Test de Whispering Willows sur PS4

Whispering Willows

Whispering Willows

  • publié le 2 juillet 2015 par
  • Plateforme : Uniquement sur PSN
  • Date de sortie :30/06/2015
  • Distributeur :Loot Interactive
  • Genre :Aventure
  • Nb de joueurs :1

Premier titre édité par Loot Interactive sur PlayStation, Whispering Willows de Night Light Interactive est sorti mercredi sur le PlayStation Store au prix de 12,49 après un premier passage sur Ouya, Android, iOS, PC et Mac. Compatible cross-buy, ce titre peut être joué sur PlayStation 4 et PlayStation Vita avec un seul achat. A ce tarif vous devrez diriger Elena, une jeune fille têtue partie à la recherche de son père disparu aux alentours du mystérieux manoir Willows. Équipée d'une amulette shamanique, elle peut projeter son corps astral en dehors de son corps physique pour explorer les moindres recoins.

Esprit, es-tu là ?

Une petite introduction façon bande dessinée nous expose le contexte scénaristique de cette aventure paranormale. Rongée par la disparition mystérieuse de son paternel, la jeune Elena se sauve du foyer familial pour retrouver ses traces du côté du manoir Willows. A peine arrivée, elle trébuche et tombe dans les catacombes de la demeure. Au milieu des ossements, elle découvre que l'amulette qu'elle porte autour du cou – un vieil héritage familial – brille et lui permet d'entrer en contact avec les esprits en prenant une forme spectrale. Un pouvoir shamanique qui lui sera indispensable pour se sortir du mausolée et retrouver son géniteur.

Whispering Willows - 12Whispering Willows - 11Whispering Willows - 10Whispering Willows - 5

Toute l'originalité de ce jeu d'aventure / exploration réside dans la faculté extraordinaire de notre héroïne à séparer son esprit de son corps pour découvrir des secrets et résoudre des petits puzzles. Bien qu'il lui soit impossible de traverser des objets et des parois sous cette forme (ce serait trop facile), elle peut communiquer avec les bonnes âmes pour glaner des infos et les aider, prendre possession de certains objets bloquants pour les déplacer façon Poltergeist, activer des leviers pour ouvrir des passages et se transformer en feu follet pour passer dans les endroits étroits et entrer dans de nouvelles pièces.

Whispering Willows - 1Whispering Willows - 8Whispering Willows - 6Whispering Willows - 2

Les déplacements d'Elena sous sa forme physique serviront avant tout à repérer les failles où glisser notre fantôme pour débloquer la progression, par exemple une porte barricadée par un meuble qu'il faut pousser depuis l'intérieur sous sa forme spectrale. Les puzzles sont très accessibles et consistent la plupart du temps à trouver une clé pour déverrouiller une porte, rapporter un objet précis à un fantôme qui le réclame ou activer un mécanisme quelconque. Rien de plus dans le fond qu'une bonne vieille formule "va chercher et rapporte" que le jeu vidéo affectionne particulièrement.

Ghost Whisperer

Réalisés avec le moteur Unity, les décors 2D dessinés à la main sont rapidement labyrinthiques et s’y perdre est très aisé puisque le jeu est dépourvu de carte. Et comme notre gamine ne peut courir qu’à l'extérieur, tous les déplacements en intérieur se font au pas et sont donc d'une lenteur assez énervante si vous faites des allers-retours inutiles. Certains mécanismes déverrouillent des accès très lointains, alors mieux vaut avoir une bonne mémoire spatiale pour ne pas déambuler comme un spectre. L'absence d'un journal de quête peut également s'avérer pénalisant dans le mesure où il faut se souvenir à quoi ou à qui peuvent bien servir les objets récupérés dans notre inventaire. On a connu plus intuitif mais on imagine sans mal que cette errance est voulue par les développeurs pour doper une durée de vie légère comprise entre 2h30 et 3h00 sans forcer. A 12,49 euros le tarif peut paraître élevé, même si on peut grappiller quelques minutes supplémentaires en débloquant tous les trophées quasi-obligatoires.

Whispering Willows - 3Whispering Willows - 9Whispering Willows - 4Whispering Willows - 7

Complété par d'innombrables notes et journaux à récupérer dans les décors, le background du jeu est plus profond qu'il n'y parait et découvrir la vie du manoir et de ses habitants avant sa décrépitude est une source de satisfaction plutôt intéressante. Encore un procédé pour rallonger la durée de vie, certes, puisqu'il faut s'arrêter pour lire, mais la traduction française n'a pas été oubliée alors ce serait dommage de passer à côté d'un pan de l'histoire par simple fainéantise. L'ambiance horrifique est sans conteste l'autre point fort de ce titre indépendant. Même si les affrontements sont totalement absents avec, au mieux, deux ou trois fuites devant des âmes belliqueuses à certains moments, la qualité des musiques au piano et les décors typiques (catacombes, jardin, atelier, observatoire et manoir) renvoient aux maisons hantées des films d'épouvante. Pas de sursaut à prévoir ni de sueur froide pour autant puisque tous ces artifices ne servent qu'à créer l'atmosphère voulue, et pas à faire peur. On ne craint jamais pour sa vie, et c'est à se demander pourquoi le jeu sauvegarde automatiquement à l'ouverture de chaque porte puis qu’aucune mort ne nous attend au tournant. Vraiment, l'intérêt est ici de se laisser porter par l'histoire, la beauté des décors et l'ambiance "film d'horreur" qui émane de cette curiosité.

test écrit par

  • Graphismes

    7 / 10

    Des graphismes 2D dessinés à la main tournant sous le moteur Unity. La direction artistique est solide et l’ambiance horrifique bien retranscrite.

  • Jouabilité

    6 / 10

    La prise en main est aisée puisque les possibilités sont peu nombreuses mais l’absence de carte, de journal de quête et la lenteur du personnage rendent l’exploration poussive.

  • Son

    8 / 10

    Les partitions au piano sont parfaitement dans l’ambiance « vieux film d’épouvante » voulue par les développeurs. Les bruitages sont aussi bons.

  • Durée de vie

    3 / 10

    Entre 2h30 et 3h00 de jeu pour 12,49 euros, c’est plus cher qu’une sortie au cinéma et ça occupe à peine une soirée.

  • Fun

    6 / 10

    Un potentiel réel mais qui aurait été plus abouti avec des énigmes plus complexes, moins d’allers-retours et une plus grosse durée de vie.

• Bonne direction artistique
• Background travaillé
• En français

• Pas de carte
• Personnage bien lent
• Durée de vie trop courte

6 / 10

Verdict

Whispering Willows est un jeu d'aventure qui tient la route plus par sa réalisation dessinée mains, la qualité de sa bande son et de son ambiance horrifique, que par ses énigmes trop faciles, son absence de challenge et ses niveaux labyrinthiques. L'exploration volontairement poussive – sans carte, ni journal de quête, mais avec de nombreux allers-retours et un personnage très lent - tente de dissimuler une durée de vie légère pour un prix relativement élevé. L'histoire est toutefois suffisamment intéressante et travaillée pour s'y essayer en connaissance de cause.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Whispering Willows

Whispering Willows

6 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité