Preview de Red Johnson’s Chronicles sur PS3

Red Johnson’s Chronicles

Red Johnson’s Chronicles

Le travail d’enquêteur a décidément le vent en poupe : après Condemned et Heavy Rain, et en attendant LA Noire, c’est Lexis Numérique qui nous invitera d’ici la fin du mois à partager la vie d’un détective privé plongé dans une bien sombre affaire. Au programme, recherche et analyse d’indices, interrogatoires, et scènes d’action à base de QTE. Un mélange plutôt réussi à en juger par la version préliminaire passée entre nos mains.

Une enquête mettant en scène Red Johnson, un détective déjà aperçu dans Metropolis Crimes sur Nintendo DS. Aidé par son indic Saul et par l’officier Robert, notre homme devra résoudre le crime d’un petit truand de Metropolis.

Comme dans la réalité, vous devrez enquêter sur la victime, interroger ses relations, et inspecter les différents lieux qui lui étaient familiers. Les indices trouvés pourront être analysés et comparés afin d’ouvrir de nouvelles pistes menant jusqu’à l’assassin.

Outre l’inspection de votre environnement à l’aide d’une loupe, le jeu fourmille de petits puzzles demandant à la fois réflexion et observation. En outre, quelques scènes d’action à base de QTE se déclenchent de temps à autres.

Si la caméra reste fixe durant les phases d’investigation, les décors ont en revanche été modélisés tout en 3D et l’on a donc droit à une transition fluide lorsque l’on se déplace d’une position prédéfinie à une autre au sein d’un même environnement. L’inspection d’objets particuliers permet quant à elle de les faire tourner comme bon nous semble.

Proposé à seulement 9.99€, le jeu sera disponible dès la fin avril et devrait vous occuper entre 6 et 7 heures. A noter que certains trophées demanderont d’être particulièrement efficace dans la résolution des puzzles, allongeant par la même occasion la durée de vie.

Red Johnson’s Chronicles - 9 Red Johnson’s Chronicles - 8 Red Johnson’s Chronicles - 7 Red Johnson’s Chronicles - 5

Red Johnson’s Chronicles - 4 Red Johnson’s Chronicles - 3 Red Johnson’s Chronicles - 2 Red Johnson’s Chronicles - 1

Red Johnson’s Chronicles - 6


Quelle bonne surprise que ce Red Johnson’s Chronicles sans prétention mais si agréable à jouer ! Bien sûr il ne révolutionnera en rien le jeu vidéo et ne fera aucune concurrence sérieuse à un titre comme LA Noire mais, proposé à moins de 10 euros, il offre un rapport qualité/prix peu commun sur le PlayStation Store.

Vous incarnez donc Red Johnson, un privé sévissant dans la ville de Metropolis dont le taux de criminalité ne cesse de grimper. Il faut dire que la police n’est pas des plus impliquées si l’on en juge par la prestation de l’officier Robert qui débarque dans votre bureau pour vous confier une affaire : une femme a appelé le poste pour signaler un crime près d’un pont de la ville, mais l’officier a fait tomber le téléphone et a oublié de noter le nom du témoin… Heureusement, il se souvient du lieu indiqué !

Vous voilà donc parti sur les lieux du crime où vous récoltez vos premiers indices et interrogez la concierge d’un immeuble situé non loin de là. Sans surprise, la discussion se déroule sous la forme d’une série de questions à choix multiples, un mauvais choix pouvant stopper net l’interrogatoire et vous obliger à le reprendre du début. Un peu dirigiste sans doute, mais la mayonnaise prend pour peu que l’on se prête au jeu.

De retour dans votre bureau, vous entreprenez d’analyser certains indices découverts sur place : une canette porte apparemment une empreinte digitale que vous mettez en évidence aux ultra-violets par l’intermédiaire d’un mini-jeu. A vous ensuite de trouver à quoi la comparer, en récupérant d’autres indices ou en faisant un tour dans vos fichiers pour identifier les proches de la victime ! La fiche de ce dernier ne comporte pas d’adresse ? Qu’à cela ne tienne, jetez un œil à celle de sa veuve, mieux renseignée.

Dans le même ordre d’idées, vous analyserez dès les premières minutes de jeu une cassette de vidéosurveillance vous permettant d’assister au crime sur lequel vous enquêtez : votre analyseur extraira les photos des principaux protagonistes, après quoi vous pourrez utiliser le comparateur pour tenter d’identifier tout le monde. Cet homme en tenue de prisonnier ne serait-il pas l’évadé dont il est question sur la coupure de journal que vous avez trouvée ?

Un peu plus tard, vous rendez visite à la veuve de la victime qui, particulièrement méfiante eu égard aux activités de son défunt mari, tente de vous assassiner. Quelques QTE plus tard vous voilà sain sauf, et l’interrogatoire peut se dérouler presque normalement. Mais la belle n’est pas très loquace et vous interdit de fouiller son appartement. Vous décidez donc de retourner au bureau puis de l’appeler en prétextant qu’elle doit se rendre à la morgue pour identifier le corps de son époux. Le champ est alors libre pour de nouvelles investigations !

Relativement linéaire même si quelques objectifs peuvent être réalisés dans un ordre quelconque, Red Johnson’s Chronicles brille surtout par le nombre et la variété des puzzles qu’il propose : réparer une pompe par un jeu de vases communicants, rétablir l’électricité dans un jeu du démineur à l’envers, trouver la combinaison ouvrant une valise d’après les autocollants qu’elle porte, découvrir le code d’un cadenas en écoutant les élucubrations d’une concierge… Autant d’activités qui mettront parfois vos neurones à rude épreuve, d’autant qu’il vous faudra les terminer le plus vite possible et en un minimum d’essais pour obtenir une bonne note (de C à A).

Le jeu bénéficie en outre d’une réalisation de bonne facture avec des décors 3D bien modélisés qui ne permettent toutefois pas de se déplacer librement : au sein d’un même lieu vous pourrez parfois passer d’une position à une autre, mais toutes sont prédéfinies. On a alors droit à un joli travelling de la caméra qui compense quelque peu le manque de liberté.

Pour finir, sachez que la version préliminaire en notre possession, qui semble ne contenir que la moitié de l’aventure, nous aura tout de même occupés trois grosses heures, si bien que l’on peut tabler sur une durée de vie d’au moins six heures pour le jeu complet.

A moins de 10 euros, et avec un gameplay aussi simple que varié et accrocheur, Red Johnson’s Chronicles devrait donc séduire les enquêteurs en herbe lors de son apparition sur le PlayStation Store à la fin du mois. Rendez-vous dans quelques semaines pour notre verdict final !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Red Johnson’s Chronicles

Red Johnson’s Chronicles

7.5 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité