Preview de Dungeons & Dragons Daggerdale sur PS3

Dungeons & Dragons Daggerdale

Dungeons & Dragons Daggerdale

Très populaire auprès des fans de jeux de rôle « de table », la licence Dungeons & Dragons fait régulièrement des incursions dans le petit monde vidéoludique. Pour sa première apparition sur PS3 prévue d’ici la fin du printemps, elle s’inscrira dans la grande tradition des hack’n’slash popularisés par Gauntlet, Baldur’s Gate ou Champions of Norrath. Tout un programme !

Le diabolique Rezlus a entrepris de prendre le contrôle de Daggerdale en construisant sa Tour du Vide dans les Mines de Thetyamar. La paix du monde est menacée, et une équipe de héros est mise sur pied afin d’entrer dans la Tour et d’en gravir les étages pour affronter Rezlus en son sommet.

Vous incarnez au choix un sorcier halfelin, un elfe roublard, un guerrier humain ou un nain clerc. Chacun des personnages dispose de facultés qui lui sont propres, et d’attaques physiques comme magiques différentes.

Dans la plus pure tradition du hack’n’slash, vous passerez votre temps à éliminer les nombreux ennemis qui fondront sur vous, récupérant au passage de l’or, de nouveaux équipements et des potions. Ces objets pourront être utilisés ou revendus chez les marchands.

Au fil des combats et des quêtes accomplies, vous accumulez de l’expérience qui vous fait gagner des niveaux et vous permet de débloquer de nouveaux pouvoirs et dons, ainsi que d’améliorer les statistiques de base de votre personnage.

Le jeu offre des options multijoueurs permettant de vivre l’aventure à plusieurs en coopération : vous pourrez ainsi livrer bataille à deux en local sur une seule console, et jusqu’à quatre via le PlayStation Network.

Dungeons & Dragons Daggerdale - 16 Dungeons & Dragons Daggerdale - 15 Dungeons & Dragons Daggerdale - 14 Dungeons & Dragons Daggerdale - 13

Dungeons & Dragons Daggerdale - 12 Dungeons & Dragons Daggerdale - 11 Dungeons & Dragons Daggerdale - 10 Dungeons & Dragons Daggerdale - 9

Dungeons & Dragons Daggerdale - 8 Dungeons & Dragons Daggerdale - 7 Dungeons & Dragons Daggerdale - 6 Dungeons & Dragons Daggerdale - 5

Dungeons & Dragons Daggerdale - 4 Dungeons & Dragons Daggerdale - 3 Dungeons & Dragons Daggerdale - 2 Dungeons & Dragons Daggerdale - 1


Avant toute chose, il est sans doute bon de préciser que notre preview du jeu se limitera, conformément aux instructions de l’éditeur, au premier chapitre de l’aventure qui en compte trois en tout. Sa traversée nous aura pris près de trois heures, ce qui devrait logiquement indiquer une durée de vie globale d’une petite dizaine d’heures : un peu léger pour un hack’n’slash, mais correct pour un jeu distribué en téléchargement via le PlayStation Store. Reste tout de même à savoir à quel prix le titre sera proposé, une question qui ne devrait pas rester sans réponse bien longtemps.

Pour en revenir au jeu à proprement parler, nous sommes là en présence d’un hack’n’slash tout ce qu’il y a de plus classique : après avoir choisi votre personnage (sorcier, elfe, guerrier ou clerc), vous lui attribuez ses premiers points de pouvoir et de don avant de découvrir le monde de Daggerdale. On notera qu’aucune customisation du physique de notre héros n’est proposée, mais que la modification de l’équipement est tout de même directement répercutée sur son modèle 3D. C’est toujours ça.

Sans surprise, l’aventure consiste en une succession de quêtes principales et annexes nécessitant de déambuler dans des grottes infestées d’ennemis afin de nettoyer une zone, libérer un prisonnier ou récupérer des objets. Sachez toutefois que quel que soit l’objectif assigné, votre travail consistera surtout à taper sur tout ce qui bouge, afin de récupérer de l’or et des objets : armes, armures et potions pourront alors être utilisées ou revendues chez les marchands, où vous pourrez évidemment acquérir d’autres objets en fonction de vos besoins.

A chaque ennemi défait, vous engrangerez une petite quantité d’expérience qui vous permettra à terme de monter de niveau. Vous aurez alors le droit d’améliorer vos pouvoirs (la magie), vos dons (des capacités passives) et vos caractéristiques de base (force, constitution, dextérité, intelligence, sagesse et charisme).

Dans la pratique, chaque personnage dispose d’une attaque au corps à corps (Croix), d’une attaque à distance (Carré), et de six autres actions définissables par le joueur (Rond et Triangle, ainsi que L2 plus l’un des boutons colorés). A noter que chaque pouvoir offre trois niveaux de puissance à débloquer successivement, celle-ci étant définie en combat par la durée de l’appui sur le bouton.

Côté bestiaire, on retrouve des classiques tels que les gobelins et les squelettes, mais aussi des créatures un peu plus originales comme des lézards géants et des guerriers Zhent. Chaque race ennemie compte différentes classes (guerrier, sorcier, shaman…) et différents niveaux, ce qui assure un minimum de variété dans les affrontements. Ceci étant, nous avons été un peu déçus de n’affronter aucun boss de grande taille durant tout le premier chapitre : une gigantesque créature de pierre nous a bien poursuivis quelques minutes seulement après le début de l’aventure, mais il s’agissait d’une cut-scene dans laquelle notre héros a préféré prendre ses jambes à son cou. Espérons que la bête sera de retour dans les chapitres suivants !

Très conventionnel mais relativement correct dans son gameplay, Daggerdale ne brille en revanche pas vraiment pas sa prestation technique : hormis des grottes qui se ressemblent toutes avec des textures pas franchement détaillées, le jeu offre le strict minimum en termes de gestion de la lumière, et se paie le luxe de souffrir de ralentissements prononcés. Ajoutez à cela des ennemis qui restent parfois comme gelés sur place au lieu de tomber parterre après avoir été tués, et vous aurez une petite idée de l’étendue des dégâts… On mettra tout cela sur le compte de l’état « préliminaire » de la version du jeu en notre possession, et l’on espère que les développeurs feront le nécessaire pour appliquer une dernière couche de polish à leur jeu avant la sortie.

Alors que l’on attend toujours un hack’n’slash de qualité sur PS3, Dungeons & Dragons Daggerdale devrait permettre aux joueurs en manque de casser du gobelin et du squelette d’ici la fin du printemps. Certes le titre d’Atari n’a pas l’envergure d’une grosse production de type Baldur’s Gate ou Champions of Norrath, mais il permettra certainement aux amateurs du genre de se défouler durant quelques heures. On attend maintenant de mettre la main sur une version définitive pour juger de l’intérêt du jeu en ligne jusqu’à quatre joueurs.

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Dungeons & Dragons Daggerdale

Dungeons & Dragons Daggerdale

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité