Les news PS3 de Sony en intégralité

>Vous êtes ici : Accueil » PS3 » Dead Nation » Test

Test de jeu / PS3 / Dead Nation

Dead Nation

Dead Nation

FaceBook Twitter
Envoyer

Attendu depuis un bon moment par les fans de morts-vivants, Dead Nation est disponible depuis une semaine sur le PS Store. Faut-il succomber à l’appel des zombies ?

Les joueurs PlayStation 3 que nous sommes n’ont toujours pas digéré l’absence de la série Left 4 Dead sur notre console préférée et, malgré le changement de politique chez Valve, toujours pas de compilation prévue pour nous. Du coup, l’arrivée de Dead Nation sur le PlayStation Store pourrait être perçue comme un palliatif pour étancher notre soif de destruction de zombies. Les deux jeux se ressemblent il est vrai mais, loin d’être une contrefaçon, Dead Nation possède quelques bons arguments pour convaincre les survivants.

Walking Dead

L’histoire de Dead Nation est, comme toujours, celle de la propagation d’un virus mortel qui a rapidement transformé notre planète en terre désolée, envahie par une horde de morts-vivants cannibales. Votre personnage fait partie des rares survivants américains et, fait encore plus rare, est miraculeusement immunisé contre le virus. En manque de vivres et de munitions, celui-ci décide de quitter son abri à la recherche d’éléments capables de prolonger sa survie. C’est alors qu’il capte un message radio lui demandant de rejoindre un scientifique qui pourrait trouver un vaccin grâce à ses gènes. Votre évasion commence ici.

Dead Nation - 23 Dead Nation - 22 Dead Nation - 21 Dead Nation - 20

Dead Nation est un jeu d’action à la troisième personne tendance survival-horror, doté d’une vue aérienne et dont le but est d’exterminer des zombies. Cette vue de dessus permet d’avoir une vision d’ensemble des quelques mètres qui entourent notre héros, aussi bien devant que derrière ou sur les côtés. N’allez pas croire pour autant que ce point de vue omniscient plombe l’ambiance et l’effet de surprise puisque vous ne verrez souvent que ce qui est en face du faisceau lumineux de votre lampe torche. Se faire surprendre par un zombie sorti de nulle part n’a donc rien d’extraordinaire, il s’est juste faufilé dans l’obscurité autour de vous. Surtout, les cadavres ont une fâcheuse tendance à surgir d’un peu partout : plaques d’égouts, arrière de camionnettes, vitrines de magasins, balcons d’immeubles… Vous n’êtes en sécurité qu’aux checkpoints.

La campagne se compose de dix niveaux à traverser d’un point A à un point B en survivant aux attaques de cadavres. Les niveaux couvrent quelques-uns des meilleurs clichés du genre : ruelles, gare, parc, cimetière, hôpital, commissariat ou docks. Comme les développeurs ont bien fait les choses, les niveaux contiennent des zombies aussi nombreux que variés, toujours en rapport avec le lieu visité : flics, prisonniers, pompiers, militaires, civils, joueurs de foot, pom-pom girls, clowns, hommes d’affaire… Le nombre des professions rencontrées donne une certaine crédibilité à l’ensemble, on a vraiment l’impression de faire du chemin et de croiser des gens normaux, de la vie de tous les jours, saufs qu’ils sont désormais morts.

Dead Nation - 19 Dead Nation - 18 Dead Nation - 17 Dead Nation - 14

Outre les zombies de base, on dénote quelques classes supérieures comme des obèses qui explosent à votre contact, des hurleurs qui attirent une horde de cadavres s’ils vous repèrent, des cracheurs d’acide, des sauteurs qui vous terrassent par l’onde de choc de leurs amortis et des armes biologiques avec des lames en guide de bras. Comme dans la majorité des jeux vidéo, toutes les couleurs et les sexes sont présents mais on note encore une fois l’absence d’enfants ou d’animaux zombifiés. Il serait temps de se mouiller un peu plus, le jeu est déjà classifié 18+ !

La classe internationale

Pour mettre un terme définitif aux agissements de zombies, vous utilisez les armes à votre disposition. Le joueur débute avec un fusil de base (munitions infinies) qui, si la pression sur le bouton R1 est maintenue, permet de charger son tir et d’exploser des têtes du premier coup. D’autres armes sont à acheter telles que mitraillette, fusil à pompe, lance-roquettes, lance-disques, lance-flammes ou pistolet électrique. Toutes les armes sont évolutives (en puissance, cadence de tir et capacité du chargeur) à condition d’y mettre le prix. Vos précieux deniers peuvent également servir à acheter des armes à usage unique (mais extrêmement précieuses !) comme des torches, grenades, mines ou cocktails molotov. J’ai un faible pour les mines qui, en plus d’attirer les créatures vers elles, peuvent déclencher jusqu’à quatre explosions successives. Enfin, les zombies les plus affectueux peuvent être calmés d’une charge (L2) ou d’un coup de couteau (R2) au corps-à-corps.

Dead Nation - 13 Dead Nation - 12 Dead Nation - 9 Dead Nation - 8

J’ai parlé d’achat sans préciser comment gagner de l’argent. En fait, chaque victime vous rapporte des dollars et des multiplicateurs de points. Les coffres de voitures contiennent également quelques billets, tout comme des butins cachés dans les niveaux. D’ailleurs, en fouillant correctement les zones, vous trouverez également des pièces d’armures qui permettent de vous protéger des monstres mais aussi de booster votre force ou votre agilité en fonction du type de protection employé. Les voitures ne sont pas que des tirelires et peuvent aussi faire diversion si elles sont équipées d’une alarme, et exploser en subissant trop de dégâts. C’est assez jouissif d’attirer un groupe de zombies vers une voiture en flammes avec une torche et les voir exploser ensuite.

La prise en main de Dead Nation est parfaite avec l’usage du stick gauche pour les déplacements, du stick droit pour éclairer, viser et recharger (R3) et des gâchettes pour les diverses actions offensives. La réalisation est vraiment agréable pour un jeu à télécharger avec des rues jonchées de débris, des cadavres qui éclatent en morceaux et prennent feu, des explosions réalistes et des dizaines d’ennemis en mouvements sans ralentissement. La partie musicale quant à elle est discrète quand il le faut, et plonge dans le rock sommaire durant les assauts des hordes. Pas mal pour mettre la pression.

Dead Nation - 6 Dead Nation - 5 Dead Nation - 4 Dead Nation - 3

Dead Nation est réellement divertissant, souvent stressant et offre un challenge de taille en mode difficile. Par contre, en mode normal le jeu se termine en moins de six heures et la replay value n’est pas garantie puisque les deux héros (homme et femme) possèdent les mêmes niveaux, la même histoire, les mêmes armes et ennemis. Seule l’apparence physique change alors qu’une seconde histoire aurait été la bienvenue. Pour booster la durée de vie il reste toujours des trophées (dont un Platine) et un mode coopératif en ligne et sur le même écran. Encore une fois, les niveaux sont strictement les mêmes qu’en solitaire mais le fait de conserver les armures gagnées en solo incite à tenter l’aventure en duo et en mode hard. On aurait aimé des niveaux dédiés, avec de vraies actions à réaliser à deux voire à quatre…

Enfin, le jeu offre un classement mondial en ligne qui permet de connaître sa place dans le top par rapport à ses amis, par rapport aux joueurs de son pays, par rapport au monde et même la place de son pays dans le monde. L’idée est bonne, mais seul l’entrain collectif permettra d’être mieux classé : un joueur seul ne pourra pas contrer l’invasion. Engagez-vous donc !



test écrit par

  • Graphismes

    8 / 10

    Les rues sont détaillées, les zombies sont nombreux, les effets sont réussis et le tout tourne sans ralentissement malgré un affichage souvent chargé.

  • Jouabilité

    8 / 10

    La prise en main est rapide, les déplacements et la visée au stick servent parfaitement le gameplay qui privilégie le plaisir immédiat aux longs discours.

  • Son

    7 / 10

    En temps normal la musique est discrète pour laisser entendre les râles des zombies. Mais un thème plus dynamique intervient durant les assauts.

  • Durée de vie

    6 / 10

    En mode normal il faut à peine une demi-heure pour terminer un niveau, le jeu n'excédant alors pas les six heures. Dommage que chaque personnage n'ait pas sa propre histoire.

  • Fun

    8 / 10

    A l'heure où j'écris ce test, les amateurs de zombies sont déjà en train de faire péter des crânes, le sourire aux lèvres, dans l'obscurité d'un salon. Ils ont raison, le jeu le mérite.

• Réalisation solide
• Un vrai challenge en difficile
• Les zombies nombreux et variés

• Deux personnages, une seule histoire
• La coopération n'apporte rien
• Un peu court tout de même

7.5 / 10

Verdict

Après tant d'attente Dead Nation ne déçoit pas. Les développeurs nous livrent un jeu d'action fun, prenant et dont la prise en main aisée sert à merveille un principe simple mais d'une redoutable efficacité. La réalisation tient la route, même pendant les assauts les plus chargés. On regrette juste que la durée de vie soit aussi légère, en raison d'une histoire unique pour les deux personnages et d'un mode coopération qui n'apporte aucune sensation nouvelle. Dommage, avec un peu plus de profondeur on tenait là un jeu culte.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


publicité

Infos Jeu

Dead Nation

Dead Nation

7.5 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    Jeu neuf à 20 €

[articles disponibles]

[médias disponibles]

publicité