> Vous êtes ici : Accueil » PS3 » F1 2012 » Test

Test de jeu / PS3 / F1 2012

F1 2012

F1 2012

FaceBook Twitter
Envoyer
  • publié le 5 novembre 2012 par
  • Plateforme : PS3
  • Date de sortie :21/09/2012
  • Développeur :Codemasters
  • Distributeur :Codemasters
  • Genre :Course
  • Nb de joueurs :1 à 16Online :Oui

La Formule 1 connait un renouveau sur console de salon grâce à Codemasters. Un monopole qui pourrait finir par lasser les joueurs si les nouveautés ne sont pas au rendez-vous. Faisons un tour, pour voir.

La Formule 1 est un sport automobile qui divise. Certains y voient l'excellence, d'autres n'en saisissent pas l'intérêt. Dans tous les cas, c'est technique, précis, puissant, et assez complexe à retranscrire dans l'univers des jeux vidéo.

Sobre

Dans l'édition précédente, Codemasters s'en était plutôt bien sorti, tellement bien que les amateurs attendaient impatiemment ce nouvel opus et son lot de nouveautés. Cependant, à force de mener la danse, on pouvait craindre que celles-ci soient maigres. Et avouons-le, c'est un peu le cas.

F1 2012 - 23F1 2012 - 11F1 2012 - 16F1 2012 - 14

Ce qui étonne en premier lieu, c'est la sobriété de l'interface. Des menus peu nombreux, présentés simplement sans fioritures, et d'une rapidité d'accès qui finit par convaincre. Car si l'on regrette au départ l'ambiance sport mécanique qu'on a pu connaître dans le passé, cela nous donne finalement l'impression de faire partie d'un club select. La Formule 1, c'est aussi un peu ça.

Passé cette première découverte, on fait le tour des modes de jeu, et autant dire qu'il est vite fait. Car au delà de ceux déjà connus, notamment le mode carrière ou le mode en ligne, on notera l'apparition d'un mode défi et d'une sorte de mode entraînement.

Deux extrêmes

Ces deux modes, bien maigres évolutions depuis l'an passé, sont totalement opposés en termes d'expérience proposée. Le mode entraînement, ou jeune pilote, permet au joueur de se faire la main sur le gameplay. Ainsi on est propulsé à bord d'une Formule 1, et on nous invite à réaliser différents exercices qui vont de la simple séance d'accélération / freinage à la conduite sur piste mouillée, entre autres. Bien sûr ce sera l'occasion de tester les différentes possibilités offertes par le bolide, et de subir une évaluation, mais la pédagogie n'est pas au point et l'intérêt du mode est vite limité. Prenons par exemple le cas des systèmes KERS et DRS, implémentés l’an passé : il ne faudra pas compter sur l’explication donnée par l’ingénieur technique qui nous accompagne pour en maitriser l’usage, mais plutôt sur ses propres connaissances ou au fil de ses expérimentations.

F1 2012 - 21F1 2012 - 19F1 2012 - -1F1 2012 - 20

A contrario, défier les champions ne sera pas une mince affaire. Les meilleurs pilotes de la décennie, excusez du peu, seront nos adversaires le temps de quelques missions. Et il faut l'avouer, ces derniers sont du genre coriace. De quoi occuper les plus hargneux d'entre nous.

Le reste est grandement aligné sur le volet 2011. Le mode en ligne permet toujours de se mesurer aux autres pilotes. Le mode carrière fera exploser la durée de vie du titre, et donnera au joueur la possibilité de gagner sa place au sein des écuries les plus performantes par ses exploits. Seule nouveauté, on notera l’apparition d’un nouveau mode offrant la possibilité de faire des mini championnats, histoire de ne pas y passer la journée.

Gameplay impeccable, technique perfectible

Comme dans la plupart des jeux de course automobile, les développeurs ont fait en sorte que tout le monde puisse y trouver son compte. Pour les amateurs de sensations fortes, il faudra prendre soin de désactiver toutes les assistances. Une fois cette tâche ingrate accomplie, le résultat est très convaincant. Le monoplace est efficace, la conduite est précise, et le comportement du bolide dans les virages, à pleine vitesse, et selon les réglages, semble réaliste, ou tout du moins est exigeant.

F1 2012 - 22F1 2012 - 9F1 2012 - 7F1 2012 - 15

L’effet des réglages est nettement visible, tout comme le choix des pneumatiques et leur évolution pendant la course. On pourra regretter que les développeurs n'aient pas été plus loin dans les possibilités d'optimisation du véhicule. De même, bien que la météo dynamique offre désormais des conditions de conduite très variées au cours d’une même course, et que le pilotage soit différent selon l’état de la piste, la conduite sur piste mouillée reste perfectible.

On apprécie toutefois l’effort consenti pour implémenter rigoureusement la réglementation que l’on sait complexe et régulièrement mise à jour. Les adversaires étonneront parfois par leur comportement qui semble tenir compte de ces contraintes tout en tentant de se maintenir en tête de la course.

D'un point de vue graphique, le titre s'en sort assez bien, mais n’est pas éblouissant pour autant. Les F1 sont correctement modélisées et respectent les dernières modifications imposées. Les circuits collent à la réalité même si le bord de piste est encore laissé au second plan. La météo dynamique fait son petit effet, mais là encore il reste des progrès à faire, notamment l'effet de pluie avec les gouttes d'eau qui restent collées sur le bolide lancé à plus de 250 km/h. On note aussi que la fluidité montre quelques signes de faiblesse en de rares occasions.

F1 2012 - 4F1 2012 - 6F1 2012 - 8F1 2012 - 5

Côté son, le bruitage est bien retranscrit. On peut très vite se sentir à bord d’une Formule 1 si l’on remplace sa Dualshock par un volant digne de ce nom. De son côté, l'accompagnement sonore fait dans la sobriété, et s’accorde très bien avec l'orientation "artistique" souhaitée par les concepteurs pour ce nouvel épisode.

Au final, on ne peut pas nier que le jeu fait le job. C'est assez clairement la seule solution pour piloter des F1 dans de bonnes conditions. On regrettera, pour les possesseurs du précédent volet, que l'évolution soit finalement si maigre.



test écrit par

  • Graphismes

    7 / 10

    Dans la lignée du précédent titre, avec des bolides bien modélisés et des effets météo bien retranscrits, sans toutefois éblouir le joueur. Quelques accrocs coté animation.

  • Jouabilité

    8 / 10

    Point fort du jeu, avec la possibilité pour chaque joueur d’y trouver son compte, en accessibilité et exigence de haut niveau.

  • Son

    7 / 10

    Bruitages réussis qui ne manqueront pas de rendre l’expérience très convaincante. L’accompagnement musical est simple, sobre, même s’il manque de variété.

  • Durée de vie

    8 / 10

    Entre le mode carrière et le jeu en ligne, il y a déjà de quoi s’occuper un bon moment avec F1 2012.

  • Fun

    8 / 10

    Seule expérience de qualité offerte sur Playstation 3. Les amateurs ne pourront bouder leur plaisir une fois le pad ou le volant en main.

• Gameplay soigné, précis, adaptable
• Réglementation respectée, comportements crédibles
• Pas de réelle alternative

• Peu de nouveautés
• Les nouveautés manquent de profondeur
• Les graphismes ont peu évolué

7.5 / 10

Verdict

F1 2012 est clairement dans la lignée de ses prédécesseurs : un titre de qualité au gameplay soigné, offrant l’expérience la plus aboutie à ce jour sur Playstation 3. Les nouveaux acquéreurs seront conquis, et ceux qui suivent la série profiteront des mises à jour classiques, de quelques nouveautés certes bienvenues, mais clairement non indispensables.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


publicité

Infos Jeu

F1 2012

F1 2012

7.5 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    En occasion à 8.68€

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Sur le même sujet