> Vous êtes ici : Accueil » PS2 » Resident Evil : Code Veronica X » Test

Test de jeu / PS2 / Resident Evil : Code Veronica X

Resident Evil : Code Veronica X

Resident Evil : Code Veronica X

FaceBook Twitter
Envoyer

Quatrième épisode d'une série déjà mythique, Resident Evil Code : Veronica est le premier volet sur PlayStation 2. Développé pour la Dreamcast, le jeu a subi quelques très légères modifications à l'occasion de son passage sur la 128 bits de Sony... Une intrigue palpitante Il faut bien le dire, après trois épisodes on se demandait ce que Capcom allait nous pondre comme scénario…
Si notre curiosité est justifiée, Claire Redfield, l'héroïne du jeu, aurait du l'être moins. Non contente d'avoir échappée aux morts vivants (Resident Evil 2) qui avaient envahi la petite ville de Racoon dans l'Oregon, celle-ci est repartie enquêter du côté du siège d'Umbrella à Paris. L'ennui, c'est que la multinationale pharmaceutique n'est pas là pour plaisanter et stoppe violemment Claire dans sa quête de vérité… notre jeune amie se retrouve vite être prisonnière dans une sombre cellule sur une île dévastée par des bombardements en plein hémisphère sud ! Les containers de Virus-Tayant ayant été endommagés dans l'attaque, tous les habitants ont été contaminés et errent depuis à l'état de zombies. Tout cela nous est conté dans une scène d'introduction magnifique, utilisant à profusion de nombreux effets cinématographiques. La trame scénaristique est sans aucun doute la plus réussie de tous les épisodes de Resident Evil.

Claire ne dispose donc que d'un simple pistolet et de son intelligence pour éviter les pièges qui se dressent devant elle. Le gameplay n'évolue pas d'un poil par rapport aux versions précédentes. On retrouve exactement la même ambiance sombre et glauque qui a fait le succès des premiers épisodes… On ne change pas les recettes qui marchent : il faudra terrasser des monstres issus de l'ingénierie génétique, ramasser des objets (armes, clés, trousses de secours, munitions...), résoudre des énigmes et rencontrer, de temps à autre, des personnages à qui parler. Mais ne le nions pas, on en redemande toujours ! Un p'tit coup de vieux Si la réalisation lors de la sortie du jeu sur Dreamcast avait surpris par sa qualité, on ne peut que constater que sur PS2 le jeu souffre de la comparaison avec Devil May Cry. A l'époque on se targuait que les décors, les prises de vue et le spectacle orchestré par les différents personnages (Claire, Steve, Chris et les monstres) étaient sensationnels, on se contentera de dire aujourd'hui que c'est "seulement" très bien réalisé.

Petite déception au niveau des graphismes qui sont légèrement mois fins que sur Dreamcast à cause de certaines traces d'aliasing ici et là. Un défaut neutralisé par des petits plus comme l'ajout de somptueux effets de lumière, de textures plus riches et des personnages comportant plus de polygones. Enfin l'animation n'est plus hachée comme sur la Dream, toutes les scènes où la caméra bouge un peu semblent plus souple et plus fluide.

Aucune retouche au niveau des ombres qui sont toujours limitées au strict minimum…. un rond noir sous le personnage. La raideur des personnages est presque maintenant légendaire et après avoir fait évoluer Dante dans Devil May Cry on ne peut que croiser les doigts pour que son animation soit greffée aux prochains Resident Evil sur PS2… car rappelons le, même si Capcom a ajouté (inutilement) le terme ''Complete'' au titre, il s'agit d'une adaptation d'un jeu développé pour la Dreamcast.

Si les différences techniques sont minimes, il en est de même du point de vue de l'histoire. Seuls quelques passages apportant des précisions sur le scénario ont été ajoutées, ainsi qu'une nouvelle scène à la fin de jeu… rien de bien extraordinaire.

Malgré cela, rassurez-vous, le jeu est loin d'être médiocre ! Bien au contraire. Comme nous l'avons déjà dit, le scénario est captivant et vous pousse à en connaître la suite, votre console n'en finira pas de faire tourner le CD d'autant plus que le jeu est bien moins linéaire que Devil May Cry. Les endroits à visiter sont très nombreux, les objets à ramasser doivent souvent être utilisés à l'autre bout de la carte, vous obligeant ainsi à faire de multiples allers-retours... mais ceci dans le rire et dans la joie puisque les événements inattendus ne manquent pas (cardiaques s'abstenir).

Tout est d'une telle cohérence que l'on se demande parfois si on joue à un jeu où si on assiste à la projection d'un film en images de synthèse. En parlant d'images de synthèse, celles contenues dans le jeu impressionnent par leur incroyable qualité. La première scène où apparaissent les zombies dans le cimetière, mémorable, s'avère encore une fois résolument classique mais terriblement efficace.

Le système sonore est lui aussi bien exploité : par exemple, quand vous entrerez dans une pièce où quelque chose d'effroyable va se passer, la caméra zoome sur la poignée de la porte et s'arrête, alors que des battements de cœur (les vôtres !) se font entendre de plus en plus fort ! On regrettera un peu l'exagération, notamment au niveau des bruits de pas dont le niveau sonore frôle parfois l'aberration…

Resident Evil : Code Veronica X - 1 Resident Evil : Code Veronica X - 5 Resident Evil : Code Veronica X - 11 Resident Evil : Code Veronica X - 14 Resident Evil : Code Veronica X - 7 Resident Evil : Code Veronica X - 6 Resident Evil : Code Veronica X - 9 Resident Evil : Code Veronica X - 8 Resident Evil : Code Veronica X - 10



test écrit par

  • 7 / 10

    Graphismes

  • 7 / 10

    Jouabilité

  • 8 / 10

    Son

  • 7 / 10

    Durée de vie

8 / 10

Verdict

Plus d'un an après sa première apparition, Code Veronica n'a pas perdu de sa qualité et est toujours le meilleur épisode de la saga Resident Evil, notamment grâce à son scénario plein de rebondissements. Difficile donc de ne pas apprécier Resident Evil Code Veronica, les possesseurs de la version Dreamcast peuvent se dispenser de cette adaptation qui est très loin d'exploiter à fond la PlayStation 2, mais les autres louperaient un grand jeu et de fortes émotions s'ils faisaient l'impasse. D'autant plus qu'il est vendu avec la démo du magnifique Devil May Cry, qui vous donnera un avant goût des prochains Resident-Evil-like sur PS2.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


publicité

Infos Jeu

Resident Evil : Code Veronica X

Resident Evil : Code Veronica X

8 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    En occasion à 5.39€

[articles disponibles]

[médias disponibles]