> Vous êtes ici :

Preview de Blade Kitten sur PS3

Blade Kitten

Blade Kitten

A mi-chemin entre le beat-em-all et la plateforme, Blade Kitten s’annonce comme un jeu téléchargeable au contenu un peu plus étoffé que ses congénères : réalisation, gameplay et durée de vie sont annoncés comme supérieurs à la moyenne des jeux du genre, aspects que nous avons pu en partie vérifier grâce à une version preview contenant les cinq premiers niveaux du jeu.

Incarnez Kit Ballard, une jeune chasseuse de primes fraîchement débarquée sur la planète Hollow Wish afin de capturer de dangereux criminels. Son aventure la conduira à croiser à nouveau les Darques, des créatures responsables du génocide de son peuple.

Un jeu d’action facile à prendre en main : les joueurs peuvent s’emparer de la manette puis explorer et combattre dans de vastes niveaux aux multiples chemins, emplis de zones secrètes et d’objets à collectionner.

19 niveaux vous attendent, dont 3 dédiés à l’exploration à dos de Noot (une sorte de cheval extraterrestre). Cette minisérie en deux parties sera exclusivement disponible en téléchargement.

Un titre inspiré des jeux de plateforme à scrolling des années 80/90, mais avec la profondeur attendue par les joueurs modernes.

Une exploration intuitive grâce aux mouvements de Kit qui lui permettent de traverser aisément son environnement : elle peut ainsi courir de manière libre, sur le sol comme sur les murs, et s’accrocher aux plafonds pour atteindre les zones secrètes.

Blade Kitten va plus loin que la plupart des titres proposés au téléchargement avec son histoire développée, ses cut-scenes utilisant le moteur de jeu, et un style visuel coloré qui séduira fans d’anime et joueurs occasionnels.

Des dialogues intégralement parlés : 9 acteurs professionnels de Los Angeles ont prêté leurs voix aux 23 personnages du jeu, chaque séquence bénéficiant ainsi de dialogues en anglais sous-titrés en français.

Dans certaines zones, Kit peut faire appel à son partenaire Skiffy pour l’aider dans les combats, les puzzles, ou la récupération d’objets.

L’univers de Blade Kitten est une création de Steve Stamatiadis, co-fondateur de Krome Studios et directeur créatif. C’est sa première licence depuis la création de Ty, le Tigre de Tasmanie.

Blade Kitten - 34 Blade Kitten - 33 Blade Kitten - 29 Blade Kitten - 26

Blade Kitten - 22 Blade Kitten - 20 Blade Kitten - 19 Blade Kitten - 17

Blade Kitten - 15 Blade Kitten - 14 Blade Kitten - 13 Blade Kitten - 8

Blade Kitten - 5 Blade Kitten - 3 Blade Kitten - 2 Blade Kitten - 1


Il faut bien l’avouer, les premières secondes aux commandes de Kit sont quelque peu déconcertantes. D’abord parce que les jolies cut-scenes en 3D laissent vite place à une action 2D façon Prince of Persia premier du nom, ensuite parce que quelques ralentissements font leur apparition dans les cinématiques propulsées par le moteur de jeu, et enfin parce que la prise en main de notre héroïne est de prime abord un peu déconcertante. Mais n’allons pas trop vite et commençons par le commencement, à savoir le gameplay du jeu.

Vous dirigez donc Kit, la jeune et jolie chasseuse de primes, dans des niveaux de taille imposante et aux embranchements multiples. Certes il n’existe qu’une entrée et qu’une sortie pour chacun d’entre eux, mais le chemin menant de l’une à l’autre n’est pas figé : vous aurez le choix de suivre les grosses flèches vertes qui indiquent la route la plus courte, mais pourrez aussi décider d’explorer un peu mieux les environs et, pourquoi pas, de détruire quelques murs, sols ou plafonds peu solides pour trouver des raccourcis ou des zones secrètes. Quelques mécanismes devront parfois être activés pour dégager un passage, et de nombreux pièges tenteront de vous barrer la route : jets de feu, ventilateurs, barrières électriques, et engrenages sont autant d’obstacles à contourner, donnant parfois lieu à de petits puzzles.

Rapidement, on comprend que Kit est une véritable athlète : elle peut évidemment marcher ou courir sur les différentes plateformes, sauter et effectuer des doubles sauts, mais aussi grimper le long des murs et s’accrocher aux plafonds. Ses facultés vous permettent ainsi d’atteindre les moindres recoins de chaque niveau, où vous trouverez de nombreux objets à ramasser : des cristaux appelés Hex servant de monnaie, des coffres remplis d’Hex, et différentes sortes d’objets bonus à collectionner. Si la panoplie des mouvements est bien fournie, il faudra toutefois un temps d’adaptation pour s’adapter à l’inertie de la belle durant ses sauts : la gravité d’Hollow Wish ne semble pas être similaire à celle de la Terre !

Bien sûr, Blade Kitten n’est pas qu’un jeu mêlant exploration et plateforme : vous croiserez aussi très souvent la route d’ennemis armés et bien décidés à stopper votre progression. Vous pourrez alors vous servir de l’épée qui flotte en permanence autour de vous : bouton Carré pour un coup rapide, Rond pour projeter l’arme, R2+Carré pour un coup décisif quand votre jauge de colère est pleine. Vous pourrez aussi déclencher une glissade offensive avec Croix et une diagonale vers le bas, ou bien vous accrocher au sol ou à un ennemi en utilisant L2. La palette des attaques est donc elle aussi convaincante, mais il faut bien reconnaître qu’en dehors d’adversaires un peu coriaces faisant office de boss, les autres ennemis rencontrés ne sont que du menu fretin balayé d’un coup d’épée ! Même les soldats équipés d’un bouclier ne font pas le poids puisqu’il suffit de maintenir Rond appuyé pour leur ôter leur protection…

Si toutefois vous aviez du mal à vous en sortir, sachez que vous pourrez utiliser vos précieux Hex dans la boutique du jeu pour augmenter vos capacités (santé et endurance), acheter de nouvelles épées de plus en plus efficaces, ainsi que de nouveaux costumes. Des améliorations toujours bonnes à prendre, mais qui n’ont pas une influence extraordinaire sur le déroulement du jeu. A vrai dire, si les cinq niveaux proposés par cette version preview se sont révélés sympathiques et variés dans leur design, le gameplay ne s’est en revanche pas enrichi d’un pouce : le niveau dans lequel on chevauche un Noot tente bien d’apporter un peu de variété, mais le changement reste tout de même bien timide.

Quoi qu’il en soit, on est tout de même séduit par le jeu, grâce notamment à un design façon anime plutôt réussi et à une bande son agréable à l’oreille : calmes durant les phases d’exploration, les musiques s’enflamment dès que l’action démarre et se révèlent assez entraînantes. On aime aussi les dialogues parlés (en anglais mais sous-titrés en français), et le level design réussi qui fait la part belle aux zones secrètes et autres bonus cachés. Bref, si la partie combat de Blade Kitten ne nous a pas totalement convaincus, son aspect plateforme semble en revanche plus abouti, et l’on espère que les niveaux suivants du jeu apporteront suffisamment de nouveautés pour rehausser l’intérêt des combats. Réponse d’ici quelques jours, le jeu étant prévu sur le PlayStation Store à la fin du mois pour 9.99€.

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Blade Kitten

Blade Kitten

6 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité