La plus grande base de news et de tests sur PS2  

>Vous êtes ici : Accueil » PS2 » Katamari Damacy » Test

Test de jeu / PS2 / Katamari Damacy

Katamari Damacy

Katamari Damacy

FaceBook Twitter
Envoyer
  • par
  • Plateforme : PS2
  • Date de sortie :inconnue
  • Développeur :Namco
  • Distributeur :Namco
  • Genre :Action

Comblez votre désir mégalomaniaque : devenez le maître du Cosmos. Katamari Damacy (Katamari Damashii qu’on pourrait traduire par « l’esprit de la motte») est probablement le jeu le plus original de l’année 2004. Namco encore une fois ne faillit pas à sa réputation de trublion précurseur dans l’industrie du loisir numérique et signe un titre original au gameplay simplissime et addictif qui mérite de trôner en bonne position dans l’anthologie du jeu vidéo.

Comme gage de qualité, il reçoit les honneurs de ses pairs en remportant un « Outstanding Award” au 8 ème CESA (Computer Entertainment Supplier's Association) Game Award, et conforte sa popularité auprès des joueurs avec plus de 100 000 titres vendus depuis le 18 mars 2004. Ce succès s’est construit autour d’une recette simple : « plaisir de jouer, humour décalé et pouvoir omnipotent ».« Dessine-moi une boule dit le petit Prince » Katamari Damacy est un puzzle game qui raconte avec humour le parcours initiatique d’un jeune prince — fils du « Grand Roi du Cosmos » scratcheur de l’univers — qui du haut de ses 5 cm tel un bousier d’Afrique pousse une grosse boule colorée qui colle tout sur son passage.

Le but est d’attraper un maximum d’objets pour obtenir une masse suffisamment grande pour satisfaire l’honneur royal et consteller le cosmos de ces amalgames titanesques.
L’univers graphique et sonore est déroutant, en rupture avec les canons esthétiques consensuels et rudement formatés par l’industrie du jeu vidéo. La réalisation graphique n’est pas spécialement soignée, mais est largement compensée par la diversité des idées, des concepts et références à la culture télévisuelle est consumériste urbaine japonaise ; c’est un bestiaire extraordinaire qui peuple ce monde surréaliste- plus encore, un inventaire de l’imagerie populaire : godzilla, ultraman, des poulpes géants, des rockeurs, des clowns, des jouets, des policiers, des sirènes, légumes, ours volant sumo, etc.

Des séquences animées ponctuent les réussites des missions sous la forme d’un mini feuilleton parallèle qui met en scène la vie d’une famille « modèle » sous la forme de « vignettes animées » aux accents graphiques constructivistes sino communistes.
L’univers sonore et musical éclectique de Yu Miyake tout au long de l’aventure est un élément important qui rythme le jeu et appuie l’absurdité de l’acte crétinisant de pousser cette grosse boule, mais elle donne également un sens spirituel et majestueux de cette quête inutile ou, tout du moins une touche humoristique et sophistiquée dans ce monde brut de polygones.Les Yeux plus gros que le Ventrela folie inhérente au jeu est égale au gameplay – progressive. La réalité du monde parcouru est fragilisée au fur et à mesure que la boule grossit, les échelles volent en éclat. On commence par attraper des canettes, des fleurs et rapidement on commence à avoir les yeux plus gros que le ventre, on se surprend à attraper des vélos, des cabines téléphoniques puis des humains effrayés qui détalent comme du bétail ; plus on avance dans le jeu plus on devient mégalomaniaque, on s’amuse à coller des immeubles, des paquebots jusqu’à annihilation totale de toute matière physique. C’est l’ivresse de cette toute-puissance qui est fondamentalement drôle et fascinante. Le monde entier est « collable » .

Le jeu en 3D est construit à l’aide de modules indépendants simples, synthétiques, mais de belle facture. Ici, pas de chichis, gouraud shading est le régime spartiate pour l’affichage des modèles 3D. .Pour gérer les problèmes de nombre de polygones à gérer le jeu propose une solution de transitions graphiques qui sacralisent les diverses mutations de la boule à travers de beaux zooms floutés et restreint l’univers selon des zones accessibles selon une catégorie de taille. Cette gestion contrairement à certains jeux de plateaux ou RPG donne une impression d’infinie liberté.Deux doigts suffisent Le maniement de la boule est simplifié par l’unique utilisation des deux stick analogiques à la manière d’un tank. La pression de R3+L3 permet de changer rapidement de direction et un « moulinage » d’avant en arrière offre momentanément un turbo. le gameplay est tellement simple qu’on peut y jouer en famille, de 5 à 99 ans..

Une bataille de Titans en mode 2 joueurs
Il existe un mode multi joueurs qui partage l’écran en deux sur la largeur. le plaisir de jouer est moins intense. Dominer le monde est un exercice égoïste et se confronter à un adversaire réduit considérablement l’enjeu sauf si la taille votre écran de jeu égale votre mégalomanie.

Katamari Damacy - 3 Katamari Damacy - 9 Katamari Damacy - 4 Katamari Damacy - 7 Katamari Damacy - 2 Katamari Damacy - 10 Katamari Damacy - 6 Katamari Damacy - 8 Katamari Damacy - 1



test écrit par

  • 4 / 10

    Graphismes

  • 9 / 10

    Jouabilité

  • 9 / 10

    Son

  • 8 / 10

    Durée de vie

8 / 10

Verdict

Disponible uniquement en version japonaise et américaine, Katamri Damacy est annoncé timidement pour une sortie européenne après le printemps 2005 alors que la version 2 est actuellement en développement au japon. Ce jeu mérite vraiment d’être acheté si vous aimez les jeux atypiques. Cependant si vous n’aimez pas les graphismes simples les mondes loufoques et que la durée du jeu (une dizaine d’heures pour le finir) vous parait trop courte, je vous le déconseille. Si vous souhaitez attendre la version européenne, je vous conseille néanmoins d’acheter la bande originale du jeu « Katamari Fortissimo damacy » qui vous amusera sans aucun doute. Certains diront que c’est moche, bizarre, sans queue ni tête, inutile donc…. Essentiel. Pour votre ludothèque.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


publicité

Infos Jeu

Katamari Damacy

Katamari Damacy

8 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

publicité