> Vous êtes ici :

Preview de Yakuza 4 sur PS3

Yakuza 4

Yakuza 4

Véritable phénomène au Japon, la série Yakuza s’est jusqu’ici révélée un peu plus timide dans nos contrées, sans doute à cause de son orientation nippone extrêmement prononcée. SEGA semble toutefois bien décidé à imposer sa licence hors des frontières de son pays d’origine, et c’est ainsi que nous pourrons bientôt mettre la main sur le quatrième opus, un an seulement après sa sortie au Pays du Soleil Levant.

Plongez à nouveau au cœur de Kamurocho, cité fictive mais largement inspirée du quartier chaud de Shinjuku à Tokyo. Cette fois, vous en explorerez non seulement les rues et ruelles, mais aussi les toits et les passages souterrains.

Pour la première fois dans la série, vous incarnerez non seulement Kazuma Kiryu, héros récurrent, mais aussi trois autres personnages à l’histoire torturée : Shun Akiyama, prêteur sur gages un peu particulier, Masayoshi Tanimura, détective à la police de Tokyo, et Taiga Saejima, assassin condamné à la peine de mort.

Comme par le passé le jeu alterne exploration et action, le système de combat façon beat-em-all ayant été légèrement revu pour s’adapter aux différents styles des quatre protagonistes. On retrouve ainsi l’utilisation de trois boutons pour les coups de poing, coups de pied et les prises, ainsi que la jauge de HEAT pour les finishes particulièrement violents.

Les mini-jeux sont évidemment de la partie avec notamment Boxcellios 2 dans la salle d’arcades SEGA, le pachinko, la pêche, le ping-pong ou encore le karaoke. En outre, chaque personnage aura des objectifs particuliers à atteindre sous la forme de missions spéciales ou de mini-jeux additionnels.

Comme son prédécesseur, Yakuza 4 offrira uniquement des voix japonaises et des sous-titres en anglais. Le moteur de jeu est quant à lui largement basé sur celui du troisième opus, avec des environnements superbement modélisés et fourmillant de détails, ainsi que des visages criants de vérité durant les cut-scenes.

Yakuza 4 - 600 Yakuza 4 - 595 Yakuza 4 - 594 Yakuza 4 - 592

Yakuza 4 - 581 Yakuza 4 - 555 Yakuza 4 - 540 Yakuza 4 - 529

Yakuza 4 - 490 Yakuza 4 - 489 Yakuza 4 - 488 Yakuza 4 - 478

Yakuza 4 - 447 Yakuza 4 - 440 Yakuza 4 - 326 Yakuza 4 - 282


Autant le dire tout de suite, les fans de la saga Yakuza retrouveront tout de suite leurs marques dans le quatrième volet de la série. D’une part parce qu’une bonne partie de l’action se déroule toujours dans la ville fictive de Kamurocho, et d’autre part parce que l’aventure qui vous attend mélange une fois de plus exploration et combats particulièrement violents. A vrai dire les joueurs ayant terminé Yakuza 3 auront peut-être l’impression que SEGA a joué la facilité avec ce nouvel opus, tant une bonne partie des environnements de ce dernier est réutilisée ici. Rassurez-vous, quelques lieux inédits sont de la partie et vous pourrez désormais grimper sur les toits de certains buildings, ainsi que visiter différents sous-sols malfamés (galeries marchandes, parkings, passages souterrains…).

Mais vous le savez sans doute si vous avez un tant soit peu suivi l’actualité du jeu, Yakuza 4 se démarque de ses prédécesseurs par l’apparition de trois personnages jouables supplémentaires. Outre Kazuma Kiryu, figure emblématique de la série, vous incarnerez ainsi Shun Akiyama, un prêteur sur gages un peu spécial, Taiga Saejima, un prisonnier condamné à mort pour avoir assassiné 18 personnes, et enfin Masayoshi Tanimura, un jeune détective de la Tokyo Metropolitan Police. Chose curieuse, les développeurs semblent avoir opté pour des aventures relatées l’une après l’autre plutôt que pour un entremêlement de la vie de chacun des protagonistes : après 4h30 de jeu (et seulement 3.84% de l’aventure complétés !), nous étions toujours aux commandes d’Akiyama, le premier personnage mis entre nos mains ! S’il est bien évident que les destins des quatre hommes sont liés d’une manière ou d’une autre, il nous faudra attendre encore un peu pour découvrir ce qui les unit…

Sans surprise, l’intrigue semble tourner autour des relations tendues entre différentes familles de yakuza : la guerre des clans semble inévitable après seulement une ou deux heures de jeu, et les combats ne tardent pas à s’enchaîner, que l’on soit simplement en train de se balader dans les rues ou d’accomplir l’une des missions principales. Car évidemment, les affrontements aléatoires « à la Final Fantasy » sont une fois de plus de la partie.

Si le théâtre des opérations n’a guère changé depuis Yakuza 3, le système de combat reste lui aussi très similaire : on distribue des coups de pieds, des coups de poings, on attrape ses ennemis pour les projeter parterre, on utilise des armes classiques (battes, barres de fer, pistolet, bouteilles) ou improvisées (tabourets, tables, vélos), et l’on massacre ses adversaires les uns après les autres. La jauge de furie ici baptisée HEAT est elle aussi de retour, permettant des finishes particulièrement gores et efficaces. Bien entendu la présence de quatre personnages différents apporte un peu de variété, chacun ayant son propre style de combat, mais la maniabilité reste très proche de ce que l’on connaissait déjà. Un bon point toutefois : l’évolution de chacun d’entre eux étant spécifique, on gagne plus souvent des niveaux que dans le précédent opus, ce qui permet d’accéder plus vite à des coups plus sympathiques.

Les amateurs le savent bien, la série Yakuza est aussi attirante pour son environnement tokyoïte et ses combats que pour toutes les activités secondaires qu’elle propose. Vous pourrez ainsi souffler entre deux rixes en prenant part à différents mini-jeux, allant du classique jeu d’arcade signé SEGA à la pêche en passant par l’entraînement d’hôtesses dans un club privé. De nombreuses missions annexes sont aussi disponibles, ces dernières étant toutefois largement axées sur les combats.

Côté réalisation on retrouve toute la finesse du précédent opus, qu’il s’agisse de l’attention aux détails dans la modélisation de la ville ou du réalisme des expressions faciales dans les cut-scenes. A ce sujet, sachez que Yakuza 4 se montre particulièrement bavard, et qu’il n’est pas rare de rester une grosse dizaine de minutes à regarder son écran sans rien faire de la manette !

Au final, ce premier contact avec le quatrième opus de la série nous aura permis de constater qu’il bénéficie des mêmes atouts que son prédécesseur : une réalisation soignée, un système de combat agréable à défaut d’être très poussé, et surtout une ambiance japonaise parfaitement recréée qui séduira une fois encore les fans. Reste à savoir si la présence des quatre personnages apportera suffisamment de fraîcheur pour ne pas considérer ce nouveau Yakuza comme une resucée des précédents, point que nous vérifierons bien entendu dans notre test complet attendu pour le 11 mars prochain. La sortie du jeu est quant à elle prévue pour le 18 mars.

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Yakuza 4

Yakuza 4

8 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité