Les news PS3 de Sony en intégralité

>Vous êtes ici : Accueil » PS3 » Spec Ops : The Line » Preview

Preview de jeu PS3

Spec Ops : The Line

Spec Ops : The Line

FaceBook Twitter
Envoyer

Genre surexploité sur nos consoles, et ce depuis de longues années déjà, le jeu de tir militaire n’avait toutefois pas encore eu droit à une déclinaison signée 2K. Spec Ops : The Line viendra réparer l’oubli dès la fin du mois de juin, mais beaucoup se demandaient si l’éditeur aurait de quoi faire bonne figure face aux mastodontes d’Activision, Electronic Arts ou Ubisoft. Eléments de réponse.

Le jeu se déroule intégralement à Dubaï, la ville subissant depuis quelques temps l’assaut de gigantesques tempêtes de sable : le désert a repris ses droits, et le petit émirat autrefois majestueux n’est plus qu’un champ de ruines.

Vous incarnez le Capitaine Walker, envoyé en mission avec son second le lieutenant Adams, et le jeune sergent Lugo, sniper en titre de l’équipe. Votre objectif : trouver l’origine d’un message radio émis depuis Dubaï, provenant apparemment du Colonel Konrad porté disparu depuis six mois.

Rapidement, vous découvrez que la ville n’est pas la coquille vide que tout le monde s’imaginait, et que différents groupuscules s’y affrontent avec violence : votre trio saura-t-il faire la lumière sur la disparition de Konrad et de son bataillon des Damnés du 33ème ?

Spec Ops : The Line se présente comme un TPS dans lequel vous dirigez Walker, tandis que vos équipiers sont gérés par la console. Vous ne pourrez leur donner que trois ordres : soigner un blessé, éliminer une cible, ou aveugler les ennemis.

Plutôt classique dans son gameplay, le jeu se distingue de la concurrence par une atmosphère réaliste, renforcée par la présence de séquences au cours desquelles le joueur doit parfois faire des choix cornéliens.

La réalisation est globalement de haut vol, avec non seulement une mise en scène soignée inspirée des fleurons du septième art, mais aussi une technique offrant un superbe rendu de Dubaï. La modélisation de la ville est de qualité, les couleurs sont chaudes et les effets de lumière particulièrement réussis.

Spec Ops : The Line - 48 Spec Ops : The Line - 59 Spec Ops : The Line - 60 Spec Ops : The Line - 58

Spec Ops : The Line - 57 Spec Ops : The Line - 56 Spec Ops : The Line - 55 Spec Ops : The Line - 54

Spec Ops : The Line - 53 Spec Ops : The Line - 49 Spec Ops : The Line - 44 Spec Ops : The Line - 42


Soyons directs, cette version préliminaire de Spec Ops : The Line nous aura permis de mieux cerner la volonté de 2K avec cette première incursion dans le jeu de tir militaire, et notamment de comprendre qu’il ne s’agit pas pour l’éditeur de révolutionner un genre bien installé. Dans son gameplay tout du moins.

Passée la séquence d’introduction qui se déroule à bord d’un hélicoptère et rappelle de fait le début de Modern Warfare 3, on retrouve en effet un jeu de tir à la troisième personne somme toute assez classique : vous dirigez Walker et ses équipiers jusqu’à une première mauvaise rencontre, vous arrosez vos assaillants de plomb pour ouvrir le passage et ainsi accéder à zone suivante, et vous recommencez pour enchaîner les différents chapitres de l’aventure. Les armes à votre disposition sont sans surprise, et l’intelligence artificielle des ennemis ne brille pas particulièrement dans le niveau de difficulté par défaut.

La gestion de vos partenaires se montre elle aussi minimale, puisque vous devrez vous contenter en tout et pour tout de trois ordres : la désignation d’une cible lointaine que Lugo se fera un plaisir de dégommer avec son fusil de sniper, l’aveuglement des ennemis au moyen d’une flashbang lorsque la situation devient trop délicate, et le soin d’un équipier blessé sur le champ de bataille. Heureusement vos frères d’armes se montrent par ailleurs efficaces sur le terrain, aussi bien pour vous prévenir des menaces que pour les éliminer eux-mêmes !

Bref ce n’est pas du côté de son gameplay qu’il faut chercher une quelconque originalité à Spec Ops : The Line, et ce même si les affrontements pad en main se révèlent plutôt agréables. Non, le véritable point fort du titre de 2K réside bel et bien dans son atmosphère, aussi crédible que bien soutenue par une excellente mise en scène. Du jeu de caméra dans les cut-scenes aux dialogues (en français s’il-vous-plaît) en passant par la superbe modélisation d’un Dubaï en ruines, tout est là pour plonger le joueur au cœur d’un univers de désolation qui, bien que fictif, fleure bon l’authenticité.

Et pour vous impliquer encore un peu plus dans l’intrigue, les développeurs ont pensé à intégrer des séquences durant lesquelles vous devrez faire des choix moraux douloureux : lorsqu’un soldat ennemi vous suppliera de lui laisser la vie sauve, accèderez-vous à sa demande au risque d’être pris en embuscade un peu plus loin par ses alliés, ou préfèrerez-vous limiter les risques en l’abattant comme un chien ? L’impact de vos actes sur le déroulement de l’aventure sera bien sûr limité, mais votre équipe gardera des séquelles de ces évènements et changera aussi bien mentalement que physiquement.

Outre son scénario accrocheur, Spec Ops : The Line bénéficie d’une réalisation atypique pour le genre, en ce sens qu’elle délaisse les teintes « kaki militaire » et « gris métal » habituelles pour des couleurs nettement plus chaudes, parfaitement appropriées à Dubaï. La gestion de la lumière est excellente, et les interactions avec le décor sont de la partie, quoique parfois limitées, vous permettant en certaines occasions de vous débarrasser plus facilement de vos adversaires : lorsque trois soldats vous tiennent en joue alors que la surface en verre juste au-dessus d’eux retient une grosse quantité de sable, il vous suffit d’une balle bien placée pour prendre le dessus !

Pas franchement original du point de vue de son gameplay tout en offrant de bonnes sensations pad en main, Spec Ops : The Line semble vouloir se démarquer de la concurrence en impliquant plus étroitement le joueur dans les décisions prises par son unité, et en soutenant sa narration par une mise en scène travaillée, clairement inspirée par certaines productions du septième art. Avec en plus un rendu global accrocheur et un environnement sonore de qualité, le premier essai de 2K dans le domaine des jeux de tir militaire a de quoi séduire les fans du genre ! Nous confirmerons bien sûr tout cela dans notre test complet, la sortie du jeu étant prévue pour le 29 juin prochain.

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


publicité

Infos Jeu

Spec Ops : The Line

Spec Ops : The Line

  • Acheter sur Fnac.com
    Jeu neuf à 29.99 €

[articles disponibles]

[médias disponibles]

publicité