Preview de Prince of Persia : Les Sables Oubliés sur PS3

Prince of Persia : Les Sables Oubliés

Prince of Persia : Les Sables Oubliés

Que l’on ait aimé ou non le premier Prince of Persia next-gen sorti voilà près de 18 mois sur nos machines, il faut bien reconnaître qu’Ubisoft avait alors tenté de changer l’orientation de la série en la rendant plus accessible au grand public. Il faut croire que le succès du jeu n’a pas atteint les prévisions escomptées puisque Les Sables Oubliés marque le retour d’un gameplay grandement similaire à celui des opus PS2.

Un nouveau chapitre de la série débutée sur PS2, situé entre Les Sables du Temps et L’Âme du Guerrier : de retour d’Azad, le Prince rend visite à son frère Malik et découvre son royaume assiégé par une impressionnante armée. Mais lorsque la décision est prise de réveiller l’Armée des Sables pour repousser l’invasion, les choses ne se passent pas exactement comme prévu…

Rompant avec le gameplay proposé par le premier Prince of Persia next-gen, Les Sables Oubliés renoue avec les principes de la série découverte sur PS2 : des combats contre de nombreux ennemis simultanément, des phases de plateforme acrobatiques, et quelques puzzles pour faire bonne mesure.

Grâce au moteur Anvil, le jeu tentera de proposer une expérience cinématographique : des décors variés et grandioses, des textures détaillées, de nombreux personnages affichés à l’écran, et un large panel d’animations pour chacun d’entre eux.

Durant l’aventure, le Prince apprendra à contrôler le temps et la nature. Il pourra ainsi revenir en arrière en cas d’erreur fatale, et contrôler le feu, le vent, la terre et l’eau. Cette dernière pourra par exemple être gelée pendant un temps donné afin de créer de nouveaux passages lors des phases de plateforme.

Prince of Persia : Les Sables Oubliés - 16 Prince of Persia : Les Sables Oubliés - 15 Prince of Persia : Les Sables Oubliés - 14 Prince of Persia : Les Sables Oubliés - 13

Prince of Persia : Les Sables Oubliés - 12 Prince of Persia : Les Sables Oubliés - 11 Prince of Persia : Les Sables Oubliés - 10 Prince of Persia : Les Sables Oubliés - 9

Prince of Persia : Les Sables Oubliés - 8 Prince of Persia : Les Sables Oubliés - 7 Prince of Persia : Les Sables Oubliés - 6 Prince of Persia : Les Sables Oubliés - 5


Autant le dire tout de suite, la version preview envoyée par Ubisoft ne nous a pas vraiment permis de juger du scénario et de l’habillage global de ce nouveau Prince of Persia : on est presque plus proche de la version alpha que de la beta, le menu principal n’offrant que les options New Game et Cheat Menu (vous l’aurez compris, seule la langue anglaise est disponible dans cette préversion). Si le menu de triche permet de se téléporter dans les différents niveaux contenus sur le disque, et donc de découvrir différents aspects du gameplay, il est surtout là pour pallier au fait qu’aucune scène de transition et aucun élément scénaristique ne sont présents. Heureusement les séquences de jeu proposées sont suffisamment nombreuses et variées pour se faire une première idée de cette nouvelle aventure : suivez le guide !

Tout commence par la découverte du nouveau Prince dans ce qui semble être un palais assiégé par des monstres (squelettes, gros bras armés de haches ou équipés de boucliers, magiciens faisant apparaître d’autres ennemis…). Si vous avez suivi l’actualité du jeu, vous savez que notre héros se trouve dans le palais de son frère Malik, et que le duo a décidé d’appeler l’Armée des Sables à la rescousse pour contrer une invasion ennemie. A en croire les premières minutes de jeu, ces soldats d’outre-tombe ont décidé de prendre le pouvoir !

A peine peut-on diriger le Prince qu’il se trouve en effet entouré d’une bonne vingtaine d’adversaires. On découvre alors un système de combat simple, mais néanmoins efficace : le bouton Carré permet d’utiliser le sabre de notre héros, un appui long chargeant l’attaque pour plus d’efficacité, tandis que le bouton Triangle sert à donner un coup de pied, pratique pour ouvrir une brèche face à un bouclier. Les boutons Rond et Croix sont quant à eux dédiés respectivement aux roulades et aux sauts. Bien sûr, des appuis successifs sur Carré déclenchent un combo, le point important étant qu’une esquive interrompt immédiatement l’enchaînement : il y a donc peu de risque de se faire toucher par un adversaire pour cause de combo trop long. Il est possible de sauter sur ses adversaires lorsque ceux-ci se font trop pressants, ou bien d’esquiver grâce à une roulade. A noter que certains coups de grâce se déclenchent en fonction de la position du Prince et de son vis-à-vis, la caméra en profitant alors pour zoomer sur l’action afin que l’on ne rate rien du spectacle. Que les âmes sensibles se rassurent, ces exécutions ne sont pas aussi sanguinolentes que dans un God of War III !

Passé ce premier affrontement de masse, on découvre un autre aspect du jeu : les phases de plateforme. Notre Prince peut tout d’abord courir sur les murs en maintenant le bouton R2 enfoncé : en bout de course, il peut effectuer un saut lui permettant d’atteindre un pilier ou une plateforme située derrière lui (lorsqu’on grimpe le long d’un mur), ou sur le côté (lorsqu’on court sur le mur). Rien que du très classique pour qui connaît les opus PS2, d’autant que les éléments du décor servant à s’accrocher sont identiques à ce que l’on a connu par le passé : des piliers verticaux, des barres horizontales permettant de prendre de l’élan avant de se jeter dans le vide, des poutres en bois… Pour ceux qui auraient découvert les jeux vidéos avec la génération de console actuelle, l’analogie avec Assassin’s Creed peut aussi être faite.

Un peu plus loin dans le jeu, on croise la route du premier boss ou mini-boss (difficile à dire) de l’aventure : comme d’habitude, comprendre son schéma d’attaque permet de mettre au point une stratégie efficace, et de s’en débarrasser sans trop de bobos. On atteint alors de nouvelles salles dévoilant le troisième aspect du titre : ses puzzles. Ceux que nous avons eus à résoudre ne présentaient pas de grosses difficultés : il s’agissait de faire bouger des pièces métalliques afin de permettre le passage d’engrenages servant à l’ouverture ou à la fermeture d’une porte toute proche. Rien de bien excitant à vrai dire, et l’on espère que les énigmes seront un peu plus corsées dans la version finale…

Ceci étant, ces puzzles ne seront pas votre seule occasion de réfléchir : les phases de plateforme demandent en effet parfois d’activer les mécanismes dans un ordre précis afin d’atteindre son but. On pense notamment aux passages faisant intervenir l’eau, que notre Prince a la capacité de geler durant quelques secondes. Une fois solidifiée, elle peut servir de mur (pour une cascade), de pilier (pour un jet vertical) ou de barre (pour un jet horizontal). Certaines pièces obligent ainsi à activer les différents jets dans le bon ordre pour pouvoir progresser. On note aussi quelques petits pièges amusants qui vous forcent à utiliser votre pouvoir en plein saut : lorsque vous devez franchir une cascade pour vous accrocher à une barre, il faut attendre d’avoir passé la première pour geler l’eau qui forme la seconde !

On le sait, ce nouveau Prince of Persia nous permettra non seulement de contrôler l’eau mais aussi d’utiliser le feu, le vent et la terre. Si la première était à l’honneur tout au long des niveaux de cette version preview, nous n’avons en revanche pas eu l’occasion de beaucoup utiliser les trois autres : les pouvoirs correspondants étaient apparemment débloqués (et assignés à la croix directionnelle), mais nous avons principalement eu recours au vent lorsque les ennemis étaient trop nombreux. Bien entendu, notre héros peut aussi contrôler le temps et ainsi revenir en arrière (un nombre limité de fois) en appuyant sur R1 après avoir été tué par un adversaire ou être tombé dans le vide.

Terminons notre découverte de ce nouveau Prince of Persia avec quelques mots sur sa réalisation : si un tearing assez disgracieux faisait parfois son apparition dans cette préversion, il faut tout de même reconnaître que les décors s’avéraient relativement variés, et que les textures bénéficiaient d’un niveau de détails relativement élevé. En outre l’apparition de plus de vingt ennemis à l’écran fait toujours son petit effet, et l’on apprécie certains effets spéciaux mis en place par les développeurs (fumée, rendu de l’eau). Certes la modélisation des personnages aurait sans doute pu être plus fine et la lumière gérée de manière plus impressionnante, mais cet avant-goût du jeu nous a tout de même laissé une impression positive. Reste à confirmer tout cela dans notre test complet qui sera disponible aux alentours de la sortie du jeu, prévue pour le 18 mai prochain.

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Prince of Persia : Les Sables Oubliés

Prince of Persia : Les Sables Oubliés

7.5 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité