout le chemin inverse pour pouvoir mémoriser nos prouesses, et surtout nos acquisitions. Ce qui est clair, c’est que l’expérience de jeu est bien trop courte. Une grosse paire d’heures suffira pour venir à bout des habitants des quatre planètes à notre disposition. Mais il s’agit là d’une production dématérialisée à petit prix, et elle mérite sans conteste qu’on s’y intéresse de près.

test écrit par

  • Graphismes

    7 / 10

    C’est du pixel art, rien d’extraordinaire, pas énormément de détails non plus, mais l’ensemble, parfaitement animé, fait mouche.

  • Jouabilité

    8 / 10

    Les possibilités d’amélioration du personnage font évoluer le gameplay au fil du jeu. Les mécaniques ne sont pas nouvelles mais le tout fonctionne parfaitement bien.

  • Son

    6 / 10

    Bien que discrète, la bande son contribue à la cohérence de l’ensemble, tout comme les différents sont émanant de nos actions ou de celles des ennemis.

  • Durée de vie

    4 / 10

    Vraiment court. Et c’est bien parce que la qualité est au rendez-vous que l’on est attristé de voir arriver si rapidement la fin de notre escapade.

  • Fun

    8 / 10

    Le plaisir éprouvé sur les titres du genre il y a quelques années est bien là, les amateurs du genre seront ravis de revivre une telle expérience de jeu, trop faiblement représentée.

• Le mélange plateforme / shoot
• La progression utile à l’avancement
• L’hommage à Metroid

• Trop court, une bonne paire d’heures seulement
• Les sons midi peuvent rendre colérique votre voisinage proche

8 / 10

Verdict

Xeodrifter est une aventure spatiale qui nous rappellera les bons moments passés sur la saga Metroid, il y a bien longtemps maintenant. Court, mais efficace, le titre de Renegade Kid est une belle réussite, proposant un gameplay suffisamment riche et un univers aussi prenant que cohérent dans lequel on prend plaisir à faire évoluer notre petit cosmonaute.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Xeodrifter Special Edition

Xeodrifter Special Edition

8 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité