> Vous êtes ici :

Preview de Dead Space 2 sur PS3

Dead Space 2

Dead Space 2

Véritable surprise de 2008, Dead Space avait redonné au survival-horror ses lettres de noblesse alors qu’un certain Resident Evil, autrefois porte-drapeau du genre, semblait avoir délaissé les frissons pour s’orienter plus résolument vers l’action. Aujourd’hui Isaac Clarke est de retour et avec lui un cortège toujours aussi effrayant de Necromorphs. Les développeurs de Visceral Games ont-ils prévu suffisamment de nouveautés pour éviter la simple redite ? Premiers éléments de réponse.

Trois ans après les évènements narrés dans Dead Space premier du nom, Isaac se réveille dans un hôpital de Titan, l’une des lunes de Saturne, plus précisément dans la ville de Sprawl. Hanté par ses souvenirs, il navigue entre rêve et réalité, et ne parvient pas à oublier sa fiancée Nicole. Mais alors que tout semble paisible autour de lui, les choses ne vont pas tarder à se gâter avec le retour en fanfare des Necromorphs.

Le savoureux gameplay découvert il y a plus de deux ans fait ici son grand retour : à l’aide d’armes déjà vues dans le premier épisode et de nouveaux outils spécialement conçus pour cette suite, vous devrez démembrer les innombrables Necromorphs qui se dresseront sur votre route. Quelques nouveaux spécimens apporteront un peu de nouveauté.

Toujours fermement ancré dans le genre « survival-horror », Dead Space 2 saura jouer avec vos nerfs : entre les séquences se déroulant dans une quasi-obscurité, les Necromorphs qui surgissent dans votre dos, et les boss gigantesques qui vous attendent régulièrement tout au long de l’aventure, il vous faudra garder un grand sang-froid pour atteindre le générique de fin.

Le scénario passionnant et plein de rebondissements est servi par une réalisation de haut vol : monstres au design ahurissant et à l’animation tout aussi réussie, moteur physique convaincant, effets de lumière de grande qualité, et bande son immersive au possible sont autant d’aspects qui ne manqueront pas de vous séduire.

Outre une campagne solo conséquente, le jeu proposera des modes multijoueurs rassemblant jusqu’à huit participants divisés en deux équipes. Vous pourrez ainsi pour la première fois incarner un Necromorph, et faire leur fête à vos adversaires humains !

Dead Space 2 - 66 Dead Space 2 - 65 Dead Space 2 - 62 Dead Space 2 - 57

Dead Space 2 - 45 Dead Space 2 - 42 Dead Space 2 - 40 Dead Space 2 - 33

Dead Space 2 - 30 Dead Space 2 - 23 Dead Space 2 - 19 Dead Space 2 - 11


Quelle agréable surprise que de démarrer l’année 2011 avec l’arrivée de Dead Space 2 à la rédaction ! Fans du premier opus, nous attendions sa suite avec impatience et avions hâte de découvrir les nouveautés mises au point par le talentueux studio Visceral Games. Et Electronic Arts n’a pas fait les choses à moitié puisque c’est le jeu complet que nous avons entre les mains, à plus de trois semaines de sa sortie en magasin. Seul petit bémol pour nos lecteurs : nous ne sommes autorisés à ce stade qu’à évoquer les chapitres 2 et 3 de la nouvelle aventure d’Isaac Clarke… Il vous faudra attendre le 25 janvier prochain pour un test en profondeur !

Autant le dire tout de suite, les habitués du premier Dead Space retrouveront rapidement leurs marques : le premier chapitre servant de tutorial permet de se rendre compte que les commandes n’ont pas changé, et l’on retrouve donc la combinaison RIG qui protège notre héros et lui permet de respirer dans les lieux privés d’oxygène, le module de stase qui ralentit les ennemis, la télékinésie qui permet d’utiliser les objets de l’environnement pour attaquer, et de nombreuses armes bien utiles face aux Necromorphs. Le cutter plasma est de retour, tout comme le trancheur ou le fusil d’assaut, mais vous récupèrerez vite les plans de nouveaux outils de destruction massive, à l’instar du lance-javelots. Comme par le passé chaque arme dispose d’un tir primaire et d’un tir secondaire, et les munitions sont si rares qu’il est conseillé de faire preuve d’un peu de jugeote lorsque de nombreux ennemis fondent sur vous. Pourquoi ne pas viser la boule explosive qui prolonge le bras de ce Necromorph pour en tuer plusieurs d’un seul tir ? Ou encore faire exploser cette vitre qui permettra à l’atmosphère extérieure d’aspirer tout ce petit monde ? Dans ce dernier cas, faites attention : il vous faudra toucher l’interrupteur de fermeture d’urgence avant d’être vous-même propulsé dans le vide !

Tout comme le gameplay, l’ambiance de Dead Space 2 est fidèle à ses origines : on traverse souvent des zones entières plongées dans le noir, aidé seulement d’une lampe-torche assez peu puissante. Inutile de dire que les Necromorphs prennent alors un malin plaisir à surgir dans notre dos, leur arrivée s’accompagnant de grognements pour le moins effrayants. La bande son est d’ailleurs toujours aussi convaincante, avec d’innombrables bruitages d’ambiance : nos déambulations s’accompagnent de craquements, de bruits de pièce de métal qui s’entrechoquent, de crépitements de flammes, de cris humains, et bien sûr de la respiration haletante d’Isaac. La plongée au cœur de Sprawl est menée de main de maître par Visceral Games, et l’on ne peut qu’être à la fois séduit et admiratif devant un tel résultat. Il faut dire que la partie graphique n’est pas en reste avec des Necromorphs au design organique toujours aussi improbable mais pourtant parfaitement animés, et des décors variés, baignés de splendides effets de lumière. Cerise sur le gâteau, le tout bénéfice d’une fluidité à toute épreuve.

Si les paragraphes précédents peuvent laisser penser que Dead Space 2 reprend le gameplay de son aîné à l’identique en se contentant d’offrir une nouvelle aventure, il convient toutefois d’apporter quelques précisions. Les développeurs de Visceral Games ont en effet ajouté de nouveaux Necromorphs ainsi que des armes inédites, mais ils ont surtout inclus quelques passages dans des zones sans gravité, dans lesquels Isaac peut cette fois voler. Plus globalement, des séquences d’action à grand spectacle viennent entrecouper les passages plus classiques, et l’on pense notamment à cette séquence dans un train à la fin du chapitre 2 : tout débute de manière normale puisque notre héros entre dans le train et le met en route après s’être débarrasser de quelques ennemis, mais les choses se gâtent par la suite et voilà la rame qui tombe dans le vide, Isaac glissant à travers quelques wagons en shootant des Necromorphs au passage. Quelques secondes plus tard, il se retrouve la tête en bas, accroché au dernier wagon par on ne sait quel lien, tandis que d’autres monstres se jettent sur lui de toutes parts : lorsque les munitions se font rares, l’angoisse monte à vitesse grand V !

A ce stade de notre article, on aimerait évidemment vous en dire plus sur le jeu en évoquant par exemple ses boss, ses modes multijoueurs, ou même la version de Dead Space Extraction qui sera présente sur l’édition limitée du Blu-Ray. Malheureusement tous ces éléments et bien d’autres restent pour le moment frappés de l’embargo précédemment mentionné. Nous nous contenterons donc de dire que Dead Space 2 s’annonce bel et bien comme un hit incontournable de la PS3, et nous vous donnons rendez-vous le 25 janvier prochain pour un test complet. Pour les distraits, rappelons que Dead Space 2 sera disponible le 28 janvier en magasin.

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Dead Space 2

Dead Space 2

9 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité