> Vous êtes ici :

Test de Armello sur PS4

Armello

Armello

  • publié le 9 octobre 2015 par
  • Plateforme : Uniquement sur PSN
  • Date de sortie :01/09/2015
  • Genre :Stratégie en Temps Réel
  • Nb de joueurs :1 à 2

Kickstarter peut créer des merveilles tout comme des désastres. Oui, cette intro est très bateau et oui, il est possible de rétorquer « comme avec les productions plus classiques », mais cet effet de style visait à introduire de manière assez favorable Armello. Car Kickstarter est bien utile pour permettre à des projets assez osés de voir le jour, comme par exemple un jeu de plateau sur consoles mettant en scène des animaux anthropomorphes plongés dans un univers médiéval-fantastique avec un roi lion capable de terroriser Simba ou le roi Victorio. Le public a tranché, finançant allègrement le projet, mais est-ce que les développeurs australiens de League of Geeks ont tenu leurs promesses ? Bien évidemment que oui.

Donjons et gros lions

Comme tout bon jeu de plateau qui se respecte, Armello possède plus un cadre et un postulat de base qu'un scénario à proprement parler : le roi d'Armello est frappé par une mystérieuse maladie le rendant fou et lui permettant d'invoquer de dangereux démons, et c'est à de valeureux héros venus des quatre coins du royaume qu'il revient soit de soigner le roi, le tuer et prendre sa place, ou bien attendre sagement qu'il clamse et avoir accumulé suffisamment de points d'honneur pour prendre sa place, parce qu'apparemment le système politique d'Armello fait qu'il faut juste être le plus stylé du royaume pour devenir roi. Tant pis pour les héritiers ou la famille.

Après un tutoriel d'une petite heure nous mettant efficacement en jambe pour apprendre et comprendre les (très) nombreuses règles, on peut lancer directement des parties. Le roi perdant un point de vie à chaque tour, une partie d'Armello ne durera au grand maximum que quarante minutes en solo, et environ une heure en multi avec quatre joueurs au maximum, selon le temps que mettent les autres pour jouer leurs cartes.

Expliquer le système de jeu ne serait pas bien intéressant et prendrait énormément de temps eu égard à son complexité, pour un résultat pas forcément très compréhensible : inutile donc de s'attarder dessus. Sachez toutefois qu’il existe plusieurs manières de jouer au jeu, et selon l'objectif que l'on s'est fixé, notre façon d'exploiter les différentes mécaniques sera radicalement différente de celle de nos adversaires.

Meilleur à plusieurs

Avec les cartes d'objet/magie/piège, on pourra augmenter son nombre de dés ou bien éviter d'utiliser un point d'action en immolant l'adversaire, voire même poser un piège vicieux dans lequel tombera notre adversaire. Un joueur pourra aussi s'amuser à se faire consumer par les ténèbres dans l'espoir d'obtenir encore plus de dés lors de son duel face au roi en échange d'un point de vie perdu à chaque tour – la mort ici n'étant qu'un simple obstacle nous renvoyant à notre camp de départ et non la fin de notre partie.

Armello - 2Armello - 1Armello - 9Armello - 3

Un autre joueur pourra aussi s'amuser à accomplir des quêtes et faire la course aux pierres spirituelles, qui permettront de lever la malédiction sur le royaume, tandis qu'un autre joueur s'amusera à sauver les villageois des monstres qui tentent de les terroriser. Ou bien il cherchera à tuer tous les autres héros de manière répétée pour accumuler les points de respect et ainsi gagner les faveurs du roi afin d’infliger des pénalités à tout le monde au lever du jour. Bref, il y a largement de quoi faire et chaque partie peut devenir unique... Si tant est que l'on trouve des gens avec qui jouer en ligne ou bien que l'on ait des amis suffisamment patients pour digérer les règles et venir chez nous, ce qui est loin d'être gagné...

test écrit par

  • Graphismes

    9 / 10

    Niveau jeu de plateau sur console, on n'a pas plus beau qu'Armello ! Les portraits et les animations ont été faits avec amour et ça fait plus que plaisir à regarder.

  • Jouabilité

    8 / 10

    En dehors d'une caméra qui ne suivra pas nécessairement les I.A, le plateau est lisible et on joue tranquillement... Du moins, si on a assimilé le manuel de règles.

  • Son

    7 / 10

    Pas une mauvaise bande-son, loin de là. Mais aucun morceau ne parvient à résonner ou bien rester en tête. De la bonne musique d'ambiance en somme.

  • Durée de vie

    7 / 10

    Autant le jeu est bon, autant il ne peut s'apprécier qu'en multi. Or, il faut trouver des gens en ligne ou des personnes motivées, ce qui est loin d'être gagné.

  • Fun

    8 / 10

    Pas besoin de passer plus d'une dizaine de minutes à préparer le plateau et à se casser la tête pour choisir son héros, c'est cool ! Par contre, ça manque de taches de café sur les fiches de personnage. Moins cool.

• Un beau jeu de plateau
• Des possibilités très nombreuses
• Des illustrations sublimes

• Texte minuscule
• Solo un peu chiche
• Caméra ennemie à la ramasse

8 / 10

Verdict

Le principal problème d'Armello ne vient pas tant du jeu en lui-même que de la possibilité d'y jouer. Car même si y jouer en solo peut être bien pour débloquer des bonus pour les parties suivantes, ça devient très vite lassant. Il faut y jouer avec d'autres gens, de préférence des amis pour pouvoir pleinement l'apprécier. En résultera au moins une bonne heure de trahisons et alliances subtiles pour parvenir à ses fins, ainsi qu'un très beau jeu de plateau animé qui ne prendra jamais de place sur une étagère, ce qui peut être une excellente chose si l'on habite dans un petit appartement en plein centre-ville et que payer 40€+ pour une boîte que l'on ne sortira qu'une fois tous les 32 du mois peut paraître excessif. Pour une vingtaine d'euros (ou moins si en promo), on s'en tire plus que pas trop mal, pour le coup.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Armello

Armello

8 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Sur le même sujet

Publicité