Test de God of War III Remastered sur PS4

God of War III Remastered

God of War III Remastered

Sorti de l'imagination fertile du grand David Jaffe, le premier God of War est arrivé sur les PlayStation 2 européennes le 22 juin 2005. Une décennie plus tard, Sony Computer Entertainment s'est dit qu'il serait de bon ton de ressortir le troisième opus des aventures de Kratos sur PlayStation 4, histoire de toucher les récents possesseurs de la console qui avaient fait l'impasse sur la PlayStation 3 à l'époque pour aller chez la concurrence. Et c'est avant tout à eux que le titre est destiné puisqu'en l'absence des deux premiers opus sur la galette, les nouveaux venus risquent de ne rien comprendre.


Gold of War L'annonce d'une remasterisation de God of War III sur PlayStation 4 en mars dernier a surpris beaucoup de monde. Pour célébrer dignement les dix années du premier jeu, nous nous attendions davantage à un remake total à la Tomb Raider Anniversary du jeu de 2005 qu'à une version retravaillée du troisième volet de 2010. Et quitte à remasteriser un épisode PS3, pourquoi faire l'impasse sur God of War Ascension sorti un peu plus tard sur la même machine ? Mieux, pourquoi ne pas avoir carrément ressorti la saga entière en ultimate édition sur la console nouvelle génération ? Autant de question qui resteront sans réponse même si on suppose que cette seconde sortie sert avant tout à tester l'engouement du public avant de donner le feu vert à un quatrième volet inédit.


God of War III Remastered - 23God of War III Remastered - 27God of War III Remastered - 6God of War III Remastered - 3

Comme God of War III Remastered est le portage PlayStation 4 d'une des pierres angulaires de la PlayStation 3, ce test se concentrera surtout sur les différences entre les deux versions. Pour en savoir plus sur le gameplay du beat them all référence qui raconte la vengeance de Kratos, dieu de la guerre déchu, contre les dieux de l'Olympe nous vous invitons à parcourir le test complet rédigé en mars 2010 par notre cher rédacteur en chef. Récompensée par un 9,5/10 très justifié, cette conclusion de la trilogie est un exemple de mise en scène servant à merveille un gameplay nerveux bourré d'action, de quick time event et d'une violence décomplexée (les horribles mises à mort des boss). Même cinq années après sa sortie, la réalisation est toujours irréprochable sur PlayStation 3 et figure en tête des plus beaux jeux de la machine. Son arrivée sur PS4 fait bondir la résolution en 1080p, là où elle n'était qu'en 720p ou 1080i sur la console précédente. Les graphismes paraissent logiquement plus fins, les arrières plans moins flous, les modélisations et les textures un poil plus détaillées. Le jeu étant déjà sublime sur PS3 la différence ne saute pas aux yeux ou en tout cas moins que sur The Last of Us Remastered ou les nombreux portages de titres PlayStation 2 sur PlayStation 3 qui, eux, profitent d'une vraie cure de jouvence. Le tout tourne en 60 images par seconde sans sourciller malgré la débauche d'effets par moment, ce qui permet de profiter totalement de la rage incontrôlable de Kratos. Un bon point pour le dynamisme des combats à l'aide de ses deux lames au bout de ses chaînes.

God of War III Remastered - 24God of War III Remastered - 5God of War III Remastered - 10

Paparazzi, discipline olympique Les développeurs sont tellement fiers de leur travail qu'un mode photo a été ajouté à cette réédition. Ainsi en pressant la partie gauche du pavé tactile de la Dual Shock 4 l'image se fige et devient modifiable. Zoom, changement de luminosité et de contraste, ajout d'un cadre parmi une douzaine et d'un filtre, également par paquet de douze. C'est toujours sympa pour immortaliser et partager ses plus belles performances mais l'absence d'une caméra libre ne permet pas d'avoir l'angle désiré à 360°, il faut conjuguer avec celui imposé par le jeu et recadrer ensuite sa cible. C'est de toute façon un ajout accessoire et seuls les plus connectés d'entre vous s'amuseront à envoyer des screenshots à leurs amis. Les autres se concentreront sur le jeu en lui-même qui n'a malheureusement rien d'inédit à proposer. On y trouve néanmoins l'ensemble des contenus additionnels vendus séparément jusque-là (ou dans le collector) dont les cinq costumes bonus (Apollon, Dominus, Fantômes du Chaos, Morpheus et Guerrier Oublié) à 0,99 euros pièce et l'Arène du Défi proposée à 1,99 euros. Une économie qui n'en est pas vraiment une compte tenu du tarif exorbitant de cette remasterisation.

Que l'on soit fan de la première heure ou nouvel entrant dans la série, tout le monde s'accordera à dire que la politique tarifaire de Sony sur ce titre est excessive et incohérente. Quand on sait qu'à la fin de l'année Uncharted : The Nathan Drake Collection (un jeu Sony également) proposera trois jeux à 69,99 euros avec de nouveaux modes de difficulté et un accès anticipé à la bêta multijoueurs d'Uncharted 4, on tilte forcément sur un titre unique et sans ajout vendu 39,99 euros en version boite et 34,99 euros en version dématérialisée. En toute logique Kratos aurait dû offrir ses charmes à 20 euros comme le fait si bien le récent et inédit Wolfenstein : The Old Blood. L'impression de payer double risque d'être difficile à avaler et à justifier même si, rappelons-le, ce jeu est un chef d’œuvre absolu à finir au moins une fois dans sa vie.


test écrit par

  • Graphismes

    8 / 10

    Déjà sublime sur PlayStation 3, le jeu est encore plus fin sur PlayStation 4 sans mettre la console à genoux.

  • Jouabilité

    9 / 10

    La prise en main est toujours un modèle du genre : technique, stratégique et encore plus fluide que par le passé.

  • Son

    9 / 10

    Doublages français (ou anglais) et musiques dantesques soutiennent une mise en scène inoubliable.

  • Durée de vie

    8 / 10

    Comptez une dizaine d’heures pour en faire le tour, surtout si ce n’est pas votre premier run. Rien d’inédit, dommage.

  • Fun

    9 / 10

    Une ode à la démesure sublimée par la PlayStation 4. Combats grandioses, ennemis titanesques, mise en scène épique : une suite, vite !

• Plus beau, plus fluide
• Tous les DLC
• Un mode photo en prime

• Trop cher
• Rien d’inédit
• À quand God of War IV ?

8 / 10

Verdict

Encore plus beau que sur PlayStation 3, plus fluide, accompagné d’un mode photo et de l’ensemble des contenus additionnels du PlayStation Store, God of War III Remastered s’impose sans problème comme la version la plus aboutie du hit du studio Santa Monica de Sony. Cet incontournable de l’univers PlayStation mérite, aujourd'hui comme en 2010, toute votre attention et en particulier pour ceux qui ne l'ont pas encore fait. Les autres pourront réfléchir à deux fois avant de dépenser autant pour une remasterisation sans contenu inédit. Mais quand on aime, on ne compte pas...

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

God of War III Remastered

God of War III Remastered

8 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité