Test de Uncharted : The Nathan Drake Collection sur PS4

Uncharted : The Nathan Drake Collection

Uncharted : The Nathan Drake Collection

Véritable fer de lance de la PlayStation 3 pour laquelle elle a joué dès la fin 2007 les rôles de vitrine technologique et de system seller, la série Uncharted tient une place particulière dans le cœur des fans du constructeur japonais. Il faut dire que le studio Naughty Dog avait pour cette nouvelle licence mis toutes les chances de son côté, en imaginant un héros fruit des amours coupables entre Indiana Jones et Lara Croft, évoluant dans de superbes environnements et faisant face à mille dangers. Pas étonnant alors que le public ait immédiatement répondu présent, que deux suites soient venues améliorer la recette initiale en 2009 puis 2011, et qu’un quatrième volet soit programmé pour le 18 mars prochain sur PS4. D’ailleurs, pour faire patienter les fans, quoi de mieux qu’une réédition des trois premiers opus sur la petite dernière de Sony ?

En toute logique, certains d’entre vous crient déjà au scandale et pointent du doigt l’énième remake d’un titre de la génération précédente. Il faut dire que sous couvert de travailler d’arrache-pied sur des titres réellement « next-gen », les éditeurs usent et abusent du procédé depuis le lancement de la PlayStation 4, avec des résultats allant du franchement honteux au très réussi, en passant par le paresseux et l’honorable. Rassurez-vous, les développeurs de Bluepoint Games en charge de Uncharted : The Nathan Drake Collection ont parfaitement respecté le matériau d’origine, se payant même le luxe de l’améliorer sur certains points ! Mais avant de détailler tout cela, faisons un bref rappel des jeux qui constituent cette compilation/remasterisation.

Uncharted : Drake’s Fortune

Lors de notre toute première rencontre avec Nathan Drake au début du mois de décembre 2007, celui-ci explorait les fonds marins au large des côtes du Panama à la recherche du cercueil de son illustre homonyme Sir Francis Drake. Accompagné par la belle Elena Fisher dont le journal finançait l’opération, notre héros parvint rapidement à trouver l’objet en question et à confirmer ses soupçons : l’explorateur du 16ème siècle avait en réalité feint sa propre mort, et son carnet de notes trouvé dans le cercueil semblait indiquer que ses voyages lui avaient permis de découvrir la mythique cité d’or, l’El Dorado. Abandonnant Elena de manière bien cavalière et accompagné par son ami de toujours Sully, Nathan décidait alors de suivre la piste afin de s’approprier le trésor.

A partir de ce synopsis qui pourrait émaner aussi bien d’un film d’Indiana Jones que d’un jeu Tomb Raider, Naughty Dog nous faisait découvrir une recette mêlant habilement plateforme (très assistée), puzzles (relativement simples) et gunfights (bien corsés dans les niveaux de difficulté supérieurs), dans des environnements variés (jungle, grotte, temple, bunker…) et superbement modélisés. A tel point que le jeu avait récolté un 9/10 bien mérité dans nos colonnes.

Uncharted 2 : Among Thieves

Deux ans plus tard, c’est avec surprise dans un train prêt à tomber dans un précipice au milieu des montagnes enneigées que nous retrouvions Nathan. Un habile système de flashback nous apprenait en quelques minutes que celui-ci avait connu des déboires lors du cambriolage d’un musée organisé par ses amis Harry Flynn et Chloe Frazer : le but du trio était à l’origine de mettre la main sur une vieille lampe à pétrole censée abriter une page des carnets de voyage de Marco Polo, mais comme dans le premier opus les choses avaient vite pris une tournure inattendue et désagréable.

Là encore Naughty Dog jouait la carte de la variété des lieux (Istanbul, Bornéo, Le Népal…), distillant acrobaties, énigmes et fusillades tout au long des 26 chapitres du jeu. Les développeurs californiens profitaient aussi de ce second opus pour asseoir leur marque de fabrique, en poussant la PS3 dans ses derniers retranchements grâce à un rendu de toute beauté : non seulement les textures étaient plus détaillées et l’éclairage mieux travaillé, mais en plus la fluidité parfois mise à mal dans le premier opus était cette fois presque irréprochable. Cerise sur le gâteau un mode multijoueurs faisait son arrivée dans la série, permettant de se défouler un peu entre deux séquences de recherche des trésors cachés de la campagne solo ! De quoi justifier le 9.5/10 accordé par votre serviteur lors du test du jeu.

Uncharted 3 : L’illusion de Drake

Pour son troisième et dernier rendez-vous sur PS3, Nathan démarrait l’aventure en compagnie de Sully dans un pub d’une rue sombre de Londres : un lieu qui inquiétait dès les premières minutes de jeu, et une ambiance qui semblait définitivement plombée lors de l’assassinat pur et simple des deux compères d’une balle en plein cœur. Un démarrage sur les chapeaux de roues, prélude à un scénario peut-être moins accrocheur que dans les deux précédents volets mais qui permettait à Naughty Dog de nous en apprendre plus sur la jeunesse de Nathan, et sur sa rencontre avec Sully.

Fidèle à son excellente recette, la série nous proposait cette fois de visiter tour à tour Carthagène, la France, la Syrie et le Yemen, les environnements traversés allant d’un château à un désert en passant, entre autres, par une cité abandonnée. Déjà excellent dans le deuxième volet, le moteur graphique ne semblait plus bénéficier d’améliorations flagrantes mais se montrait toujours aussi efficace et ajoutait le support de la 3D stéréoscopique pour les joueurs équipés. Enfin la partie multijoueurs s’étoffait quelque peu, avec l’inclusion de nouveaux modes de jeu et d’un système de progression. De quoi conclure brillamment la trilogie PS3 avec un nouveau 9.5/10.

Une remasterisation (presque) exemplaire

Si Naughty Dog s’était chargé lui-même du portage PS4 de The Last of Us dans une version Remastered des plus convaincantes, le studio californien trop occupé ces temps-ci par Uncharted 4 : A Thief’s End a préféré déléguer la Nathan Drake Collection au studio Bluepoint Games, déjà à l’œuvre sur les portages PS3 de God of War, Metal Gear Solid ou encore ICO et Shadow of the Colossus. De quoi être confiant dans la qualité du travail effectué, et quelques minutes sur n’importe lequel des trois titres de la compilation suffiront d’ailleurs à rassurer les plus inquiets.

Uncharted : The Nathan Drake Collection - 6Uncharted : The Nathan Drake Collection - 7Uncharted : The Nathan Drake Collection - 8

Car vous le savez sans doute si vous avez suivi l’actualité du jeu, les développeurs avaient promis sur PS4 un affichage en 1080p (FullHD) et en 60 images par seconde, le tout incluant moult améliorations graphiques. Promesse tenue puisque les trois aventures de Drake offrent désormais une fluidité irréprochable, et bénéficient de modèles 3D plus détaillés, de textures à la résolution rehaussée, d’une meilleure distance d’affichage et d’une gestion de la lumière plus poussée. Des améliorations visibles aussi bien en jeu que lors des cut-scenes, ces dernières souffrant toutefois de quelques artefacts de compression (il faut dire que le Blu-Ray doit être bien plein !). Mentionnons aussi l’existence de quelques bugs d’affichage ici ou là, un patch « day one » étant prévu pour régler tout cela.

C’est logiquement sur le premier opus Drake’s Fortune de 2007 que la différence graphique est la plus flagrante, mais il suffit de relancer Among Thieves ou L’Illusion de Drake sur PS3 pour s’apercevoir que ces derniers bénéficient eux aussi grandement du portage. Bien sûr le résultat final n’atteint pas l’excellence d’un The Order : 1886 sur le rendu des matières et la gestion de l’éclairage, ou celle d’un Killzone Shadow Fall sur les effets spéciaux, mais il tient déjà la dragée haute à de nombreux autres titres pensés à l’origine pour la huitième génération de consoles.

Non contents de sublimer le rendu des trois jeux pourtant déjà à tomber dans leur version originale (mais c’était une autre époque !), les développeurs de Bluepoint Games se sont attachés à uniformiser l’expérience de jeu lorsque vous passez de l’un à l’autre. Ainsi vous lancerez les grenades dans Drake’s Fortune de la même manière que dans les épisodes suivants (terminée la visée au gyroscope !), et le feeling procuré par une même arme sera identique dans les trois opus.

Uncharted : The Nathan Drake Collection - 30Uncharted : The Nathan Drake Collection - 26Uncharted : The Nathan Drake Collection - 25Uncharted : The Nathan Drake Collection - 50

Du côté du contenu, chaque jeu accueille deux nouvelles difficultés chacune situé à un bout de l’échelle : on trouve tout en bas le niveau Explorateur dans lequel les combats sont une simple formalité, et tout en haut le niveau Brutal qui vous fera mordre la poussière en une ou deux balles seulement. Si le premier est évidemment disponible lors de votre première partie, le second devra en revanche être débloqué en terminant le jeu une première fois en mode Extrême (qui lui est en revanche désormais accessible dès le départ). Petite consolation pour les amateurs de trophées de platine, il ne sera pas nécessaire de boucler l’aventure en mode Brutal pour le décrocher ! A noter que pour les joueurs moins hardcore, les modes Facile, Normal et Difficile sont évidemment toujours disponibles.

Plus surprenant, Uncharted : The Nathan Drake Collection inclut aussi pour chaque jeu un mode Contre-la-montre qui vous proposera de terminer l’aventure le plus vite possible, avec évidemment quelques trophées à la clé. Toujours au rayon des nouveautés sachez qu’un mode Photo a été intégré aux trois jeux, et que son utilisation peut être combinée aux divers bonus débloqués par la chasse aux trésors (les objets cachés dans votre environnement qui scintillent à l’écran) : à vous donc de vous transformer en Sully ou en Elena et de prendre la pose là où vous le souhaitez !

Uncharted : The Nathan Drake Collection - 16Uncharted : The Nathan Drake Collection - 27Uncharted : The Nathan Drake Collection - 24Uncharted : The Nathan Drake Collection - 65

Sachez enfin que la bande son du jeu a été remixée à partir des enregistrements d’origine pour offrir une sortie en 7.1, ce qui ne manquera pas d’intéresser les amateurs de gros son suffisamment équipés pour en profiter.

Vous l’aurez compris, Uncharted : The Nathan Drake Collection est l’exemple type du portage intelligemment exécuté qui ne se contente pas de convertir bêtement un jeu d’une plateforme à une autre. Pour autant, on peut formuler à son encontre quelques petits reproches plus ou moins importants, à commencer par la disparition pure et simple des modes multijoueurs des deuxième et troisième opus : certes les développeurs se sont exprimés sur le sujet en indiquant que le travail nécessaire aurait été trop important, mais on aurait apprécié que la fonctionnalité fasse le voyage. Dans un autre registre, les joueurs qui s’étaient régalés de la 3D stéréoscopique de L’Illusion de Drake devront s’en passer sur PS4. Enfin, et ce sera sans doute là notre plus gros reproche : la compilation fait l’impasse sur Uncharted : Golden Abyss, l’opus PSVita sorti en février 2012. Bien sûr celui-ci n’est pas et n’a jamais été considéré comme un épisode canonique de la série, mais il aurait sans doute fait figure de sympathique bonus pour ceux qui ne possèdent pas la portable de Sony !

test écrit par

  • Graphismes

    8 / 10

    Le passage en 1080p à 60 images/seconde couplé aux améliorations apportées aux textures, modèles, éclairages et effets spéciaux magnifie certes les trois jeux, mais on n’atteint toutefois pas la qualité de rendu des meilleures productions PS4 natives.

  • Jouabilité

    8 / 10

    On retrouve avec plaisir la recette mise au point par Naughty Dog qui mêle habilement plateforme, puzzles et fusillades, le tout servi par un gameplay revisité pour une meilleure cohérence sur les trois épisodes.

  • Son

    9 / 10

    L’ambiance sonore propose musiques orchestrales, jingles discrets et bruitages d’ambiance savamment travaillés, tandis que la narration est supportée par des dialogues bourrés d’humour qui constituent l’une des grandes forces de la série.

  • Durée de vie

    9 / 10

    Comptez une trentaine d’heures pour boucler les trois épisodes dans le mode de difficulté par défaut, un peu plus pour trouver tous les trésors cachés, et de longues sessions additionnelles pour décrocher le précieux trophée de platine.

  • Fun

    9 / 10

    Bluepoint Games démontre avec brio qu’il est possible de proposer des remakes de jeux PS3 de qualité : quel bonheur de retrouver Drake au meilleur de sa forme sur PS4 et de découvrir ou redécouvrir ces petites perles vidéoludiques !

• Trois des meilleurs jeux de la PS3 en un
• Une réalisation brillamment rehaussée
• Quelques ajouts sympathiques (speed run, mode photo, difficulté brutale)

• Quelques rares bugs graphiques
• La disparition des modes multijoueurs
• L’absence de Golden Abyss

9 / 10

Verdict

Comme The Last of Us : Remastered avant lui, Uncharted : The Nathan Drake Collection prouve qu’il est tout à fait possible d’apporter une réelle plus-value au remake d’un jeu PS3 pour peu que l’on se donne la peine d’exploiter intelligemment capacités de la PS4. Evidemment les titres en question avaient pour eux l’excellente qualité du matériau d’origine, mais atteindre le 1080p en 60 images par seconde tout en proposant des textures plus fines, des modèles 3D plus détaillés et une gestion de la lumière plus pointue n’en demeure pas moins une performance d’exception à en juger par les nombreux remakes qui nous ont été proposés par le passé. Alors certes on peut regretter la disparition des modes multijoueurs et du support de la 3D stéréoscopique, mais les petits bonus intégrés par Bluepoint Games devraient consoler la majeure partie du public. Pour notre part, nous regretterons seulement que Golden Abyss n’ait pas été inclus dans la compilation !

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Avatar de Kornyou
    Kornyou
    le 30 septembre 2015 à 19h16


    Je verrai si je me ferai les Uncharted sur ps4. Vraiment trop de jeux a terminer avant la fin de l'année 2015. Et vu ce qui nous attend en 2016 je serai jamais prêt a attaquer cette saga...
  • Avatar
    bartholomeus
    le 1er octobre 2015 à 07h34


    Quel plaisir cela va etre de les refaire. Bon certes faut repasser a la caisse pour ceux les ayant deja fait mais bon une fois de temps en temps et pour ce type de jeu j hesite pas. Ce sera bon de se remettre ds le bain avant u4.
  • Avatar de Darsh
    Darsh
    le 1er octobre 2015 à 10h31


    Uncharted - The Nathan Drake Collection est à 63€ en ce moment sur Amazon et ce jeudi 1er octobre uniquement, 10€ de remise immédiate avec le code (A valider dans le panier lors du paiement) sol
  • Avatar de Self
    Self
    le 1er octobre 2015 à 11h05


    Ne pas craquer, ne pas craquer ange
  • Avatar de Eric
    Eric
    le 1er octobre 2015 à 11h32


    Vaut mieux craquer maintenant que dans 8 jours quand il sera repasse a 70 euros. Enfin moi ce que j'en dis... :D
  • Avatar de Darsh
    Darsh
    le 1er octobre 2015 à 11h35


    J'ai craqué... whistle
  • Avatar de Vincent
    Vincent
    le 1er octobre 2015 à 11h38


    Uncharted - The Nathan Drake Collection est à 63€ en ce moment sur Amazon et ce jeudi 1er octobre uniquement, 10€ de remise immédiate avec le code (A valider dans le panier lors du paiement) sol

    Je viens d'en profiter ce matin au réveil. Mieux que Carrefour (57.90) et Auchan (54.90).
  • Avatar de Kurita92
    Kurita92
    le 1er octobre 2015 à 12h56


    Ils ont débloqué le mode extrême de base et corrigé la visée pour qu'elle soit à l'identique dans tous les épisodes??? Franchement rien que ça c'est parfait. Parce qu'entre chaque épisodes, la visée n'était pas la même. Tantôt moins précise, tantôt plus molle etc...
  • Avatar de Eric
    Eric
    le 1er octobre 2015 à 14h23


    Ils ont débloqué le mode extrême de base et corrigé la visée pour qu'elle soit à l'identique dans tous les épisodes???

    Yep. Tu passes de l'un a l'autre sans avoir a te rehabituer aux commandes. :)
  • Avatar de MacClane
    MacClane
    le 1er octobre 2015 à 16h24


    Nate peut relancer les grenades dans les 3 opus ou seulement dans le 3 (comme originalement) ? Les making of à débloquer sont toujours là ? Au total, il y a donc 3 platines ?
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Uncharted : The Nathan Drake Collection

Uncharted : The Nathan Drake Collection

9 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité