> Vous êtes ici :

Test de Guitar Hero Live sur PS4

Guitar Hero Live

Guitar Hero Live

Apparue en 2006 sur PlayStation 2 puis déclinée à maintes reprises sur tous les supports du marché jusqu’en 2010, la série Guitar Hero a fait pendant cinq ans le bonheur des apprentis guitaristes trop heureux de réussir leur riff favori sur une gratte en plastique. Puis la surexploitation du filon a atténué l’engouement du public au point de pousser Activision à ranger la série au placard pour une durée indéterminée : on pensait ne plus jamais la revoir, jusqu’à l’annonce surprise de Guitar Hero Live durant l’E3 2015 !

Réjouissez-vous donc musiciens en herbe qui ne vous sentez pas encore prêts à empoigner une vraie guitare dans un Rocksmith : l’année 2015 marque le retour des instruments en plastique, avec de nouveaux opus des séries Guitar Hero et Rockband. C’est au premier que nous nous intéressons aujourd’hui, avec un opus sous-titré Live qui met logiquement l’accent sur l’ambiance déchaînée des concerts.

Un nouvel instrument

Mais avant de nous intéresser au contenu de ce Guitar Hero Live, il n’est pas inutile de jeter un œil à la nouvelle guitare qui l’accompagne : certains pesteront sûrement en apprenant que les anciens instruments de la franchise ne sont pas compatibles avec ce nouvel opus (d’autant que le concurrent, lui, les prend en charge !), mais deux points importants viennent contrebalancer cette petite déception.

D’abord le pack complet du jeu incluant la guitare est resté insensible à l’inflation : il est vendu 75€, soit 5€ de moins que le prix demandé pour Guitar Hero premier du nom et sa suite il y a près de 10 ans. Ensuite, et c’est certainement le plus important, le nouvel instrument a été entièrement repensé pour renouveler le gameplay de la série : exits les cinq boutons colorés faisant office de frettes, et place à deux rangées de trois boutons (les blancs en bas, les noirs en haut) qui permettent d’ajouter les barrés aux accords classiques de la série.

Guitar Hero Live - 4Guitar Hero Live - 3Guitar Hero Live - 2

Si la campagne marketing du jeu parle là d’une évolution permettant de se rapprocher d’une vraie gratte, il faut bien admettre que ce que l’on gagne au niveau des accords, on le perd en mouvements le long du manche : vous n’utiliserez ici que votre index, votre majeur et votre annulaire pour accéder aux six boutons, et ne devrez jamais vraiment déplacer votre main gauche (si vous êtes droitier !) durant un morceau. On apprécie malgré tout l’idée qui apporte plus de variété dans l’exécution des notes, et évite les douleurs persistantes au niveau de l’auriculaire lors de longues sessions de jeu (les amateurs de la difficulté Expert dans les précédents opus comprendront !).

Plus généralement la nouvelle guitare se montre assez agréable à prendre en main, même si les clics bruyants de son ersatz de médiator risquent d’en déranger certains et que sa manette de vibrato peut émettre quelques grincements selon sa position. Mais intéressons-nous maintenant de plus près au contenu du jeu, qui se divise en deux modes aussi originaux et intéressants à jouer à l’un que l’autre !

Le mode Live

Vous le savez sans doute si vous avez suivi la campagne marketing du jeu, l’idée première de Guitar Hero Live est de vous plonger au cœur de vrais concerts en vous les faisant vivre de l’intérieur. Pour y parvenir, les développeurs de FreeStyleGames ont équipé les guitaristes de différents groupes d’une caméra portable lors de shows réels : ils ont ainsi pu capter non seulement la performance scénique au cours de laquelle vous voyez le public et les autres membres du groupe, mais aussi le trajet menant des loges à la scène durant lequel vous recevez les encouragements de l’équipe en backstage. Quelques séquences un peu cliché sont aussi de la partie comme la destruction d’une gratte à la fin d’un concert, ou encore un slam sur un public survolté.

Guitar Hero Live - 16Guitar Hero Live - 1Guitar Hero Live - 3Guitar Hero Live - 22

Lorsque votre performance est au top, et si vous avez le temps d’y jeter un œil malgré les accords qui s’enchaînent, vous apercevrez ainsi vos fans reprendre les paroles de la chanson en cours, ou vos partenaires vous adresser sourires et autres mimiques approbatrices. Si en revanche vous ratez plusieurs notes d’affilée, l’écran vire au flou et vous présente ensuite un public qui vous hue tandis que les autres membres du groupe vous font les gros yeux. Un approche sans doute un peu trop manichéenne, mais qui fonctionne plutôt bien et retranscrit effectivement mieux l’ambiance des concerts que les précédents Guitar Hero.

D’un point de vue structurel, le mode Live vous propose de participer à deux grands festivals, le Rock the Block à Boulder City aux Etats-Unis, et le SoundDial à Stoneford Castle au Royaume-Uni. Chacun est composé de plusieurs concerts donnés par des groupes différents, chaque concert comptant de trois à cinq chansons jouées successivement (entendez par-là que le groupe reste sur scène entre deux chansons). Votre prestation à la fin d’un concert est évaluée sur chaque chanson, puis une appréciation globale vous est donnée qui vous permet de débloquer le concert suivant. En tout ce sont 42 chansons que vous interpréterez de la sorte, et que vous pourrez ensuite jouer en solo ou en duo grâce au mode Partie Rapide. A noter la possibilité d’ajouter un troisième larron à la fête qui prendra le poste du chanteur, mais il s’agit plus d’un petit bonus sympathique que d’une fonctionnalité réellement intéressante.

Comme d’habitude vous aurez le choix entre plusieurs niveaux de difficulté (basique, occasionnel, normal, avancé, expert) et devrez maintenir votre multiplicateur au maximum (ici 4) en évitant les fausses notes afin d’obtenir le meilleur score possible. Certains passages indiqués par une série de notes surmontées d’un éclair vous permettront aussi de stocker des Hero Power, déclenchés par la suite en levant le manche de la guitare ou en appuyant sur le bouton éponyme pour doubler temporairement votre multiplicateur du moment. Bref les fondamentaux de la série démarrée il y a près de 10 ans sont toujours là !

Là où les choses se corsent, c’est dans la tracklist proposée par le mode Live de ce nouveau Guitar Hero : non pas que les morceaux soient foncièrement mauvais, mais on est selon nous loin de l’avalanche de hits incontournables. En dehors du « Won't Get Fooled Again » des Who et du « Paint It Black » des Stones, les titres inclus ont à vrai dire eu bien du mal à nous faire frémir. Certes Pearl Jam (« Mind Your Manners ») et même Queen (« Tie Your Mother Down ») sont de la partie parmi d’autres artistes de légende, mais ce ne sont pas forcément leurs meilleurs morceaux qui ont été retenus… Quant à la présence d’Eminem (« Berzerk ») et Rihanna (« California King Bed »), on s’abstiendra carrément de commentaires.

Le mode GHTV

Que vous aimiez ou non les morceaux proposés par le mode Live, vous chercherez vraisemblablement à terminer tous les concerts qu’il propose, ce qui devrait vous prendre entre trois et quatre heures si vous optez pour un mode de difficulté que vous maîtrisez (en ce qui nous concerne, le niveau normal). Une fois cette formalité remplie, vous pourrez au choix améliorer vos performances, monter la difficulté, ou découvrir l’autre versant de Guitar Hero Live, à savoir son mode Guitar Hero TV  ou plus simplement GHTV.

Présenté à la manière d’une chaîne musicale de type MTV, ce mode de jeu offre deux canaux qui diffusent en continu des clips regroupés par genre (Rock, Metal, Indie…), la programmation changeant toutes les heures ou demi-heures. Là où les choses deviennent intéressantes, c’est que les clips diffusés sur la GHTV sont sélectionnés parmi une offre beaucoup plus importante que celle du mode Live : on compte actuellement plus de 200 chansons dans la bibliothèque en ligne du jeu, et celle-ci sera régulièrement enrichie par FreeStyleGames et Activision dans les semaines et mois à venir.

Guitar Hero Live - 38Guitar Hero Live - 39Guitar Hero Live - 34Guitar Hero Live - 14

A vous donc de choisir votre canal préféré, et de jouer les chansons diffusées en temps réel : vos performances sont automatiquement comparées à neuf autres joueurs connectés en même temps que vous, et le classement dressé à la fin de chaque chanson vous permet de recevoir des points de statut qui vous font peu à peu monter de niveau, ainsi que des pièces permettant notamment d’acheter des améliorations. Il faut dire que le Hero Power qui double le multiplicateur de score en mode Live est ici remplacé par tout un tas d’options : celle par défaut fait disparaître d’un coup les quelques notes qui arrivent, tandis qu’une progression de votre statut vous permettra de débloquer d’autres forme de Hero Power. Vous pourrez ainsi temporairement baisser ou monter le niveau de difficulté, être invincible ou encore accroître votre multiplicateur. Les pièces serviront aussi à améliorer votre guitare pour avoir plus de sections Hero, augmenter le score de base de chaque note, augmenter la valeur maximum du multiplicateur (jusqu’à x8) ou encore la vitesse à laquelle il s’incrémente. Autant d’options qui vous permettront d’être beaucoup plus efficace lors de vos affrontements sur la toile !

Outre ses deux canaux de diffusion, le mode GHTV vous permet aussi de choisir votre morceau préféré parmi ceux disponibles, sachant que la manœuvre vous coûtera un jeton. Ces jetons sont récupérés lors de vos montées en niveau (trois pour chacune) mais peuvent aussi être achetés au prix de 600 pièces pour un jeton. Quand on sait que chaque morceau terminé ne rapporte que de 130 à 160 pièces, on comprend qu’il faudra passer pas mal de temps sur les canaux de la GHTV pour pouvoir ensuite choisir soi-même sa chanson préférée… Mais rassurez-vous, l’éditeur a pensé à tout puisque vous pourrez aussi acheter avec de vrais euros des Hero Cash (HC), qui à leur tour permettront d’obtenir des jetons cette fois pour 45 HC l’unité. Sachant qu’il faut compter environ 1€ pour 300 HC, à vous de faire vos calculs !

Dans le même ordre d’idées, le mode GHTV inclut des shows Premium présentés à la façon du mode Live (vous êtes en concert et non devant un clip) pour lesquels vous devrez soit dépenser des HC, soit remplir trois petits défis (réussir au moins trois étoiles sur trois chansons différentes), ces derniers vous coûtant forcément un jeton chacun. Enfin sachez qu’un « Pass Party 24H » proposé à 5.99€ vous permet d’accéder à l’ensemble de la bibliothèque en ligne pour toute une journée, l’extension parfaite pour une soirée entre potes !

Vous l’aurez compris le modèle économique de Guitar Hero Live vous permet de profiter de tous les aspects du jeu sans aucun frais autre que l’acquisition du jeu, tout en vous encourageant à verser quelques euros de temps à autre pour accéder plus rapidement à vos morceaux préférés. Si le procédé n’est pas franchement critiquable sur le fond puisque largement utilisé par de nombreux jeux mobiles ou consoles, il risque cependant de rebuter les habitués des jeux musicaux : il est en effet ici tout bonnement impossible d’acheter définitivement un morceau, et vous devrez ainsi dépenser un jeton à chaque fois que vous souhaiterez rejouer votre titre préféré. Sachant qu’il faudra alors enchaîner au moins 4 titres sur la GHTV avant d’arriver gratuitement à vos fins, la manœuvre risque de lasser…

Une technique au point

Terminons avec un mot sur la performance technique du jeu qui satisfait dans quasiment tous les domaines : la bande son est comme on pouvait s’y attendre irréprochable, et les vidéos supportant les concerts du mode Live offrent une image de grande qualité qui nous plonge littéralement au cœur de l’évènement.

Guitar Hero Live - 37Guitar Hero Live - 30Guitar Hero Live - 21Guitar Hero Live - 10

Le constat est malheureusement un peu moins flatteur pour les clips streamés en mode GHTV qui souffrent d’une compression un peu trop poussée à notre goût, laissant apparaître quelques artefacts et trahissant une résolution un peu légère. Sans doute les développeurs ont-ils voulu limiter la bande passante utilisée par leurs serveurs, tout en s’assurant qu’un maximum de joueurs pourraient profiter du service en ligne : tout le monde n’a pas forcément la connexion nécessaire à la réception en temps réel de vidéos en Full HD !

test écrit par

  • Graphismes

    7 / 10

    Les vidéos des concerts du mode Live sont de qualité et vous plongent dans l’ambiance malgré quelques séquences très cliché. Les clips du mode GHTV diffusés en streaming sont en revanche un peu trop compressés à notre goût.

  • Jouabilité

    8 / 10

    La nouvelle disposition des boutons rend le jeu plus accessible que ses prédécesseurs en éliminant les mouvements le long du manche et l’utilisation de l’auriculaire, mais le mode Expert offre toujours un challenge particulièrement relevé.

  • Son

    9 / 10

    En mode Live comme en mode GHTV, la bande son du jeu offre une qualité irréprochable : c’était le moins que l’on puisse attendre d’un titre musical comme celui-ci ! La tracklist de base aurait toutefois gagné à proposer plus de gros hits…

  • Durée de vie

    8 / 10

    Il ne vous faudra que trois ou quatre heures pour boucler les concerts du mode Live en difficulté normale, après quoi vous pourrez corser le challenge ou bien découvrir de nouveaux morceaux en mode GHTV.

  • Fun

    8 / 10

    Le nouveau gameplay séduit immédiatement, les concerts du mode Live apportent pas mal de fraîcheur, et les clips de la GHTV offrent un contenu impressionnant. Dommage qu’on ne puisse pas vraiment se constituer sa propre bibliothèque de chansons…

• Le gameplay à six boutons
• L’ambiance des concerts en mode Live
• Le concept de la GHTV

• Une tracklist de base pas franchement excitante
• Impossible d’acheter une chanson en mode GHTV
• La qualité des vidéos en streaming

8 / 10

Verdict

Avec Guitar Hero Live, FreeStyleGames parvient à donner une deuxième jeunesse à une série qui en avait bien besoin après la surexploitation dont elle avait été victime. Non seulement le changement de disposition des boutons de la guitare rend le gameplay plus accessible tout en préservant sa technicité dans les niveaux de difficulté avancés, mais en plus le mode Live offre avec ses concerts un angle de vue inhabituel, tandis que le mode GHTV garantit un contenu fourni et régulièrement renouvelé. Dans ces conditions, on ne peut que regretter qu’il soit impossible d’acquérir définitivement nos chansons préférées afin de les travailler encore et encore, même si une pratique en ligne régulière vous permettra d’accumuler suffisamment de pièces et donc de jetons pour choisir tel ou tel morceau quand l’envie vous en prend. Espérons tout de même qu’Activision révisera le modèle économique du jeu dans les mois à venir, histoire d’offrir un peu plus de flexibilité aux fans de la licence.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Guitar Hero Live

Guitar Hero Live

8 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité