Les news PS3 de Sony en intégralité

>Vous êtes ici : Accueil » PS3 » WWE'13 » Test

Test de jeu / PS3 / WWE'13

WWE'13

WWE'13

FaceBook Twitter
Envoyer
  • par
  • Plateforme : PS3
  • Date de sortie :02/11/2012
  • Développeur :THQ
  • Distributeur :THQ
  • Genre :Combat
  • Nb de joueurs :1 à 2Online :Oui

Unique représentante du catch sur la console de Sony (tout du moins en Europe), la série WWE n’a pas d’autre mission que de se succéder à elle-même année après année. Pour autant, les développeurs de Yuke’s Media Creation ne se sont pas reposés sur leurs lauriers et signent un volet 13 surprenant. Destiné avant tout aux fans qui suivent la licence, le jeu évite la redite en proposant un mode Attitude Era exceptionnel, une multitude de paramètres et un casting cinq étoiles. Passage en revue avant la montée sur le ring.

Comme à la télé

Plus que les autres sports de combat, le catch est un grand spectacle qui vise surtout à distraire un public en délire. Tout y respire l’extravagance : les corps parfaitement sculptés, les tatouages, certaines tenues, les entrées de stars, les réactions des spectateurs et les accrochages plus ou moins scénarisés des catcheurs. Le jeu WWE’13 remplit le cahier des charges de la discipline haut la main : les plus grands noms sont présents au casting (une centaine de stars à débloquer, hommes et femmes), la mise en scène des introductions est un petit bijou que l’on regarde par pur plaisir, la modélisation des catcheurs n’oublie aucun détail et le public a toujours une pancarte à brandir. L’ambiance sonore met également le paquet avec des musiques de rock américain bouillant et des commentaires en anglais motivés bien qu’incompréhensibles. L’ambiance festive qui règne sur et autour du ring est bien là.

WWE'13 - 32WWE'13 - 6WWE'13 - 29WWE'13 - 28

Au niveau des modes de jeu, WWE’13 fait dans l’exhaustivité : toutes les configurations sont possibles en mode exhibition (un contre un, deux contre deux, triple threat, fatal 4-way, king of the ring…) selon les variantes habituelles des règles du jeu (extreme rules, hell in cell, inferno, iron man, last man standing, steel cage…). Il y a clairement de quoi y passer des heures seul ou entre amis, ces joutes constituant le cœur du multijoueur en ligne (avec pass online obligatoire). Le mode Univers WWE se substitue à l’habituel mode carrière et permet de suivre la saison mouvementée d’une star parmi le panel proposé ou du petit nouveau qu’on aura créé grâce à un éditeur ultra-complet. Un calendrier permet de planifier ses rencontres sur l’année (du lundi au samedi pour les événements mineurs, le dimanche pour les matchs télévisés payants) et de configurer son histoire : trahir un coéquipier en cas de victoire ou non, faire des alliances improbables… Dans le jeu tout est paramétrable (les superstars, les entrées, les coups, les mouvements spéciaux, les scénarios, les arènes, les logos…) afin que chaque joueur ait sa propre expérience.

WWE'13 - 69WWE'13 - 74WWE'13 - 82WWE'13 - 70

Mais tout ceci n’est rien à côté du mode Attitude Era, la vraie bonne nouveauté de cette édition. Cette épopée vous replonge dans l’âge d’or de la World Wresling Federation à la fin des années 90 lorsqu’elle perdait de l’audience face à une World Championship Wrestling qui montait en puissance. A vous de revivre l’impressionnant regain de popularité de la WWF dans cette  page importante de l’histoire du catch et de la télévision américaine. 35 catcheurs vintage, 65 rencontres avec conditions de victoire et huit storyline vous transporteront dans le temps à grand renfort de vidéos d’époque et de commentaires inspirés. Les entrées des catcheurs, les arènes et les skins des gars ont été fidèlement reproduits comme au siècle dernier. Les meilleurs combats du jeune Dwayne « The Rock » Johnson, de Steve « Stone Cold » Austin ou de l’Undertaker toucheront forcément les nostalgiques.

Clé de (petits) bras

Si dans le contenu le jeu accueille quelques ajouts de grande qualité, dans le gameplay les évolutions sont moins sensibles. La prise en main se veut toujours aussi accessible avec souvent une unique  fonction par bouton : un bouton pour frapper, un pour les prises, un pour tomber sur l’adversaire, un autre pour courir, un pour grimper, entrer / sortir du ring et un autre pour contrer une attaque. Dans les faits, nos gladiateurs sont toujours aussi lourds à déplacer, rigides dans leurs animations et imprécis dans leurs gestes. Il n’est pas rare de rater son adversaire et de se retrouver à donner un coup dans le vent au lieu de la mâchoire de notre cible. On s’agacera aussi devant le verrouillage automatique (et parfois hésitant) de la cible la plus proche dans les matchs contre plusieurs adversaires, surtout quand on tabasse le mauvais gars. On pestera sur les doubles commandes de certaines touches qui ne donnent jamais le résultat attendu. Mais surtout, on s’énervera sur le système de contre chronométré qui oblige à presser le bouton R2 à la milliseconde près pour éviter un lynchage. Assez difficile à anticiper au début, ce Quick Time Event donne à certaines rencontres des airs de jeu de hasard et non de chorégraphie parfaitement exécutée.

WWE'13 - 89WWE'13 - 85WWE'13 - 64WWE'13 - 46

A l’instar de la jouabilité encore perfectible, l’intelligence artificielle est elle aussi trop irrégulière pour un titre avec autant d’ambition. Il arrive que les catcheurs fassent preuve d’indulgence au lieu de nous achever ou qu’ils nous laissent passivement placer une soumission sans broncher (un simple martelage de touches). Enfin, la réalisation commence sérieusement à accuser le poids des âges : la modélisation des visages est inégale selon l’importance du catcheur, les textures de peau manquent de grain et les expressions faciales sont à des années-lumière de celles d’un Fight Night.  Le public aux abords du ring renvoie à la bonne vieille PlayStation 2 avec des clones anguleux en pagaille. Dommage que la forme n’ait pas eu un meilleur traitement parce que le spectacle est au rendez-vous, les affrontements tournent parfois au pugilat avec destruction de mobilier, antijeu et tricherie discrète. Tout l’esprit du catch en somme.



test écrit par

  • Graphismes

    7 / 10

    La réalisation commence à dater et ça se voit : les catcheurs ne sont pas aussi détaillés et expressifs que dans Fight Night et le public des premiers rangs est plutôt moche.

  • Jouabilité

    7 / 10

    La prise en main souffre des mêmes lourdeurs que les autres années : bugs de collision, caméra pas toujours irréprochable et contres à placer selon un timing serré qui plombe la défense.

  • Son

    8 / 10

    Les musiques – un bon vieux rock américain – envoient du bois, les commentateurs s’enflamment et le public est réactif aux événements qui se déroulent sous ses yeux.

  • Durée de vie

    8 / 10

    Les modes Attitude Era et Univers WWE promettent à eux seuls de longues heures de castagne. Et il y a toujours quelqu’un pour prendre une raclée en ligne.

  • Fun

    8 / 10

    WWE est toujours un bon défouloir et ce cru 2013 est surtout marquant pour son mode Attitude Era qui nous fait voyager 15 ans en arrière.

• Le mode Attitude Era prenant
• Un casting cinq étoiles
• Tout est paramétrable

• La réalisation commence à dater
• Toujours la même lourdeur
• Les contres intransigeants

7.5 / 10

Verdict

En l’absence de concurrence digne de ce nom, WWE’13 s’impose tranquillement comme le meilleur jeu de catch actuel sur PlayStation 3. Si la réalisation et la jouabilité auraient mérité un petit effort supplémentaire, le jeu surprend par son contenu gargantuesque, ses personnalisations innombrables et surtout, par son excellent mode Attitude Era bien documenté. Replonger dans les meilleures rencontres de la fin des années 90 fera son effet auprès des nostalgiques.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


publicité

Infos Jeu

WWE'13

WWE'13

7.5 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    Jeu neuf à 56.15 €

[articles disponibles]

[médias disponibles]

publicité