> Vous êtes ici : Accueil » PS3 » Ninja Gaiden III » Preview

Preview de jeu PS3

Ninja Gaiden III

Ninja Gaiden III

FaceBook Twitter
Envoyer

Être un ninja, c'est classe. On se déplace à pas feutrés, on a un super masque ultra stylé et on a le droit de faire tournoyer un peu partout un sabre tellement aiguisé qu'il pourrait trancher la pierre. Mais plus classe encore que n'importe quel ninja, il y a Ryu Hayabusa. Le personnage imaginé par la Team Ninja sera prochainement de retour dans une troisième aventure attendue par beaucoup de joueurs et d'ores et déjà considérée comme le potentiel meilleur jeu d'action de cette année. Nous avons eu la chance d'avoir entre les mains une version preview du jeu permettant de s'essayer aux deux premiers chapitres du jeu final. Le titre est-il intéressant manette en mains ? Prend-on un véritable pied à découper un à un tous les types qui se présentent sur notre chemin ? C'est à ces questions, et à bien d'autres, que nous allons tenter de répondre dans cette preview du jeu. En route.

Grâce aux nouvelles mécaniques de gameplay, les joueurs ressentiront l’émotion de découper les os et la chair de leurs adversaires, avec toutes les conséquences que cela implique.

Le scénario inédit et les nouveaux personnages permettront d’en apprendre plus sur le passé et le présent d’Hayabusa. Autrefois perçu comme une machine à tuer sans état d’âme, les joueurs percevront enfin ses motivations.

Offrant une action intense dans la droite lignée des précédents opus, Ninja Gaiden 3 saura offrir un vrai challenge aux joueurs confirmés tout en restant accessible pour les nouveaux venus.

Plusieurs modes online ont été implémentés, permettant de jouer en coopération ou bien les uns contre les autres. De nouveaux défis et autres missions attendent ceux qui veulent rejoindre les Ombres du Monde en ligne.

Ninja Gaiden III - 92 Ninja Gaiden III - 90 Ninja Gaiden III - 74 Ninja Gaiden III - 71

Ninja Gaiden III - 54 Ninja Gaiden III - 50 Ninja Gaiden III - 42 Ninja Gaiden III - 33

Ninja Gaiden III - 30 Ninja Gaiden III - 23 Ninja Gaiden III - 13 Ninja Gaiden III - 6


Ninja Gaiden a toujours réussi à mêler habilement mythologie ancestrale et univers contemporain. Cette fois encore, les développeurs de la Team Ninja se sont orientés sur cette voie : le Premier Ministre britannique a été capturé par un groupe terroriste et seul notre ami Hayabusa est capable de le sortir de là. Voilà donc le joueur plongé en plein milieu de Londres, son sabre à la main, prêt à pourfendre les mercenaires surarmés qui arpentent les rues. Et là, premier geste de classe : Ryu, plutôt que de débarquer en taxi ou à dos de poney, s'élance de la corniche d'un immeuble, plane jusqu'à un ennemi et, d'un rapide QTE, empale sa première victime. Les combats s'enchaînent alors à un rythme soutenu. Trois coups différents sont de la partie : Carré permet de lancer une attaque légère, Triangle une attaque lourde, tandis que Rond est affecté aux shurikens. En combinant tout cela, il est possible de faire quelques enchainements de grande classe, certains se clôturant par ailleurs par une petite animation bonus à la suite d'un QTE. Au bout d'un certain nombre d'ennemis tués, le bras d'Hayabusa se met à arborer une étrange lueur rouge qui, d'une pression prolongée sur Triangle, permet de lancer un coup dévastateur : le ninja fonce alors sur plusieurs ennemis successivement et les découpe en lambeaux sans la moindre pitié.

Au fur et à mesure que les combats s'enchaînent, une jauge de ki se remplit. Une fois entièrement chargée, celle-ci permet de lancer un puissant Ninpo, une attaque dévastatrice détruisant tous les ennemis présents. Cette préversion ne permettait pas de changer ce pouvoir, mais on suppose que la version finale du soft offrira des possibilités plus importantes à ce niveau. Un peu plus tard, un arc vient s'ajouter à l'arsenal d'Hayabusa, permettant d'éliminer avec classe les ennemis à distance. Les combats sont extrêmement nerveux et pleins de punch. Malgré le départ de Tomonobu Itagaki, développeur emblématique de la saga, on ressent tout le savoir-faire des équipes qui ont bossé sur les précédents opus de la série. Il faut dire que Yousuke Hayashi, qui a œuvré sur Ninja Gaiden Sigma, est venu grossir les rangs de la Team Ninja, et ça se ressent.

Malgré une identité conservée en partie, le titre a tout de même énormément changé et n'est pas dans la droite lignée de ses aînés. Les combats nous ont semblé ici beaucoup moins techniques et beaucoup plus faciles d'accès. Non seulement les enchaînements sont plus simples à sortir, mais les ennemis ont l'air nettement moins agressifs que ce à quoi nous a habitué la saga. Peut-être une volonté d'ouvrir le jeu à un autre public ?

Techniquement, le titre n'est pas aussi beau que ce à quoi on peut s'attendre d'un jeu qui sort en 2012. On sent clairement le retard technologique des studios de développement japonais, toujours à la ramasse par rapport à d'autres firmes occidentales. Le tout n'est pas spécialement fini et mis à part la modélisation de Hayabusa et des autres personnages principaux, on ne peut qu'être déçu. Les environnements visités sont vides, ternes et sans vie, particulièrement dans des rues de Londres que l'on n'a jamais connu aussi laides. Ce n'est pas The Eye (la célèbre grande roue de Londres) présente en arrière-plan qui vient changer la donne. Le terrain de jeu est par ailleurs ultra limité. Alors que la plupart des jeux nous ont désormais habitués à nous laisser aller aussi loin que notre regard le permet, le soft développé par la Team Ninja est une ode aux murs invisibles, un véritable poème pour les amateurs de linéarité. Un seul long et grand couloir abreuvé d'ennemis, voilà ce à quoi il faut s'attendre tout au long de l'aventure - du moins si elle reste sur le même ton que les deux premiers chapitres. Ce ne sont pas les quelques phases "d'exploration" qui vont changer grandement la donne, puisque celles-ci se contentent de nous faire escalader un mur (en alternant péniblement entre L2 et R2) ou de courir sur un mur pour atteindre une corniche située un peu plus loin. Ca fait léger.

Les effets de lumière proposés ne sont pas excellents, eux non plus. Si on ne peut pas vraiment cracher dans la soupe et les présenter comme laids, on est à des années-lumière de ce qui se fait de mieux actuellement et on imagine mal les développeurs changer la donne d'ici au lancement du titre le 22 mars prochain. Au niveau sonore, le titre ne s'en tire pas beaucoup mieux avec un doublage anglais très moyen. L'accent "so british" est forcé au maximum et est même à la limite de la caricature, ce qui n'est clairement pas l'intention des développeurs, du moins à la base. Dommage, car les musiques rythment quant à elles toujours parfaitement l'action, donnant au joueur l'envie de se dépasser et de pourfendre ses ennemis à la louche.

Vous l'aurez compris, ce Ninja Gaiden 3 ne nous a pas pleinement convaincus à l'heure actuelle. Si les combats proposés sont toujours aussi classieux et que se glisser dans la peau d'un ninja reste un fantasme de gosse, la réalisation quelque peu inférieure à nos espérances et le côté répétitif du gameplay nous ont quelque peu refroidis. Malgré tout, le titre reste très plaisant à jouer et il ne fait aucun doute que l'aventure sera exceptionnelle. Il reste quoi qu'il en soit encore un peu de temps aux développeurs de la Team Ninja pour peaufiner leur bébé et nous prouver une fois encore qu'ils ont du talent à revendre.

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


publicité

Infos Jeu

Ninja Gaiden III

Ninja Gaiden III

6.5 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    En occasion à 10.79€

[articles disponibles]

[médias disponibles]