Preview de Pro Evolution Soccer 2014 sur PS3

Pro Evolution Soccer 2014

Pro Evolution Soccer 2014

  • publié le 31 juillet 2013 par
  • Plateforme : PS3
  • Date de sortie :2013
  • Développeur :Konami
  • Distributeur :Konami
  • Genre :Sport

A chaque fin d’année son duel PES/FIFA, et à chaque été son avant-match avec les versions preview de chaque série. C’est aujourd’hui le nouvel opus du titre de Konami qui nous intéresse, avec un avant-goût ultra-light de ce que cette mouture propulsée au Fox Engine aura à nous proposer. Un premier contact rassurant sur de nombreux points, mais qui soulève tout de même quelques questions.

Vous l’aurez deviné la version préliminaire de PES 2014 en notre possession se montre particulièrement limitée en termes de contenu : quatre équipes (Bayern de Munich, FC Santos, Italie et Allemagne), un seul stade (le légendaire Konami Stadium !), et seulement la possibilité de disputer des matchs d’exhibition sans en régler la durée ni la difficulté. Bref il s’agit surtout là de donner un aperçu du nouveau moteur de jeu basé sur le Fox Engine de Kojima Productions, et de vérifier si celui-ci a effectivement permis de belles évolutions en matière de réalisation et de gameplay.

Enfin des améliorations graphiques

Il suffit de se lancer dans un premier match pour être immédiatement rassuré sur le premier point : dès l’apparition du stade de nouveaux détails sautent aux yeux comme un public plus soigné ou la présence de personnels de sécurité dans les gradins et autour du terrain. L’entrée des joueurs renforce très vite cette première bonne impression avec des carrures réalistes et des visages facilement reconnaissables, et l’on remarque en même temps que le rendu global du jeu semble moins terne que par le passé grâce sans doute à une gestion de la lumière plus poussée.

Pro Evolution Soccer 2014 - 33Pro Evolution Soccer 2014 - 30Pro Evolution Soccer 2014 - 23Pro Evolution Soccer 2014 - 6

Le coup de sifflet de l’arbitre permet d’apprécier la diversité et la fluidité des animations, validant au passage les bienfaits du Motion Animation Stability System (M.A.S.S. pour les intimes) vanté par les communiqués de presse des développeurs. Sans entrer dans les détails techniques, le système permet de calculer les mouvements et les contacts entre joueurs en temps réel au lieu de passer par une série d’animations pré-calculées, un mécanisme déjà en place chez la concurrence depuis quelques années.

Histoire de parfaire le tableau, PES 2014 jouit d’une fluidité de l’affichage largement améliorée (les micro-saccades en jeu ont disparu), et ce quels que soient les paramètres utilisés pour la caméra : il faudra évidemment vérifier tout cela sur la version définitive du jeu avec des équipes et des stades différents, mais d’un point de vue graphique la série semble enfin entrer dans une ère nouvelle. Il était temps diront certains !

Un gameplay encore perfectible

Pad en main ce PES 2014 surprend au départ par un rythme de jeu très voire trop posé : les accélérations sont moins fulgurantes que par le passé, l’inertie des joueurs avec ou sans ballon paraît un tantinet exagérée, et les frappes manquent de patate. Nul doute qu’un passage par le menu Training aurait permis un ajustement plus rapide, mais celui-ci n’était pas disponible dans cette préversion… Il était toutefois possible, comme dans les précédents opus, de régler la vitesse du match dans le menu adéquat, ce qui permettait au moins d’accélérer un peu la cadence !

Pro Evolution Soccer 2014 - 32Pro Evolution Soccer 2014 - 19Pro Evolution Soccer 2014 - 12Pro Evolution Soccer 2014 - 9

Passons maintenant au TrueBall Tech, autre terme technique marketing de Konami, qui devait en principe révolutionner le jeu de passes en permettant de gérer l’inclinaison de son joueur lors des réceptions : autant dire que son effet ne nous a pas paru évident de ce point de vue, même si les déchets dans ce domaine paraissaient plus fréquents (comme dans le vrai foot !) que par le passé. Il est en revanche clair que le ballon colle désormais moins aux pieds du porteur, demandant une bien meilleure anticipation lors des dribbles rapides.

Mais à vrai dire, la nouveauté la plus marquante de cette version preview réside dans le Strategy Integrator, un mécanisme qui vous permet de présélectionner trois combinaisons à effectuer en match, chacune étant assignée à l’une des onze zones du terrain (3 avant la ligne médiane, 3 de plus juste au-dessus, 3 encore au-dessus juste avant la surface, et une de chaque côté des cages adverses) : lorsque le porteur du ballon pénètre dans l’une des zones choisies, une icône apparaît en bas de l’écran. Il suffit alors de presser deux fois la gâchette L2 pour que la combinaison en question se déclenche, permettant de créer un espace pour l’un de ses partenaires. A vous ensuite de transmettre le cuir au bon moment !

Globalement les fans de la série ne devraient pas avoir de mal à s’habituer à ce nouvel opus qui reprend dans les grandes largeurs les contrôles de base (attaque/défense) de l’an passé : les dribbles précis (R2), les passes manuelles (L2) et la défense façon FIFA sont de retour. Parmi les petites nouveautés on note la présence de courbes indiquant la trajectoire du ballon sur les coups de pied arrêtés, une aide a priori réservée à certains joueurs excellant dans la phase de jeu concernée.

De son côté l’intelligence artificielle des partenaires comme des adversaires ne nous a pas encore paru tout à fait au point sur cette version : certains appels ne sont pas déclenchés tandis que de nombreux autres partent trop tôt et mènent au hors-jeu, et l’utilisation des passes manuelles nous a plusieurs fois permis de semer la confusion dans la défense adverse (sans que l’on ne comprenne vraiment pourquoi !) et de marquer des buts totalement improbables… Mais inutile de paniquer, il reste encore quelques semaines à Konami pour peaufiner son bébé et régler ce genre de détails !

Pas encore totalement convaincant dans son gameplay à ce stade de son développement, PES 2014 s’annonce toutefois comme l’épisode du renouveau pour la série de Konami, mise à mal par sa rivale FIFA depuis de trop longues années. Le Fox Engine semble avoir apporté ce qu’il fallait de puissance et de flexibilité pour améliorer significativement la prestation graphique du jeu, et l’enrichissement des mécanismes de jeu avec notamment le Strategy Integrator promettent une plus grande diversité des actions. Bref, on a hâte de tester tout ça dans la version finale !

Preview écrite par

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Pro Evolution Soccer 2014

Pro Evolution Soccer 2014

5.5 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité