> Vous êtes ici :

Test de The Fall sur PS4

The Fall

The Fall

Premier volet d'une trilogie financée par Kickstarter, The Fall permet d'incarner l'intelligence artificielle d'une combinaison de combat futuriste activée par son porteur lors d'un crash sur une planète inconnue. Tel un Jarvis pour Iron Man, cette I.A baptisée ARID fera tout ce qui est en son pouvoir pour amener son hôte inconscient dans un centre médical, quitte à contourner ses protocoles de programmation. Trahir ses principes pour sauver une vie, c'est ce que propose ce titre disponible sur PlayStation 4 contre 9,99 euros (7,99 euros pour les membres du PlayStation Plus).

Jusqu'ici tout va bien Avec son protagoniste en combinaison spatiale équipé d’une lampe torche, sa vue de côté et ses graphismes sombres très monochromes, The Fall rappelle The Swapper, un étonnant jeu de réflexion à base de clones sorti il y a pratiquement un an sur PS4, PS3 et PSVita. La comparaison ne s'arrête pas à l'esthétique puisque dans le fond The Fall apporte également sa part de réflexion sauf que nous sommes ici plus dans le registre du point'n click que dans le puzzle-game. Malgré ce que laisse croire la bande annonce The Fall n'est pas un jeu d'action type « Metroidvania » mais bien un jeu d'aventure centré sur les dialogues, l'exploration, la recherche d'objets et la résolution d'énigmes.


La prise en main va dans ce sens puisque le faisceau lumineux de la torche met en évidence les éléments interactifs comme le ferait une souris d'un PC. Une fois un élément en pleine lumière, une pression du bouton R1 ouvre un menu contextuel permettant de prendre / d'utiliser un objet, d'utiliser sa connexion à distance pour interagir avec les pièces électroniques ou d'annuler son action. La prise en main aurait gagné à être plus intuitive car au début du jeu, devoir pointer un objet avec le stick droit, maintenir le bouton R1 pour ouvrir le menu, utiliser le stick gauche pour choisir son option et relâcher R1 pour la valider n'a rien de naturel. Heureusement, on s'y fait en une demi-heure et on peut repartir de plus belle dans l'exploration de cette terre inconnue.

The Fall - 1The Fall - 3The Fall - 2

Le jeu propose des textes français qui, bien qu'un peu petits, permettent de comprendre ce qu’il se passe autour de nous. C'est le minimum puisque aucun indice ni aucune aide d'aucune sorte ne viendra vous débloquer si vous séchez sur le chemin. Et comme les décors sont sombres il n'est pas rare qu'un élément important ait échappé à votre lampe torche. Si la solution (logique la plupart du temps) n'est pas trouvée dans un objet fondu dans le décor, elle viendra de l'intérieur de votre combinaison. En effet, votre costume spatial contient de précieux paramètres opérationnels à déverrouiller à mesure de votre progression. A terme vous pourrez par exemple utiliser une liaison à distance pour interagir avec un appareil lointain, un camouflage pour masquer votre présence à une caméra, accélérer vos mouvements pour gagner en vitesse, utiliser un propulseur pour sauter plus haut ou encore bénéficier de la protection d'un bouclier antimatière.

En terre ARID The Fall contient une petite part d'action et une fois que vous aurez mis la main sur un pistolet vous l'utiliserez pour flinguer des robots et les organismes vivants de ce caillou. A ce moment la torche se change en laser pour mieux viser les ennemis et un système de couverture lambda derrière des obstacles - à l'aide du bouton L1- évite des morts aussi prématurées qu'inutiles. On retourne ensuite à la torche en pressant le stick analogique droit. Avouons-le, ces phases de shoot sont plutôt quelconques et n'apportent rien à l'expérience. A la rigueur elles servent juste à ralentir notre progression, à enclencher une musique plus rythmée et à permettre des morts silencieuses en arrivant sournoisement dans le dos d’un robot qui effectue une ronde.

The Fall - 4The Fall - 5

De par son cadre spatial épuré, froid, délabré et sa partie sonore pratiquement exempte de musique mais riche en bruitages divers, The Fall paraît rapidement austère, à la limite de l'oppressant. Et il l'est puisque les rares dialogues ne se font qu'entre des machines aussi sérieuses que C3PO et l'habillage des menus donne l'impression de bidouiller un vieux PC sous DOS. L'ambiance voulue par les développeurs est singulière alors si vous cherchez de la couleur et de la vie c'est plus du côté de Broken Age que vous les trouverez. Là tout n'est que solitude et désolation. On progresse dans des ruines et il faut avancer dans l’histoire pour comprendre où nous sommes vraiment et pourquoi. Le mystère est bien entretenu et la partie réflexion surtout basée sur du « quel objet va à quel endroit » est intelligente alors pourquoi s’en priver ?

test écrit par

  • Graphismes

    6 / 10

    Hormis quelques effets de lumière le jeu n'a rien d'une prouesse technique et offre des graphismes sombres et limite monochromatiques. C'est un style.

  • Jouabilité

    6 / 10

    Les combinaisons de touches auraient plus être plus intuitives même si on s'y fait assez vite. Le personnage est rigide à souhait.

  • Son

    7 / 10

    Les doublages anglais sont robotisés et l'absence quasi-totale de musique installe une ambiance glaciale. Les bruitages sont bons.

  • Durée de vie

    7 / 10

    A moins de 10 euros pour 4-5 heures de jeu c'est rentable mais l'expérience totale coûtera le triple au final...

  • Fun

    7 / 10

    The Fall n'a rien d'une tranche de rire mais les amateurs de science-fiction apprécieront l'ambiance spéciale du titre et son histoire captivante.

• De la bonne science-fiction
• Des énigmes logiques
• Une histoire captivante

• Les contrôles peu intuitifs
• Les phases de shoot
• 1/3 du jeu seulement

7.5 / 10

Verdict

Avec son esthétique proche de The Swapper et de Limbo, The Fall retient immédiatement notre attention et ne la lâche plus jusqu’au générique de fin. Davantage porté sur l’exploration / réflexion que sur l’action basique de ses phases de shoot dispensables, le titre de Over The Moon séduira les amoureux de science-fiction qui aiment les ambiances froides et les écrits d’Asimov. Dommage qu’il faille attendre les deux autres volets (et repasser à la caisse sans season pass) pour connaître le dénouement de cette histoire.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

The Fall

The Fall

7.5 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité