La plus grande base de news et de tests sur PS2  

>Vous êtes ici : Accueil » PS2 » Pac-Man Rally » Test

Test de jeu / PS2 / Pac-Man Rally

Pac-Man Rally

Pac-Man Rally

FaceBook Twitter
Envoyer

[sommaire]

Après avoir avalé toutes les pastilles de son labyrinthe en se débarrassant des méchants fantômes puis s’être adonné au genre action/aventure de manière peu convaincante, le glouton jaune le plus célèbre de la planète se prend aujourd’hui pour un plombier moustachu et se lance dans des courses déjantées.

Les voies de la distribution sont impénétrables : annoncé en octobre 2005 par Namco sous le nom de Pac-Man World Rally, le titre qui nous intéresse aujourd’hui débarqua finalement en Amérique du Nord le 22 août 2006 et il lui aura fallu sept mois supplémentaires pour atteindre le Vieux Continent sous un nom raccourci pour l’occasion. Déjà peu impressionnant lors de sa sortie américaine, le jeu n’a évidemment rien gagné dans ce délai additionnel et même son prix fixé sous la barre des 40 euros aura probablement du mal à convaincre le public. Mais voyons ensemble dans quoi notre célèbre glouton s’est embarqué !

Quand Pac-Man rencontre Mario…

Pac-Man Rally est comme son nom l’indique un jeu de course mettant en scène différents personnages de l’univers du glouton. Clairement inspiré de Mario Kart ou d’autres titres du genre, il propose principalement des courses sur circuits fermés durant lesquelles les huit participants ramassent des power-ups jonchant la route et s’en servent pour se débarrasser momentanément de leurs adversaires.

Pac-Man Rally - 24 Pac-Man Rally - 23 Pac-Man Rally - 22 Pac-Man Rally - 21

Avant de vous lancer dans la compétition, vous devez choisir l’un des personnages disponibles. Dans la sélection proposée, on retrouve bien entendu Pac-Man mais aussi Ms. Pac-Man et Pac-Man Jr, ainsi que les célèbres fantômes Blinky, Inky, Pinky et Clyde. Trois autres personnages issus des différents volets de la série Pac-Man World sont aussi de la partie et vous pourrez donc incarner Toc-Man (Pac Man World), Spooky (Pac-Man World 2) ou Erwin (Pac Man World 3). Pac-Devil, une version diabolique de Pac-Man, vient compléter l’offre de départ qui s’enrichira par la suite lorsque vous débloquerez trois autres célébrités de Namco à savoir  le Prince de Katamari Damacy, puis Fygar et Pooka de Dig-Dug. Chaque personnage dispose de son propre véhicule qui possède des caractéristiques spécifiques concernant son accélération, sa vitesse maximale et sa maniabilité.

Sur la ligne de départ, il vous est déjà possible de prendre un peu d’avance sur les autres concurrents en réussissant un boost de démarrage : attendez que la deuxième lampe jaune s’allume pour écraser le bouton d’accélération, et vous serez presque instantanément propulsé en tête de la course ! A partir de là, vous retrouverez des mécanismes déjà vus dans d’autres jeux du genre, et utiliserez les différents power-ups afin de franchir la ligne d’arrivée à la première place.

Des armes sans grande originalité

Les armes disponibles sont disséminées sur le circuit à l’intérieur de boîtes baptisées Pac-Box : les bleues contiennent un seul objet alors que les vertes en renferment trois. A l’intérieur, vous trouverez des Pac-Dora Box, une version maléfique des Pac-Box qui pourra être utilisée pour leurrer vos adversaires : si l’un d’entre eux tente de les ramasser, il perdra momentanément le contrôle de son véhicule. On trouve ensuite des Pac-Bombes de différentes couleurs : la verte est la plus basique et se contente de parcourir le circuit jusqu’à ce qu’elle atteigne une cible. La rouge se verrouille automatiquement sur l’adversaire le plus proche et le pourchasse. La bleue quant à elle se concentrera uniquement sur le pilote en tête de la course. Vous aurez aussi l’occasion d’utiliser une pastille atomique qui vous fera bénéficier d’un boost durant un court instant, d’un bonhomme de neige qui lance des boules sur les concurrents lorsqu’il est déployé sur la piste ou les emprisonne dans un bloc de glace lorsqu’il est accroché à votre voiture, et enfin d’un nuage orageux qui affectera tous vos adversaires en rendant leur bolide difficilement contrôlable.

Si les premiers circuits que vous parcourrez ne demanderont pas des talents de pilote exceptionnels, certains des niveaux les plus avancés se révèlent suffisamment tortueux pour justifier la présence du bouton de dérapage R1. Une fois ce dernier enclenché, une jauge se remplit qui, lorsqu’elle atteint son maximum, vous permet de gagner un Gardien. Ce dernier peut ensuite être appelé grâce au bouton Rond et vous confère alors un boost et une invincibilité momentanés.

Pac-Man Rally - 18 Pac-Man Rally - 20 Pac-Man Rally - 19 Pac-Man Rally - 17

Malgré son manque d’originalité dans le déroulement des courses et dans les power-ups évoqués plus haut, Pac-Man Rally tente d’introduire quelques idées nouvelles en relation directe avec sa licence. Vous trouverez ainsi le long des circuits des pastilles de puissance qui, une fois touchées, libèreront des pac-billes. En avalant ces dernières, vous remplirez une jauge qui une fois pleine vous permettra d’activer le bonus Pac-Mobile. Votre véhicule se transforme alors en Pac-Man mécanique et vos adversaires en fantômes bleus : durant quelques secondes, vous pouvez alors les avaler et ainsi faire grimper votre score !

Dans la droite lignée du Pac-Man original, les fruits jouent aussi un rôle important : si vous réussissez à en avaler un, vous pourrez utiliser le raccourci correspondant symbolisé par une porte ou une barrière sur le circuit. Attention toutefois, les fruits sont à usage unique et il vous faudra donc penser à les ramasser à chaque tour si vous souhaitez continuer à emprunter le raccourci.



page suivante ›

Infos Jeu

Pac-Man Rally

Pac-Man Rally

5 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    En occasion à 28.00€

[articles disponibles]

[médias disponibles]