Test de F1 Championship Saison 2000 sur PS2

F1 Championship Saison 2000

F1 Championship Saison 2000

La guerre des simulations de Formule 1 va enfin pouvoir commencer sur PS2, et c'est Electronic Arts qui lance les hostilités avec F1 Championship Saison 2000. Ce titre vous fera revivre le championnat achevé il y a quelques semaines, licences et statistiques à l'appui.

F1 Championship Saison 2000 a donc la lourde tâche d'être le premier jeu du genre sur PlayStation 2, l'étalonnage avec les prochains jeux se fera donc forcément par rapport à lui, il a tout intérêt de marquer déjà les esprits des joueurs et de prendre un sérieux ascendant sur ses futurs concurrents.

Mais quand on introduit le cd pour la première fois dans le machine, ce n'est pas la présentation simpliste qui parvient à le faire aller dans ce sens. Enfin, ce n'est qu'une introduction et cela ne reflète pas obligatoirement le jeu, d'ailleurs dès qu'on commence à naviguer dans les menus, on se rend immédiatement compte que tout est présent pour que tous les joueurs y trouvent leur compte. On peut régler la difficulté, les conditions climatiques, la longueur des Grands Prix, activer ou non les aides au freinage, la gestion du carburant, l'usure des pneus, la gestion des dégâts, les pannes moteur…

Le mode "Saison fictive" propose même de créer sa propre compétition de toute pièce. Les championnats comportent toutes les étapes cruciales au déroulement normal d'un Grand Prix : Essais libres, Qualifications, Warm Up et la Course. La durée de ces séances et les règles qui les régissent sont identiques à celles de la réalité, difficile dans ces conditions de ne pas se prendre pour un véritable pilote. Impression d'autant plus accentuée qu'on peut aussi s'occuper des réglages du véhicule en fonction de la météo et du circuit : choix des pneus (pluie, tendre, dur…), régler les appuis, les suspensions, la répartition des freins, les rapports de boîte… En pleine course, ceux qui auront activé les options adéquates devront continuellement penser à la mécanique et changer des pneus trop usés ou au pire des cas réparer les parties endommagées de la voiture. Autre aspect intéressant, celui de pouvoir élaborer une stratégie de course, ainsi pour certains grand prix il est préférable de faire trois arrêts au stand avec peu d'essence à chaque ravitaillement plutôt que de s'arrêter deux fois avec un réservoir plein et donc une F1 plus lourde. Un vrai paradis pour les fans de F1.

Avec toute la puissance financière du premier éditeur mondial, vous vous doutez bien que les écuries, les pilotes et les circuits officiels de la FIA répondent tous à l'appel. Les quelques 17 circuits bénéficient d'un souci du détail particulièrement élevé, en tout cas au point de vue des aspérités de la piste.

Visuellement, le résultat est quelque peu hétérogène. Certains circuits comme Monaco sont plus beaux que jamais, mais d'autres se révèlent très vides. On sent que les programmeurs se sont moins attardés sur des grands prix peu réputés, c'est dommage. Le public assis à flanc de collines se résume à de simples plans 2D indignent de la PS2. En revanche quelques éléments comme les arbres sont vraiment réussis avec leurs ombres étendues sur l'asphalte, ils se reflètent même sur les carrosseries des véhicules à chaque passage !

Le comportement des véhicules lors des accidents mérite qu'on s'y intéresse. Malgré quelques défauts, on se rend compte qu'Electronic Arts a placé un gros effort de ce côté là. Il est bien rare dans les simulations de Formule 1 de pouvoir assister à de réels carambolages, où toutes les voitures sans exceptions peuvent être impliquées. D'ailleurs il est fréquent de voir des adversaires s'accrocher entre eux, enfin un jeu où les pilotes contrôlés par la machine ne sont pas parfaits. Mine de rien, ce détail crédibilise davantage le déroulement des courses. Soulignons aussi les réactions physiques des véhicules qui, lors des chocs, sont très bien simulées, par contre les tonneaux sont trop abusés, la voiture a beaucoup de mal à s'arrêter quand elle part en vrille.

A vrai dire le gros point fort des graphismes se situe au niveau des formule 1, le niveau de modélisation est franchement élevé, en plus elles peuvent même s'accidenter et perdre des ailerons. Au fait prenez garde à ne pas perdre le moindre élément car le pilotage en prendra forcément un coup.

Mais le moment ultime d'une course est le passage au stand, les développeurs se sont amusés à reproduire une quinzaine de mécaniciens s'affairant autour du véhicule, comme dans les vrais grands prix ! Cette scène est bluffante, tous les acteurs sont animés différemment, pendant que des hommes dévissent les roues, d'autres remettent de l'essence, ou remplacent un aileron s'il y a besoin.
Pour les effets spéciaux, là encore on a droit à du mitigé. Par exemple l'effet de chaleur provoqué par les moteurs à chaque départ est complètement raté. A contrario, le réalisme de la pluie est saisissant. Sur une piste humide, des gerbes d'eau s'échappent des roues diminuant de beaucoup la visibilité, il faut alors se repérer grâce aux feux arrière des voitures. Inutile de vous dire que dans de telles conditions, l'aquaplaning aura vite raison des mauvais choix de pneumatiques.

En fait l'animation est un des gros défauts dont est victime F1 Championship Saison 2000. Le framerate (nombre d'images/seconde) n'est jamais constant, il varie sans cesse entre 60 et 30 i/s. L'inconvénient avec ce genre de phénomène est que le timing n'est jamais le même au niveau de la maniabilité, on doit alors anticiper ou non les virages. Le gameplay et la précision en prennent un sacré coup. Il eut été préférable que le framerate soit moins fluide, et constamment à 30 i/s.

Autre aspect qui rapproche F1 Championship Saison 2000 de la réalité : l'environnement sonore ! Et oui, tout simplement parce que le commentateur du jeu est le même que celui de là la télé, il s'agit de Jean Louis Moncet ! C'est vrai ça n'apporte rien du tout mais il était important de le préciser. Ce cher commentateur n'intervient qu'avant les courses avec des phrases bateaux décrivant l'objectif de votre écurie ou en rappelant les faits marquants de la saison écoulée. Sinon les bruits des moteurs sont globalement bons.

Comme je le disais précédemment, l'animation a une fâcheuse tendance à perturber la jouabilité, une période d'adaptation est donc requise. Autre précaution à respecter lorsqu'on joue à F1 Championship Saison 2000, il faut utiliser le stick analogique plutôt que la croix digitale, avec cette dernière la voiture tourne vraiment trop brusquement, sans aucune précisions.

Pour la durée de vie, ce sont les modes championnat et multijoueur qui tiendront le haut du pavé. Les plus courageux d'entre nous pourront même participer à des grand prix aussi longs qu'en réalité. Le mode multijoueur proposera de jouer jusqu'à 4 en écran splitté, une très bonne initiative. Néanmoins, on regrettera l'impossibilité d'utiliser des manettes non-analogiques dans ce mode.

F1 Championship Saison 2000 - 2 F1 Championship Saison 2000 - 6 F1 Championship Saison 2000 - 4 F1 Championship Saison 2000 - 9 F1 Championship Saison 2000 - 1 F1 Championship Saison 2000 - 10 F1 Championship Saison 2000 - 8 F1 Championship Saison 2000 - 7 F1 Championship Saison 2000 - 5 F1 Championship Saison 2000 - 3

test écrit par

  • 6 / 10

    Graphismes

  • 7 / 10

    Jouabilité

  • 8 / 10

    Son

  • 7 / 10

    Durée de vie

5.5 / 10

Verdict

Même si F1 Championship Saison 2000 se révèle assez bien réalisé et ravira tous les fans de F1, il n'apporte rien de primordial à un genre si répandu depuis l'avènement des consoles 32 bits. Les graphismes sont très corrects sans pour autant être renversants. En fait le défaut principal qu'on pourrait adresser à cette simulation concerne le framerate irrégulier qui peut perturber la maniabilité. Ce F1 Championship Saison 2000 a de quoi nous faire patienter jusqu'aux prochaines simulations de F1 PlayStation 2, maintenant reste à savoir s'il sera capable de leur tenir tête.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

F1 Championship Saison 2000

F1 Championship Saison 2000

5.5 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    En occasion à 0.90€

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité