Preview de Wonderbook : Diggs Détective Privé sur PS3

Wonderbook : Diggs Détective Privé

Wonderbook : Diggs Détective Privé


[sommaire]

Six mois après la sortie du premier jeu labellisé Wonderbook, le livre magique de Sony nous reviendra bientôt avec une enquête policière façon film noir. Premier contact et interview avec Adam Volker, Creative Director chez Moonbot Studios.

C’est au travers d’une démo contenant un chapitre entier du jeu, soit un tiers de l’aventure, que nous avons pu découvrir le prochain titre Wonderbook de Sony intitulé Diggs Détective Privé (ou Diggs Nightcrawler en VO). Loin de l’ambiance magique façon Harry Potter du Book of Spells sorti il y a six mois, nous débarquons ici dans un univers plus sombre directement inspiré du film noir. Mais rassurez-vous, le public visé reste celui des jeunes de 7 à 10 ans, et tout est donc fait pour ne pas traumatiser nos chères têtes blondes : on est plus proche de Roger Rabbit que du Grand Sommeil !

On en veut pour preuve les personnages de l’aventure, à commencer par son héros Diggs qui n’est autre qu’une chenille bleue à six bras. Alors que son patron et meilleur ami (un œuf !) vient d’être assassiné, notre détective rampant décide d’enquêter tandis que la police locale (constituée de trois petits cochons) le considère comme le principal suspect. Vous l’aurez compris, le jeu de Moonbot Studios ne se prend pas au sérieux et joue à fond la carte de la lecture à plusieurs niveaux : les enfants s’amuseront des personnages loufoques aux dialogues déjantés, tandis que les plus grands apprécieront les références au cinéma et à la littérature des années 40-50.

Wonderbook : Diggs Détective Privé - 17Wonderbook : Diggs Détective Privé - 13Wonderbook : Diggs Détective Privé - 16Wonderbook : Diggs Détective Privé - 14

Mais revenons-en au principe du jeu qui tranche singulièrement avec celui du Book of Spells : ici, pas question de jouer du PSMove pour progresser ! Votre seul accessoire est le Wonderbook lui-même, que vous manipulerez dans tous les sens pour aider Diggs dans son enquête. Vous êtes là en tant que précieux auxiliaire, le détective s’adressant régulièrement à vous pour demander votre assistance, mais vous n’incarnez pas directement l’un des personnages du jeu. Un bon exemple valant mieux qu’un long discours, il est sans doute préférable de décrire par le menu quelques-unes des scènes présentes dans la démo !

Celle-ci démarre dans le bureau de Diggs où un mystérieux correspondant laisse un paquet piégé. A peine la supercherie est-elle révélée que vous devez aider votre partenaire à poursuivre son agresseur. Comment ? En orientant le Wonderbook dans la bonne direction à chaque intersection de couloirs ! Votre position vous permet en effet de mieux suivre la cible grâce à la réalité augmentée, puisqu’il vous suffit de pencher le livre pour avoir une vision d’ensemble de l’étage.

Plus loin, Diggs se rend sur la scène du crime et cherche des indices concernant la mort de son ami : lorsqu’il souhaite que vous éclairiez une zone particulière du décor, il vous suffit de refermer légèrement le Wonderbook pour que le lampadaire de la page de gauche vienne éclairer le décor de la page de droite ! Simple, mais il fallait y penser.

Un peu plus tard, alors que Diggs est poursuivi par les inspecteurs de la police locale, vous devrez crier au bon moment pour lui indiquer que la voie est libre et qu’il peut passer à la cachette suivante. Encore une fois, c’est votre point de vue « extérieur » à la scène qui vous permettra de donner la bonne indication au bon moment.

Outre son utilisation originale du Wonderbook, Diggs Détective Privé bénéficie d’une réalisation de qualité qui devrait séduire petits et grands : la modélisation des décors est de bonne facture, tout comme l’animation des personnages ou la gestion des effets lumineux. Certes il faut toujours supporter un petit temps de latence entre un mouvement du livre et sa reproduction à l’écran, mais le gameplay n’en souffre pas outre mesure. La bande son est quant à elle dans le ton, avec des musiques dignes d’un bon polar et des dialogues convaincants malgré quelques problèmes de mixage.

Là où le bât pourrait en revanche blesser, c’est dans la durée de vie du titre annoncée similaire à celle d’un film : deux bonnes heures d’après les développeurs, même s’il nous a fallu une heure rien que pour le chapitre de la démo. Il faut dire que nous nous sommes quelque peu attardés sur l’un des bonus du jeu : la possibilité une fois un chapitre bouclé de participer à un petit challenge photo. PSMove en main, on plonge ainsi au cœur du décor pour prendre les clichés demandés. De quoi profiter un peu plus longtemps du charmant univers mis au point par Moonbot Studios, même si l’exercice se révèlera sans doute lui aussi assez court.

Pour sa deuxième apparition sur PS3, le Wonderbook nous offre ici une expérience radicalement différente de celle proposée par le Book of Spells, prouvant si besoin était que le livre magique de Sony peut être appréhendé de mille et une manières pour peu que l’on ait un peu d’imagination. Certes Diggs Détective Privé ne fera sans doute pas frémir les nombreux hardcore gamers qui fréquentent PlayFrance, mais il pourrait en revanche intéresser leurs enfants ou leurs benjamins. Bref, le titre de Moonbot Studios semble bien parti pour atteindre sa cible, même s’il faudra attendre d’avoir entre les mains la version finale pour réellement se prononcer. Diggs Détective Privé sortira le 29 mai prochain, au prix de 19.99€ pour le jeu seul et 24.99€ avec le Wonderbook. Attention, même avec cette seconde édition, il faudra déjà posséder une caméra PSEye et un PlayStation Move !

Preview écrite par

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

page suivante ›

Publicité

Infos Jeu

Wonderbook : Diggs Détective Privé

Wonderbook : Diggs Détective Privé

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité