La plus grande base de news et de tests sur PS2  

>Vous êtes ici : Accueil » PS2 » TimeSplitters » Test

Test de jeu / PS2 / TimeSplitters

TimeSplitters

TimeSplitters

FaceBook Twitter
Envoyer

Unreal Tournament en version amricaine a laiss un sentiment mitig cause de sa pitre animation. Ce Timesplitters arrive donc point nomm pour se faire une opinion plus prcise sur le devenir des doom-likes sur la PlayStation 2.

A partir du moment o Free Radical Design a annonc le dveloppement d'un nouveau FPS (First Person Shooter), l'attention s'est immdiatement tourne vers ce projet. Et ce pour la bonne et simple raison que cette quipe est compose d'anciens membres de Rare. Des programmeurs ayant particips l'laboration de titres prestigieux comme Golden Eye, Perfect Dark ou Banjoe, excusez du peu. Avec un tel curriculum, Free Radical a largement de quoi tre pris au srieux avec ce Timesplitters.

Voici en quelques mots la trame de l'histoire : une race dmoniaque se promne travers les mandres du temps. Ces monstres mchants et laids ont pris la vilaine habitude d'ouvrir des failles spatio-temporelles par lesquelles ils s'engouffrent pour manipuler rgulirement l'humanit son insu. Le jeu se droule donc sur plusieurs annes (100 ans pour tre prcis) et c'est pendant cette priode de 1935 2035 que vous devrez affronter les fameux Timesplitters. L'aventure se concentre autour de diffrentes poques, les annes 30 et les fouilles archologiques gyptiennes, les seventies et la mafia chinoise, le futur L'apparence des niveaux est donc dpendante de la priode dans laquelle vous vous trouvez, tout comme le type de personnage endoss.

Sans la moindre introduction, deux modes de jeu sont offerts, le premier est le mode aventure, tandis que le second regroupe les diffrents modes multi-joueurs. Dans le mode "Story", le but consiste remplir des missions pendant diverses poques. Au dbut de la partie on n'a le choix qu'entre trois niveaux, il faut slectionner l'un d'entre eux et arriver au bout du dfi propos pour en dbloquer un autre. Le challenge est toujours le mme, aller chercher un objet dtermin l'autre bout du niveau et le ramener au point de dpart. Mais vous vous doutez bien que des ennemis jonchent le parcours et ne se contenteront pas de vous regarder sans ragir. Il est d'ailleurs vivement conseill de les liminer l'aller car au retour des timesplitters s'inviteront la partie en apparaissant alatoirement et l. Le mode Story parat bien maigre compar celui de Golden Eye, les niveaux qui le composent sont peu nombreux et pas forcment vastes. Par contre, pouvoir jouer jusqu' 4 en mode story est bien sympathique. Seule la difficult est susceptible de rallonger ce mode, enfin cela n'excuse rien

En revanche le mode arcade est infiniment plus passionnant, il est form de pas moins de 4 sous modes qui font la part belle aux parties multi-joueurs. Largement inspirs sur ceux de Unreal Tournament, ils sont parfaitement conus pour passer de bons moments entre copains ou tout seul contre la console. Soulignons que les options des modes multi-joueurs sont vraiment compltes, on peut ajuster le moindre petit dtail des rgles.

La rubrique arcade abrite galement un diteur de niveau similaire ce qui se trouve dans certains doom-likes du monde PC. Il permet donc de crer de A Z ses propres cartes qui seront ensuite jouables dans le mode arcade. L'interface utilise est simple et efficace, malgr la non compatibilit du soft avec les souris USB , on s'en sort sans problmes avec une manette.

Au point de vue des personnages et des armes, il y a largement ce qu'il faut. Tout d'abord les personnages de bases sont au nombre de 6, chacune des trois poques dispose d'un reprsentant masculin et fminin. En fait ce sont tous des caricatures refltant les habitants de leur socit respective. Par exemple, le combattant des annes 70 est un flic habill d'un pantalon pattes d'lphants et d'une petite chemise bien moulante du plus bel effet, avec une paisse moustache bien virile et des grosses lunettes de soleil, trop fort ! :) Des personnages supplmentaires peuvent s'obtenir au fil du jeu.

Les armes sont l encore adaptes en fonction des poques, la panoplie est large et cela va du fusil le plus rudimentaire au lance missile des plus perfectionns. Mais en rgle gnrale, les armes sont assez tournes vers la prcision plutt que la puissance. Il ne faut pas oublier que les dveloppeurs ont particip l'laboration de Golden Eye, donc le gameplay privilgie l'intelligence du tir et le camouflage.

Venons-en dsormais aux graphismes, parce que franchement ce n'est pas la dbauche espre. Bien que tout se rvle plutt propre et que le rsultat appartient au domaine de l'acceptable, le degr de qualit ou de dtail n'atteint pas celui de Unreal Tournament. On peut cependant aisment relever de beaux effets de lumire, d'explosions ou de fume. Dommage que l'aliasing et les scintillements soient si marqus.
En revanche l o Timesplitters fait largement mieux que UT, c'est au point de vue de l'animation. C'est mme le jour et la nuit, les frquents ralentissements d'Unreal laissent place ici une fluidit quasi permanente. Jouer un FPS en 60 images/seconde est bien plus confortable et pratique pour la prcision des tirs. A deux ou quatre en cran splitt, la console s'en sort plutt raisonnablement il lui arrive mme d'afficher un taux de 60 images/secondes.

Autre bon point pour l'animation, les mouvements des acteurs. En effet, le jeu tant plus subtile qu'un Unreal ou un Quake, on a le temps de voir agoniser les personnages, si vous les visez dans le bras ou dans la jambe, ils succomberont leur blessure de diffrents manires, un peu la manire de Time Crisis. Merci la motion capture !

En ce qui concerne la maniabilit, on dplore le fait qu'on ne puisse pas utiliser avec ce Timesplitters un clavier et une souris USB, alors que c'est le cas avec Unreal Tournament. Enfin ne jouons pas non plus les fines bouches car la Dual Shock 2 et ses deux sticks analogiques sont largement suffisants, d'autant plus que les boutons sont entirement paramtrables. Avec le stick gauche vous avancez, reculez ou vous dplacez sur les cts et avec le stick droit vous contrlez le viseur de votre arme comme avec la souris d'un doom-like PC. Vous pouvez tourner sur vous-mme et viser des cibles au haut et en dessous de vous sans problme. Les mouvements des personnages sont rduits au strict minimum, part se dplacer il ne peut que s'abaisser (pour se cacher derrire des caisses par exemple) et c'est tout.

Question dure de vie, le mode aventure est donc assez court, il vous faudra relever la difficult si vous souhaitez y jouer longuement. Un scnario plus prsent et des niveaux plus nombreux auraient t les bienvenues. Seul ou plusieurs, c'est donc son mode arcade (multi-joueur), un peu plus bourrin, qui se montre beaucoup plus intressant.

TimeSplitters - 2 TimeSplitters - 10 TimeSplitters - 9 TimeSplitters - 8 TimeSplitters - 3 TimeSplitters - 1 TimeSplitters - 12 TimeSplitters - 11 TimeSplitters - 7 TimeSplitters - 4 TimeSplitters - 5 TimeSplitters - 6



test écrit par

  • 5 / 10

    Graphismes

  • 6 / 10

    Jouabilité

  • 7 / 10

    Son

  • 7 / 10

    Durée de vie

5 / 10

Verdict


Finalement ce Timsplitters et Unreal Tournement se valent, le premier se rattrapant grce sa bonne animation, son mode multi-joueurs et son diteur de cartes. Les graphismes ne font pas dans l'exubrance mais restent tout fait honntes. Le principal reproche qu'on pourrait lui adresser concerne donc le manque de missions pour le mode solo.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez jou ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


publicité

Infos Jeu

TimeSplitters

TimeSplitters

5 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

publicité