Les news PS3 de Sony en intégralité

>Vous êtes ici : Accueil » PS3 » XCOM : Enemy Unknown » Test

Test de jeu / PS3 / XCOM : Enemy Unknown

XCOM : Enemy Unknown

XCOM : Enemy Unknown

FaceBook Twitter
Envoyer

[sommaire]

La série XCOM fait partie de ces jeux cultes que les joueurs sur consoles de salon ne connaissent pas forcément. Pourtant, ce jeu de stratégie au tour par tour lancé par MicroProse en 1994 a marqué de son empreinte l’Amiga et a eu une influence sur bon nombre de titres de l’époque.

Ressortir une vieille licence une quinzaine d’années après le dernier volet de la trilogie originale était un pari risqué, tellement risqué que 2K Games a d’abord pensé à le faire changer de genre. On se souvient alors que le retour de XCOM devait d’abord prendre l’apparence d’un FPS se déroulant dans les années 50. C’était sans compter sur la pression des fans qui exigèrent un retour plus proche de leurs souvenirs. Plusieurs pétitions plus tard, Firaxis nous livre cet Enemy Unknown, une modernisation réussie du concept d’origine. Aux dernières nouvelles le FPS est toujours en développement chez 2K Marin malgré des retards successifs.

Independance Pay

L’histoire d’Enemy Unknown commence quand la Terre reçoit la visite de petits gris venus d’ailleurs. Comme souvent avec les extraterrestres, ces visiteurs ne sont pas venus en paix mais bien pour prendre possession de la planète bleue et de ses ressources. Confrontées à une menace inconnue, les forces internationales décident de s’unir pour créer une cellule qui se chargera d’étudier le phénomène et de protéger les terriens en luttant contre les aliens : le XCOM. Vous êtes bien entendu à la tête de cette organisation de la dernière chance mais, malgré la gravité de la situation, vous n’avez pas carte blanche sur les dépenses. Alors que vous représentez probablement le dernier espoir de l’humanité, les nations font les pingres avec vous. Ils auraient pu choisir un autre moment !

XCOM : Enemy Unknown - 3XCOM : Enemy Unknown - 1XCOM : Enemy Unknown - 5XCOM : Enemy Unknown - 4

Comme dans tout bon jeu de stratégie, l’argent sera le nerf de la guerre et l’utiliser au mieux de vos intérêts deviendra rapidement une de vos priorités. Pour remplir vos caisses, vous n’aurez pas d’autre choix que d’accepter des missions aux objectifs variables (tuer des extraterrestres, en capturer pour étude, escorter des VIP, sauver des civiles, détruire des bases ou en protéger…), la qualité de la récompense dépendant de la difficulté de votre tâche. Attention toutefois, comme cette crise est mondiale, plusieurs nations solliciteront votre aide, parfois en même temps. Vous devrez alors choisir votre destination, en gardant à l’esprit que vos relations se dégraderont avec le pays oublié. L’affinité avec les autres pays (et les bonus qui en découlent) se manifeste à l’écran par une jauge de panique en dessous du nom. Si vous laissez une nation livrée à elle-même trop longtemps, elle subira des attaques et à terme décidera de quitter le conseil d’administration du XCOM. Vous pourrez alors faire une croix sur un précieux partenaire financier. Essayez donc de satisfaire le plus grand nombre, c’est plus pratique.

Cet argent en poche, vous pourrez le dépenser dans le développement de votre unique base que vous aurez préalablement positionnée sur le continent de votre choix. Toute la partie gestion prend place sous terre, dans un abri que vous pourrez creuser en profondeur pour l’agrandir. Plus vous creusez et plus la construction d’une nouvelle salle est couteuse compte tenu des efforts à fournir alors il faut une fois encore dépenser vos dollars intelligemment. Représentée par une coupe laissant apparaitre des cases façon « maison de poupées », la base contient des départements qui sont autant de secteurs à gérer. Toute la profondeur du gameplay tient dans l’orientation de vos dépenses, aussi bien en temps qu’en argent. Par exemple, autopsier les cadavres d’aliens et découvrir leurs points faibles ou étudier leurs armes pour en tirer de nouvelles technologies (pôle Recherche), faire fabriquer des nouvelles armes ou agrandir la base (pôle Ingénierie), recruter de nouveaux soldats ou les former (pôle Caserne), améliorer son vaisseau ou le faire réparer (pôle Hangar) ou encore lancer de nouveaux satellites pour anticiper la menace ou balayer le globe à la recherche de nouvelles missions (dans la salle de surveillance). Le jeu regorge de possibilités, d’options, de paramétrages comme nous n’en voyons que trop rarement sur consoles. Remplir les 24 emplacements de votre base est un investissement de longue haleine tant l’argent vient facilement à manquer.

XCOM : Enemy Unknown - 10XCOM : Enemy Unknown - 9XCOM : Enemy Unknown - 8XCOM : Enemy Unknown - 7



page suivante ›
publicité

Infos Jeu

XCOM : Enemy Unknown

XCOM : Enemy Unknown

8 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    Jeu neuf à 9.99 €

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Sur le même sujet

publicité