Preview de Tembo: The Badass Elephant sur PS4

Tembo: The Badass Elephant

Tembo: The Badass Elephant

  • publié le 3 juin 2015 par
  • Plateforme : Uniquement sur PSN
  • Date de sortie :21/07/2015
  • Développeur :Game Freak
  • Distributeur :Sega
  • Genre :Action
  • Nb de joueurs :1

Indissociable de la série Pokémon dont il a développé une quinzaine d’opus ces vingt dernières années, le studio japonais Game Freak est souvent considéré à tort comme appartenant à Nintendo. Il faut dire que la majorité de ses productions sont effectivement destinées aux consoles du constructeur japonais, et que les rares expériences avec d’autres partenaires ne sont pas restées dans les mémoires. Les choses semblent toutefois sur le point de changer puisque c’est SEGA qui éditera cet été le nouveau titre du studio, Tembo : The Badass Elephant.

La ville de Shell City est en alerte maximale : l’organisation Phantom vient de lancer une attaque de grande envergure en déployant de nombreuses troupes, pièces d’artillerie, et autres machines plus ou moins exotiques. Dépassé par les évènements, le général Krenman, commandant en chef de l’armée, fait appel à l’un de ses meilleurs agents : Tembo. Sous ce petit nom qui rappelle forcément un certain Rambo se cache effectivement un allié de poids, puisque le soldat en question n’est autre… qu’un éléphant !

Sonic X Dumbo

Dès les premières minutes, ce jeu d’action 2D à scrollings horizontal et vertical fait immanquablement penser à la mythique mascotte de SEGA, le bien-nommé Sonic. Certes Tembo n’a pas la grâce du petit hérisson bleu, mais il bénéficie lui aussi d’une panoplie de mouvements permettant de traverser à toute vitesse les niveaux truffés d’ennemis, de pièges, et d’embranchements.

Dans les faits votre but sera à chaque fois d’atteindre la sortie du niveau, en évitant les tirs de l’armée Phantom (lasers, bombes, flammes), fauchant au passage les troupes adverses, et si possible en sauvant les otages cachés un peu partout. Quelques ennemis plus coriaces que la moyenne (chars, robots) tenteront de vous barrer le passage à intervalles réguliers, mais il vous suffira d’exploiter correctement les capacités de Tembo pour en venir à bout.

Pad en main l’éléphant-commando se dirige classiquement au stick gauche et peut sauter grâce au bouton Croix, une pression maintenue lui permettant de planer sur une courte distance. Le bouton Carré permet de sprinter lorsque l’on est au sol, en détruisant au passage les nombreux obstacles qui vous barreraient la route. Il sert aussi à lancer une attaque piquée en diagonale ou à donner un coup de trompe lorsque l’on est en l’air. Diriger le stick vers le bas pendant un saut permet d’écraser ce qui se trouve en-dessous, et donc de dégager le passage si votre progression est gênée par une plateforme destructible.

Tembo sait aussi utiliser sa trompe pour envoyer un puissant jet d’eau qui pourra aussi bien éteindre des objets en flammes qu’activer certains mécanismes. Il lui faudra toutefois régulièrement se recharger auprès de fontaines à eau pour ne pas être à court de munitions au plus mauvais moment.

Des niveaux bien pensés

Pour vous permettre de profiter au mieux des aptitudes de votre personnage atypique, les développeurs de Game Freak ont mis au point 17 niveaux étalés sur trois zones : la ville de Shell City elle-même, la forêt avoisinante, et une ultime zone que nous passerons sous silence dans le cadre de cette preview. Sachez que la difficulté va croissant, et tend à se corser sérieusement vers la fin de la seconde zone.

Chaque zone se complète en suivant le même schéma : il vous faut d’abord traverser l’un après l’autre les trois premiers niveaux, en éliminant suffisamment d’ennemis pour atteindre le quota fixé pour le déblocage d’un quatrième niveau. Une fois ce dernier passé, vous vous attaquerez au boss de la zone (un colosse Phantom) avant de passer à la suite.

Tembo: The Badass Elephant - 18Tembo: The Badass Elephant - 12Tembo: The Badass Elephant - 15Tembo: The Badass Elephant - 20

Pour chaque niveau, votre performance sera évaluée en fonction du nombre de soldats Phantom neutralisés, et du nombre d’otages récupérés. Un classement en ligne vous permettra de savoir comment vous vous situez au niveau mondial, de nombreuses tentatives étant évidemment nécessaires pour réussir le score parfait.

Il faut dire que non content de vous opposer des ennemis de plus en plus nombreux et de plus en plus dangereux, le jeu prend un malin plaisir à inclure détours et raccourcis qui peuvent vous empêcher, une fois engagé dans telle ou telle voie, d’atteindre certains ennemis ou certains otages. Une bonne connaissance de chaque niveau est donc nécessaire pour atteindre les sommets du classement, ce qui occupera les amateurs de 100% pendant un bon moment.

Mignon comme tout

Outre son gameplay relativement nerveux et ses niveaux bien pensés, le jeu bénéficie d’une direction artistique de qualité offrant un rendu façon bande dessinée des plus réussis. Un parti-pris renforcé par l’affichage de différentes onomatopées en fonction de vos actions : « Wham » lorsque vous détruisez quelque chose, « Badabadabada » lorsque vous sprintez, ou encore « Boing » lorsque vous rebondissez. Tembo est craquant lorsqu’il remue ses petites pattes pour planer ou quand il prend sa dose de beurre de cacahuètes après avoir vidé sa jauge de vie. Un humour bon enfant omniprésent tout au long de l’aventure, qui devrait faire sourire petits et grands.

Tembo: The Badass Elephant - 1Tembo: The Badass Elephant - 9Tembo: The Badass Elephant - 8Tembo: The Badass Elephant - 7

La bande son donne logiquement dans le même registre avec des musiques globalement réussies, mais aussi et surtout des effets sonores et des petits cris collant parfaitement à l’aspect visuel : Tembo barrit avant d’écraser ses ennemis, des crissements de pneus façon freinage se font entendre lorsqu’il arrête de sprinter, et les otages sauvés saluent ses coups les plus audacieux. Bref, là encore du beau boulot.

Après avoir parcouru les deux tiers de l’aventure, nous voilà impatients de connaître la fin de Tembo : The Badass Elephant. L’expérience s’est jusqu’ici révélée plaisante à plus d’un titre, notamment grâce au design des niveaux exploitant bien le gameplay et à l’ambiance décalée du jeu. Reste à voir si l’augmentation de la difficulté constatée vers la fin de la seconde zone se confirmera dans la troisième, auquel cas les joueurs les moins combattifs risquent d’être un peu frustrés. Mais nous vous reparlerons évidemment de tout cela au moment de la sortie du jeu, toujours prévue pour cet été sans plus de précision.

Preview écrite par

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Tembo: The Badass Elephant

Tembo: The Badass Elephant

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité