La plus grande base de news et de tests sur PS2  

>Vous êtes ici : Accueil » PS2 » Everybody's Tennis » Test

Test de jeu / PS2 / Everybody's Tennis

Everybody's Tennis

Everybody's Tennis

FaceBook Twitter
Envoyer

Souvent représenté comme une discipline bourgeoise réservée à une certaine élite, le golf s’est quelque peu démocratisé sur consoles avec principalement deux licences fortes. Si le Tiger Woods d’Electronic Arts tend à retranscrire le plus fidèlement possible la quintessence du golf, Sony prit la décision inverse en créant un jeu capable de réunir tous les joueurs devant leur console et résumant cette philosophie dans son titre : Everybody’s Golf. Après plusieurs essais réussis, la firme nippone s’attaque désormais au tennis avec l’objectif de renouveler sa performance. Pari réussi pour les équipes de Clap Hanz ? Réponse dans notre test complet !

 

Depuis l’apparition de la Playstation dans l’univers vidéoludique, un jeu de golf atypique parvient à faire sensation dans les charts nippons à chaque sortie d’un nouvel opus. Véritable phénomène de société, vendu à plusieurs millions d’exemplaires rien qu’au Japon, la série Everybody’s Golf s’est depuis étendue à chaque console Sony : PS1, PS2, PSP et bientôt PS3 avec un cinquième opus attendu cet été au Japon. Si la France n’a pas eu la chance de voir débarquer chaque épisode de la série, Sony France s’est assuré néanmoins à démocratiser le golf dans l’hexagone en offrant au moins à chacune de ses machines un titre issu de la série. Son succès, la saga Everybody’s Golf le bâtit sur un cahier des charges bien précis (que le changement de développeur n’a affecté en rien) principalement articulé autour de la simplicité de la prise en main et d’une esthétique nippone on ne peut plus mignonne et attachante. C’est cette recette que Clap Hanz a essayé d’adapté au tennis dans Everybody’s Tennis. Avec la même réussite ? C’est la question que nous sommes en droit de nous poser !

 

Si le parti pris était largement compréhensible pour le golf (une discipline qui n’est pas donné à tous), l’on peut se demander si le tennis nécessitait une approche identique. Sport finalement peu représenté sur consoles, le tennis compte néanmoins d’excellents représentants, lesquels s’évertuent à donner une approche spécifique de la discipline. Il faut bien reconnaître que Virtua Tennis, Top Spin et Smash Court Tennis offrent un challenge et des sensations radicalement différentes mais restent tous trois tournés vers le réalisme. Cette notion, oubliez là dans Everybody’s Tennis : les équipes japonaises de Sony nous proposent un tennis édulcoré volontairement arcade pour ne retenir que le fun à chaque partie. Inutile de faire durer le suspense plus longtemps, s’il reste beaucoup moins attrayant qu’un Everybody’s Golf, le titre reste amusant et parviendra sans mal à convertir au tennis les néophytes de la discipline.

 
Everybody's Tennis - 1

Tout d’abord, avant d’entrer dans le vil du sujet, saluons la qualité de la réalisation graphique, qui sans en mettre plein la vue, offre un rendu toujours aussi excellent. Les amoureux d’Everybody’s Golf navigueront en terrain connu avec des personnages en Super Deformed au look craquant et des courts de tennis, nombreux, variés et très colorés, prenant place dans des endroits originaux comme une plage ou une forêt luxuriante par exemple. Dans la forme, le titre se rapproche énormément d’Anna Kournikova Smash Court Tennis sur PsOne avec une brochette atypique de tennismen et tenniswomen ainsi que des courts originaux. A ce niveau, le titre est assurément une belle réussite, même si l’on peut regretter un certain manque de détails dans certains environnements ainsi qu’un aliasing et des scintillements toujours aussi présents. Sur le plan sonore, là aussi pas de grands bouleversements depuis Everybody’s Golf avec des musiques guillerettes (qu’il est possible de couper) et des bruitages rigolos, notamment les petites réflexions des joueurs après le gain ou la perte d’un point. Cependant, les voix françaises alternent le chaud et le froid et certaines répliques deviendront rapidement lassantes.

 

En ce qui concerne le contenu de ce nouveau jeu de tennis, force est de constater que les développeurs se sont malheureusement contentés du strict minimum avec un nombre assez réduit de modes de jeu. Ainsi, l’on dénombre seulement trois modes de jeu principaux : l’anecdotique mode entraînement que l’on fait une seule fois pour découvrir le gameplay (je ne vous cacherais pas que je n’y suis jamais allé), le mode Tennis Pour Tous ou l’on peut affronter l’ordinateur ou ses amis en simple ou double dans un match unique (avec possibilités de modifier les règles du match) et enfin le mode Challenge. Avant de nous attarder sur ce dernier mode, regrettons tout d’abord l’absence d’un mode online, pourtant présent dans Everybody’s Golf, ou encore l’impossibilité de disputer un tournoi. C’est un comble mais le titre de Sony n’offre aucun tournoi ! En effet, le mode Challenge propose une organisation originale pour un jeu de ce genre directement calquée sur la structure du jeu de golf. Il n’est pas question ici de tournois à gagner et de hiérarchie à dompter, mais de simples matchs à remporter. Comme dans Everybody’s Golf, le joueur débute au simple rang de débutant, rang qu’il pourra améliorer en affrontant les autres joueurs en simple ou double, selon la configuration du challenge. Quand vous aurez atteint le nombre de victoires requis, vous améliorerez votre rang et pourrez affronter d’autres adversaires plus coriaces. A l’instar des précédents jeux du développeur, chaque confrontation saura vous récompenser en vous faisant gagner de nouvelles tenues pour vos personnages, de nouveaux joueurs, arbitres ou courts de tennis ! Signalons également la bonne idée de Clap Hanz de permettre à un autre joueur de prendre la manette pour vous accompagner dans les matchs de double !

 Cependant, avant de se lancer à corps et à cris dans les nombreux défis du mode Challenge, il sera nécessaire de dompter le gameplay particulier du titre. Un peu comme dans Everybody’s Golf, le joueur est ici considérablement aidé par une prise en main instinctive qui ne s’embarrasse pas d’une configuration complexe pour frapper les balles. Ainsi, seules trois touches seront nécessaires pour faire à peu près tous les coups du tennis : lob, amorti, lift, smash, chaque coup dépendant surtout de la direction donnée sur le stick analogique. Il ne faut alors que quelques instants pour maîtriser la jouabilité du jeu qui surprend dans un autre domaine : la rigidité des déplacements et la rigueur des frappes de balles. Je m’explique : si les déplacements sont fluides et rapides, il sera indispensable d’être devant une balle pour la frapper. N’espérez pas courir, appuyer sur la touche et attendre que votre joueur se jette pour rattraper la balle : il se contentera de s’arrêter pour effectuer le coup demandé. Le gameplay manque alors de souplesse mais ce léger défaut n’entache en rien le plaisir de jeu lorsque l’on assimile cette petite particularité. Pour le reste, le titre intègre un système visuel indiquant si une belle est correctement frappée : une note de musique vient alors vous informer de l’excellence du coup. Un lapin ou une tortue signifient en revanche que votre prise de balle a été trop rapide ou trop lente. Enfin, toujours dans l’idée d’initier au tennis les plus jeunes d’entre nous, les écrans de chargement tenteront d’expliquer les règles de ce sport tandis que les matchs se chargeront de repères visuels indiquant où une balle va toucher le court et laissant derrière elle une traînée lumineuse qui change de couleurs selon la nature du coup effectué. Il sera bien heureusement possible de passer par les options pour remédier à cela.
Everybody's Tennis - 3 Everybody's Tennis - 2 Everybody's Tennis - 1


test écrit par

  • Graphismes

    6 / 10

    Un environnement typiquement nippon avec des joueurs en SD au look réussi et des courts nombreux, originaux et très colorés, mais énormément d'aliasing et de scintillements.

  • Jouabilité

    7 / 10

    Très facile à prendre en main, le titre, arcade à 100% manque néanmoins de souplesse dans les mouvements.

  • Son

    6 / 10

    Musiques et bruitages sont dans le plus pure tradition Everybody's, à savoir sympathiques sans être transcendants pour autant… Les voix françaises sont anecdotiques…

  • Durée de vie

    6 / 10

    Pas de mode online mais un mode challenge suffisamment long et la possibilité d'affronter trois autres joueurs sur le même écran !

  • Fun

    7 / 10

    Everybody's Golf est assurément un titre sympathique qui conviendra au plus grand nombre, même si les passionnés de la discipline pesteront longtemps sur le système de contrôles ou le manque de challenge.

• La prise en main rapide et instinctive
• L'originalité du mode solo calqué sur Everybody's Golf
• La réalisation graphique atypique pour un jeu de tennis

• Les prises de balles manquent de souplesse
• Le manque de modes de jeu
• Quelques lacunes techniques et sonores

7 / 10

Verdict

Au final, après être parvenu à démocratiser le golf, les équipes de Clap Hanz ont pris le difficile pari de porter leur recette sur le tennis. Si l'idée pouvait rendre sceptique, le pari est finalement réussi sans atteindre toutefois l'excellence d'un Everybody's Golf, la faute à une concurrence déjà bien installée dans ce domaine. Mignon sur le plan graphique, bien que perfectible, très accessible, le titre de Sony est assurément un excellent jeu pour quiconque souhaite s'initier au tennis. Les joueurs assidus qui ont déjà plié en long, en large, et en travers les principaux autres jeux du genre risquent en revanche de rester sur leur faim !

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


Infos Jeu

Everybody's Tennis

Everybody's Tennis

7 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    En occasion à 5.50€

[articles disponibles]

[médias disponibles]