Preview de Kane & Lynch 2 : Dog Days sur PS3

Kane & Lynch 2 : Dog Days

Kane & Lynch 2 : Dog Days

Après s’être débarrassés des 7 et avoir sauvé la fille de Kane dans le premier épisode, le duo criminel créé par Io Interactive se reforme pour un job supposément tranquille à Shanghai. Mais comme souvent dans le domaine du grand banditisme, tout ne se déroule pas exactement comme prévu.

Réunis à Shanghai pour un petit boulot facile mais bien payé, Kane et Lynch ne tardent pas à avoir les criminels les plus dangereux de la ville à leurs trousses : ils s’apprêtent à vivre les 48 heures les plus difficiles de leur vie, et leur collaboration sera fortement mise à mal durant cette épreuve.

Alors que le premier opus de la série faisait la part belle à Kane, Dog Days se concentre plus particulièrement sur Lynch, le psychopathe schizophrène du duo. En comprenant que le marché qu’il a conclu risque de le mener tout droit vers la mort, il s’enfonce dans la folie et devient toujours plus violent.

Pour renforcer le côté sombre de l’histoire, les développeurs ont adopté une caméra moins statique que dans les autres jeux du genre : l’objectif chaloupe sans cesse, conférant à l’ensemble du jeu un aspect documentaire étonnant. Un filtre graphique vient compléter l’effet et accentue l’impression de saleté et de vétusté des lieux traversés.

Le mode Fragile Alliance fait son grand retour et se voit complété par deux autres modes multijoueurs : Cops & Robbers, Undercover Cop. Une déclinaison solo baptisée Arcade Mode fait aussi son apparition.

Kane & Lynch 2 : Dog Days - 77 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 74 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 73 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 70

Kane & Lynch 2 : Dog Days - 68 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 66 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 64 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 60

Kane & Lynch 2 : Dog Days - 58 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 57 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 48 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 39

Kane & Lynch 2 : Dog Days - 30 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 28 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 22 Kane & Lynch 2 : Dog Days - 7


Autant le dire tout de suite : la preview de Kane&Lynch 2 en notre possession et qui nous a permis de découvrir les quatre premiers niveaux de l’aventure ne manque pas de rythme. C’est bien simple, on dégaine son arme trois secondes après avoir appuyé sur Start, et on la remet dans son holster une fois le dernier chapitre de la preview bouclé, balançant trois tonnes de plomb dans l’heure et demi séparant ces deux instants. Hormis quelques courtes cut-scenes servant de support au scénario, l’action est donc frénétique et les deux compères traversent différents lieux de Shanghai en ne s’arrêtant que pour faire parler la poudre !

Très vite, on remarque que quelque chose a changé dans la mise en scène par rapport au premier opus : tout est moins lisse, moins propre, plus… rugueux ! A y regarder de plus près, on comprend que les développeurs ont mis l’accent sur la mise en scène, plus travaillée et proche de certaines productions hollywoodiennes. La caméra elle-même s’y est mise, balançant au gré de notre avancée dans les niveaux : si vous réussissez à échapper au mal de mer, vous apprécierez certainement ce petit côté « reporter de guerre » qui vous plonge au cœur de l’action. Pour amplifier encore le phénomène, un filtre graphique est appliqué sur les environnements pour accentuer leur saleté, les rendre encore plus sombres qu’ils ne sont. N’allez pas croire pour autant que Io Interactive se soit contenté d’artifices plus ou moins réussis : le moteur de jeu semble bien plus performant que par le passé, avec des décors bien pensés et bourrés de détails, incluant de nombreux éléments destructibles. Le tout s’anime avec une fluidité étonnante, les ralentissements étant particulièrement rares pour une préversion.

Mais revenons-en au cœur du gameplay de cette preview, à savoir les gunfights. Sachez tout d’abord que vous pourrez porter jusqu’à deux armes simultanément, et que celles-ci appartiennent aux catégories habituelles du genre : pistolets, fusils à pompe, mitraillettes, fusils d’assaut et fusils de sniper sont de la partie, avec des performances différentes d’une arme à l’autre. On note d’ailleurs que les mitraillettes sont largement inutiles, un chargeur ne suffisant pas à éliminer un ennemi faute de précision, alors qu’un tir de pistolet en pleine tête nous débarrasse du gêneur. Un peu frustrant… Heureusement le reste de l’arsenal est à la hauteur, et l’on apprécie de pouvoir jeter des objets explosifs (extincteurs, bidons d’essence) sur ses adversaires avant de les faire sauter d’un seul tir. Jouissif et visuellement impressionnant ! On notera toutefois que, curieusement, les headshots sont censurés par une bouillie de pixels alors que le jeu sera bel et bien déconseillé aux moins de 18 ans...

Toujours au sujet des fusillades, sachez que vous pourrez, à l’instar du premier opus, vous abriter derrière les éléments du décor pour éviter l’indigestion de plomb. La manœuvre toutefois est désormais manuelle, le bouton Croix servant à se mettre à couvert. Une idée qui peut paraître curieuse, mais qui s’explique par la possibilité de sauter d’une cachette à l’autre pour progresser sous le feu nourri des ennemis. Ces derniers sont par ailleurs souvent nombreux et bien armés, mais on émettra encore quelques réserves quant à leur intelligence artificielle : comme dans Kane&Lynch premier du nom, ils savent se cacher et faire feu rapidement, parfois à l’aveuglette, mais leurs attaques sont un peu trop directes pour être vraiment dangereuses. On espère que quelques manœuvres de contournement bien pensées seront de la partie dans la version finale.

Bien entendu, la découverte de seulement quatre niveaux du jeu ne nous aura pas permis d’apprécier le gameplay dans sa globalité, et l’on espère notamment que quelques phases à bord de véhicules seront présentes. On peut toutefois d’ores et déjà affirmer que le rythme de l’action sera soutenu, et que les fans de gunfights trouveront là de quoi se défouler moyennant quelques ajustements sur les armes et l’IA.

Mentionnons pour conclure la présence des différents modes multijoueurs Fragile Alliance, Cops&Robbers et Undercover Cop sur la galette preview en notre possession, modes que nous n’avons pu vraiment essayer faute de monde sur les serveurs du jeu. Nous avons en revanche pu faire quelques parties du mode Arcade, une déclinaison solo de Fragile Alliance : à vrai dire le principe ne nous a pas totalement convaincus, nos partenaires dirigés par la console manquant singulièrement d’ambition. Certes le premier objectif de ce mode est de récupérer le butin et de s’échapper, mais tout son sel réside dans les trahisons qui peuvent survenir entre les gangsters. Or ici nos partenaires de casse se sont contentés de récupérer une part de butin avant de rejoindre le point d’extraction, sans jamais s’attaquer aux autres voleurs. Nul doute que les parties en ligne seront bien différentes !

Aussi court soit l’avant-goût du jeu donné par cette version preview, les premières impressions laissées par Kane&Lynch 2 sont donc largement positives : une action survitaminée, un gameplay convaincant et une réalisation de bonne facture en font un sérieux prétendant au titre de « meilleur jeu de tir de l’été ». On attendra toutefois d’avoir la version finale entre les mains avant de porter un jugement définitif, la sortie du jeu étant prévue pour le 20 août prochain sur le Vieux Continent.

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Kane & Lynch 2 : Dog Days

Kane & Lynch 2 : Dog Days

6 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité