> Vous êtes ici :

Test de Final Fantasy X sur PS2

Final Fantasy X

Final Fantasy X

Que dire de Final Fantasy ? L'entreprise est ardue puisque cette série est peut-être la plus complexe et la plus innovante du genre depuis plus de dix ans. Complexe, car prolixe, expérimentale, évolutive, toujours en avance et souvent métaphysique, tant au niveau de l'image que du son. Square a toujours gardé une même ligne directrice : celle de la recherche visuelle, de l'art du fragment pour aller au delà de ce que les jeux vidéos donnent à voir.

Dans ce dernier opus, Square nous offre une véritable harmonie artistique entre les décors, les musiques, et l'image. FF10 est un véritable chef-d'œuvre sur le plan esthétique. Jamais un jeu de rôle n'aura été aussi beau. Le plaisir augmente au fur et à mesure, et chaque nouvelle cinématique ou symphonie transporte les joueurs. Pour le bonheur de tous, il est désormais possible de sauvegarder les cinématiques. FF10 est un mélo flamboyant, une tragédie plus proche de l'opéra que du jeu de rôle et qui mélange la légèreté des apparences et la gravité des situations par des ellipses savantes qui peuvent sembler sibyllines. La chimie opère étonnamment bien et la charge émotionnelle qu'on ressent avant, pendant et surtout après le jeu est suffisamment rare pour être soulignée. Square, avec toute sa maestria, a su manipuler nos sentiments, en jouant avec les outils cinématographiques, sans forcément respecter les codes moraux du RPG classique. Car il n'y a rien de conventionnel dans FF10. Cet univers anachronique et coloré, où le manque cruel de liberté se fait ressentir, risque de rebuter les puristes du genre. Le jeu est linéaire et somme toute, assez facile. Le scénario est précis, sans grands rebondissements (sauf le final mais on vous laisse le plaisir de le découvrir...), mais comme toujours en quête de la vérité des choses et des êtres.

Dans FF10, on court beaucoup et on combat énormément. Les graphismes, en particulier les paysages sont superbes. Le jeu est relativement court pour un FF (une trentaine d'heure pour aller à l'essentiel). Heureusement, les quêtes secondaires rallongent la durée de vie du jeu. Compléter le jeu à 100%, c'est à dire remplir totalement la table des sphères, trouver toutes les armes secrètes, finir les mini-jeux, apprendre toutes les habiletés ou battre tous les boss secrets nécessitera beaucoup d'heures de jeu.

Il faut souvent plusieurs lectures ou une concentration intense pour parvenir à capter le sens du jeu et à en mesurer toute sa portée. En revanche, lorsque c'est chose faite, l'empreinte poétique reste indélébile. Ce grand jeu spectaculaire, entre évasion et émotion, flirtant avec les références et les genres, est un vibrant hommage au RPG, et au plaisir qu'il peut procurer quand il ose tout, y compris l'impossible. Rencontre incroyable de plusieurs genres, FF nous brise contre des rochers avec son final, soudain et poignant.

L'histoireL'histoire débute à Zanarkand, une ville futuriste. Le héros du jeu, Tidus, est un joueur de Blitz Ball, un sport aquatique très populaire. Pendant un match, la ville est en proie à la fureur d'un monstre gigantesque. Tidus est sauvé par un guerrier inconnu, Auron. Après la destruction de la ville, Tidus sera repêché par des Al Bhed et fera la connaissance d'une jeune fille, qu'il retrouvera plus tard sous le nom de Rikku. Tidus échouera sur l'île de Besaid où il rencontre Wakka, il apprendra qu'il n'est plus dans son monde originel.

Le monde de Spira vit dans la terreur de " Shin ", un monstre qui vit au fond des mers et dont personne n'a jamais vu la forme véritable. " Shin " est le même monstre qui a ravagé Zanarkand, la ville natale de Tidus. Or sur Spira, Zanarkand a été ravagé, il y a...1000 ans. Depuis que " Shin " est apparu sur Spira, toute technologie a été bannie par la religion Yebon. Afin de mettre fin à la terreur de " Shin ", des invocateurs entreprennent un " voyage " qui les conduit de temple en temple pour trouver l'invocation finale qui seule pourra détruire " Shin ". Malgré cela, " Shin " ne cesse de se réincarner et de revenir ravager Spira. Quelle est la relation entre le monde de Tidus et celui de Spira ? Et quel rôle joue " Shin " dans cette relation ?

Final Fantasy X - 3 Final Fantasy X - 2 Final Fantasy X - 26 Final Fantasy X - 39 Final Fantasy X - 1 Final Fantasy X - 9

test écrit par

  • 9 / 10

    Graphismes

  • 9 / 10

    Jouabilité

  • 10 / 10

    Son

  • 8 / 10

    Durée de vie

9.5 / 10

Verdict

Grands jeux, grands moyens : le test de Final Fantasy X laisse place à un dossier complet de 8 pages, sur lequel vous serez dirigé dans quelques secondes. Vous pouvez vous y rendre immédiatement en suivant le lien suivant .
Pour donner votre avis sur le jeu, utilisez l'encart PlayTop disponible ci-contre !

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Le forum du jeu

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Final Fantasy X

Final Fantasy X

9.5 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    En occasion à 43.00€

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité