Les news PS3 de Sony en intégralité

>Vous êtes ici : Accueil » PS3 » Just Cause 2 » Test

Test de jeu / PS3 / Just Cause 2

Just Cause 2

Just Cause 2

FaceBook Twitter
Envoyer

Sorti en septembre 2006 sur Xbox 360, Just Cause premier du nom n’avait pas fait l’objet d’une déclinaison PS3 lors de l’arrivée de cette dernière, se contentant d’un modeste portage PS2 qui ne rendait pas vraiment honneur à la production d’Avalanche Studios. Trois ans et demi plus tard la bataille entre Sony et Microsoft fait rage, et c’est assez logiquement que Just Cause 2 sort simultanément sur les deux supports.

Vous êtes Rico Rodriguez, un espion de l’Agence chargé de retrouver l’homme qui lui a tout appris et qui pourrait bien avoir trahi sa patrie depuis qu’il s’est installé à Panao, un archipel d’Asie aux mains d’un dictateur sans pitié dont le règne est contesté par trois factions prêtes à tout pour reprendre le pouvoir. Votre mission est simple : localiser votre mentor Sheldon et l’éliminer dans le cas où il serait passé à l’ennemi.

Si vous avez joué au premier Just Cause il y a plus de trois ans, le scénario type « chasse à l’homme » de sa suite aura sans aucun doute comme un air de déjà-vu. Il faut dire que les petits gars d’Avalanche Studios ne se sont pas vraiment foulés sur ce point, et les nombreuses cut-scenes mal mises en scènes et bourrées de ralentissements montrent que le background de ce nouvel opus ne faisait clairement pas parti des priorités. Heureusement, d’autres aspects du jeu se révèlent beaucoup plus convaincants !

GTA : Tropical Island

Comme son prédécesseur, Just Cause 2 se présente à la manière d’un GTA : dès les premières secondes de jeu vous pouvez parcourir de bout en bout l’immense terrain de jeu que représente Panao, en accomplissant au passage diverses missions qui vous sont confiées par l’Agence ou par l’une des trois organisations clandestines de l’archipel. Vous pouvez bien entendu aussi choisir de vous transformer en paisible touriste afin de visiter les moindres recoins du pays en admirant le paysage.

Jeu à monde ouvert oblige, les moyens de locomotion sont nombreux : des voitures bien sûr, mais aussi des camions, des tanks, des motos, des quads, des bateaux, des hélicoptères ou des avions. En tout, une bonne centaine de véhicules vous attend, certains étant équipés d’armes (mitrailleuse, lance-missiles) et s’avérant du coup bien pratiques lorsque vous déciderez de vous mesurer aux forces militaires du dirigeant panavéen. Avant toute chose, il vous faudra tout de même prendre le contrôle de ces véhicules, la manœuvre étant comme d’habitude initiée par une pression du bouton Triangle. Deux scénarios sont alors possibles : si le moyen de locomotion convoité est civil, vous éjecterez le conducteur et prendrez sa place. S’il s’agit d’un véhicule militaire, vous devrez d’abord vous débarrasser des passagers puis vous occuper du pilote au moyen d’un QTE des plus basiques. Sans surprise, mais toujours efficace !

Just Cause 2 - 36 Just Cause 2 - 34 Just Cause 2 - 32 Just Cause 2 - 30

Côté maniabilité, on est évidemment en présence d’une conduite très typée arcade, certains engins et notamment les motos ou certains avions légers virant de bord un peu brusquement à notre goût. L’ensemble reste toutefois agréable à prendre en main, et le large panel proposé devrait permettre à tout un chacun de trouver chaussure à son pied.

Pour en revenir aux missions qui vous attendent, il faut bien reconnaître que celles-ci ne donnent pas vraiment dans l’originalité : prendre le contrôle d’une base en escortant un technicien et en éliminant l’armée ennemie, s’emparer d’un véhicule, voler des données, détruire des installations, tout ceci a déjà été fait et refait des dizaines de fois dans d’autres jeux du genre. Certes vous aurez la possibilité de vous lancer dans quelques courses à bord de divers véhicules pour souffler un peu entre deux assauts musclés, mais là non plus on ne peut pas dire qu’Avalanche Studios se soit vraiment creusé la tête pour offrir quelque chose de neuf.

Le couple infernal

Là où les choses deviennent plus intéressantes, c’est dans les moyens mis à votre disposition pour accomplir les missions. Evidemment Rico peut compter sur de nombreuses armes trouvées dans des caisses ou achetées au marché noir, et jonglera ainsi entre pistolet, mitraillette, fusil d’assaut, fusil de sniper et autres lance-roquettes, mais il a surtout à sa disposition un duo de gadgets particulièrement efficaces : le grappin et le parachute.

Just Cause 2 - 35 Just Cause 2 - 31 Just Cause 2 - 29 Just Cause 2 - 27

Le grappin lui permet en premier lieu de se déplacer à toute vitesse dans son environnement : pointez votre viseur sur une surface située à quelques dizaines de mètres autour de vous, appuyez brièvement sur L1, et vous voilà en un clin d’œil sur votre point de visée. Mieux, le procédé peut être utilisé pour attraper vos ennemis et il est ainsi possible de faire basculer un sniper perché sur sa tour de guet. Plus fort encore, vous pouvez accrocher votre grappin à deux cibles ! Par exemple lors d’une poursuite en voiture, il est possible de fixer l’outil à la fois à un véhicule ennemi et à un arbre : le filin d’acier étant apparemment indestructible, vos poursuivants se retrouveront irrémédiablement dans le décor. De la même manière, vous pouvez suspendre un ennemi au plafond ou bien le propulser dans les airs afin qu’il serve de cible dans un tir au pigeon façon Rico. Mais le fin du fin de l’utilisation du grappin réside sans doute dans les nombreuses acrobaties qu’il permet d’accomplir : imaginez-vous au volant d’un tank qui sème la zizanie dans les rangs ennemis. Un support aérien ne tarde par à arriver et souhaite vous balancer quelques missiles. Il vous suffit alors de grimper sur le véhicule, d’attendre que l’avion ou l’hélico se rapproche, d’y fixer votre grappin et d’éjecter les occupants pour prendre le contrôle d’un engin encore plus destructeur !

De son côté, le parachute vous permet à la fois de couvrir de grandes distances aisément lorsqu’aucun véhicule n’est disponible et de sauter d’un avion ou d’un hélicoptère sans risquer de vous écraser au sol. A noter qu’il est possible d’utiliser conjointement le grappin et le parachute, le premier servant à prendre de l’élan pour utiliser le second, ou bien à se fixer sur un véhicule pour faire un peu de parachute ascensionnel. Sensations garanties.

Au fur et à mesure de votre progression dans le jeu, vous découvrirez des dizaines de lieux comptant de nombreux bâtiments marqués de l’emblème du dictateur de Panao. En les détruisant, vous ferez grimper votre jauge de chaos ce qui aura pour effet de débloquer de nouvelles missions et de faire progresser votre pourcentage de complétion pour le lieu en question. Si vous décidez d’explorer minutieusement les environs et que vous réussissez à trouver tous les petits secrets cachés aux alentours (amélioration de vos armes, de vos véhicules, de votre armure, magots…), vous vous verrez octroyer un bonus de chaos ainsi qu’une somme d’argent supplémentaire. Car contrairement au premier Just Cause, cette suite inclut bel et bien un système monétaire qui permet d’acheter de nouvelles armes et de nouveaux véhicules au marché noir. Ces possibilités supplémentaires restent toutefois anecdotiques, d’autant que le matériel disponible « gratuitement » sur le terrain est déjà suffisamment fourni.

Just Cause 2 - 25 Just Cause 2 - 24 Just Cause 2 - 23 Just Cause 2 - 22

Vous l’aurez compris Just Cause 2 montre clairement son ambition de pallier au principal défaut du premier opus, à savoir sa durée de vie : si ses missions manquent certes un peu d’originalité, le gameplay proposé est suffisamment riche pour permettre d’aborder chacune d’entre elles de différentes manières, et d’éviter une répétitivité trop marquée.

Techniquement séduisant

Tout n’est toutefois pas tout rose dans la dernière production d’Avalanche, à commencer par quelques soucis de maniabilité avec le grappin. Dans le feu de l’action, il s’avère parfois difficile de viser exactement le point d’accroche voulu, et l’on se retrouve parfois exposé sur une paroi sur laquelle on ne pensait pas atterrir. Heureusement (ou pas !), l’intelligence artificielle des ennemis manque clairement de mordant, et s’il arrive d’être tué par la combinaison de notre propre maladresse et de la chance d’un adversaire, on arrive le plus souvent à éliminer les troupes ennemies par dizaines sans être inquiété le moins du monde. Evidemment les choses se corsent au fur et à mesure de l’aventure, mais une bonne utilisation des différents bonus permet de s’en sortir sans problème.

Côté présentation, on ne peut que saluer les performances du moteur 3D mis au point par les développeurs : dès la séquence d’ouverture qui nous fait une fois de plus sauter en parachute on peut constater la grande distance d’affichage dont bénéficient les paysages. Certes de nombreux objets apparaissent un peu tardivement lorsqu’on se déplace à grande vitesse, mais on reste séduit par la diversité des décors, la qualité des textures, le soin apporté aux conditions climatiques (orage, nuages, pluie) ou le spectacle pyrotechnique offert par les explosions, le tout étant affiché avec une fluidité de presque tous les instants. On aurait sans doute aimé que les personnages bénéficient d’animations un peu moins rigides, mais l’ensemble reste tout de même d’excellente facture.

L’ambiance sonore n’est pas en reste, avec des musiques qui savent se faire entendre au bon moment et des effets qui vous plongent au cœur de Panao, le seul point noir dans ce domaine concernant les dialogues en français, aussi peu inspirés dans leur écriture que dans leur diction. Certes Just Cause 2 ne se prend clairement pas au sérieux, mais on aurait apprécié un peu de crédibilité dans le jeu des cut-scenes !

Just Cause 2 - 19 Just Cause 2 - 15 Just Cause 2 - 13 Just Cause 2 - 12



test écrit par

  • Graphismes

    8 / 10

    Si l'on applaudit la grande variété des environnements de Panao, la bonne profondeur de champ, les textures détaillées et la qualité des effets des spéciaux, on regrette un clipping parfois prononcé et des cinématiques peu impressionnantes.

  • Jouabilité

    8 / 10

    Plus varié que son prédécesseur, le jeu reste tout de même répétitif si l'on se contente d'enchaîner les missions. Le couple grappin/parachute fonctionne bien même si l'utilisation du premier pose parfois quelques problèmes durant les combats.

  • Son

    8 / 10

    Des musiques de qualité vous accompagneront tout au long du jeu, et les effets sonores savent vous plonger au cœur des différents environnements de Panao. Dommage que les dialogues des cut-scenes soient si peu convaincants !

  • Durée de vie

    8 / 10

    Il vous faudra une grosse quinzaine d'heures pour boucler le scénario mais le vaste terrain de jeu imaginé par Avalanche regorge de secrets et autres bonus qui prolongeront l'expérience de manière significative.

  • Fun

    8 / 10

    Si l'on s'attendait à mieux au niveau des missions confiées à Rico, on ne peut que reconnaître l'énorme plaisir pris à vagabonder dans Panao en faisant tout exploser sur notre passage.

• Un terrain de jeu immense et varié
• Plusieurs manières d'aborder chaque mission
• Une réalisation de bonne facture

• Des missions sans grande imagination
• Le scénario presque accessoire
• Quelques soucis de maniabilité

8 / 10

Verdict

En reprenant dans les grandes lignes les éléments qui avaient fait le succès du premier Just Cause et en tentant d'éliminer les problèmes qui lui avaient été reprochés, les développeurs d'Avalanche Studios ont clairement montré leur volonté d'offrir une meilleure expérience de jeu à leur public. Mais si le contrat est rempli en termes de durée de vie et de qualité technique, il reste quelques progrès à faire au niveau de la diversité des missions, de la mise en scène, et de la maniabilité du couple grappin/parachute. Soyez toutefois rassurés : ces défauts ne vous empêcheront en aucun cas de passer un excellent moment à Panao !

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


Infos Jeu

Just Cause 2

Just Cause 2

8 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    Jeu neuf à 33.90€

[articles disponibles]

[médias disponibles]