Preview de Bionic Commando : Rearmed 2 sur PS3

Bionic Commando : Rearmed 2

Bionic Commando : Rearmed 2

  • publié le 27 janvier 2011 par
  • Plateforme : PS3
  • Date de sortie :02/02/2011
  • Distributeur :Capcom
  • Genre :Shoot
  • Nb de joueurs :1

Pour sa troisième apparition sur PS3, le célèbre Nathan Spencer retrouve son gameplay original tout en 2D et nous offre ainsi une suite à l’opus Rearmed de 2008, lui-même un remake assez libre du jeu Bionic Commando original. De quoi satisfaire les fans de la première heure, sans doute un peu déçus par la production full-3D proposée par GRIN en 2009.

De nouvelles armes, de nouvelles attaques et de nouvelles améliorations pour le bras bionique de Nathan.

Une mécanique de jeu orientée plateforme encore améliorée pour plus de liberté et de challenge.

Le bras bionique ne sert pas qu’au combat, il est aussi à la base de puzzles qui vous demanderont de faire la preuve de votre maîtrise.

La campagne en mode coopératif pour deux joueurs est de retour, et meilleure que jamais.

Une action directement inspirée du jeu original avec des graphismes et une caméra améliorés.

Une bande son originale inspirée des effets de l’ère NES, produite par l’équipe à l’origine des musiques du premier Rearmed.

Les planches servant au cut-scenes ont été réalisées par Massive Black, studio connu pour son travail sur Infamous, Bioshock 2 et God of War III.

Bionic Commando : Rearmed 2 - 38 Bionic Commando : Rearmed 2 - 36 Bionic Commando : Rearmed 2 - 33 Bionic Commando : Rearmed 2 - 25

Bionic Commando : Rearmed 2 - 23 Bionic Commando : Rearmed 2 - 22 Bionic Commando : Rearmed 2 - 19 Bionic Commando : Rearmed 2 - 16

Bionic Commando : Rearmed 2 - 11 Bionic Commando : Rearmed 2 - 10 Bionic Commando : Rearmed 2 - 6 Bionic Commando : Rearmed 2 - 1


Autant le dire tout de suite, ce n’est pas du côté de son scénario qu’il faut espérer un peu d’originalité de la part de ce Rearmed 2 : un dictateur sévissant sur une île imaginaire menace d’attaquer la FSA, l’organisation à laquelle appartient le héros de la série Nathan Spencer, et celle-ci décide d’envoyer le colonel Buebaker pour régler le problème. Malheureusement l’homme disparaît peu après son arrivée sur place, et c’est donc Nathan qui prend les choses en main, accompagné de quatre autres bioniques. L’équipe est toutefois séparée dès les premières secondes du jeu, nos partenaires n’étant visiblement pas assez au point pour une telle opération : c’est donc encore une fois seul, ou presque, que nous devrons sauver le monde. « Presque », car comme son prédécesseur Rearmed 2 permet à deux joueurs de s’allier afin de remplir la mission de concert. Une option qui se fait rare de nos jours et qui est donc appréciée à sa juste mesure.

Pour en revenir au jeu à proprement parler, on constate sans grande surprise que le gameplay proposé est largement inspiré de celui du premier opus : Nathan traverse des niveaux présentés en 2.5D, et se déplace ainsi aussi bien horizontalement que verticalement. Si l’homme peut classiquement marcher et sauter de plateforme en plateforme, il dispose surtout d’un bras bionique servant de grappin et permettant les acrobaties les plus folles : tel Tarzan sur sa liane, il peut ainsi franchir des précipices ou prendre de la hauteur pour atteindre des zones apparemment inaccessibles. On note d’ailleurs un petit changement dans les manipulations au pad par rapport au jeu précédent : lancé avec le bouton Rond, le grappin reste désormais accroché jusqu’à une nouvelle pression sur le même bouton ou une utilisation du bouton Croix servant au saut. Une modification qui permet des acrobaties plus précises, même si les vétérans de Rearmed premier du nom auront besoin de quelques minutes d’adaptation.

Au rayon des vraies nouveautés, on note l’apparition d’une attaque au sol à déclencher durant un saut : déjà vue dans le Bionic Commando de GRIN, la manœuvre permet non seulement de se débarrasser d’ennemis situés autour de l’impact, mais aussi de détruire certains blocs de pierre obstruant le passage de Nathan. On remarque d’ailleurs que les embranchements menant à des caches secrètes sont légion, permettant de récupérer des munitions, des packs de santé, de nouvelles armes, ou encore des améliorations actives ou passives. Ces dernières peuvent ensuite être équipées via le menu d’inventaire, conférant de nouvelles aptitudes à Nathan : une santé qui se régénère avec le temps, la faculté de pirater les systèmes électroniques, ou encore le lance-grenades sont autant d’atouts supplémentaires facilitant la traversée des différents niveaux.

Côté contenu, Rearmed 2 semble avoir de quoi occuper les joueurs avec une campagne comptant une grosse quinzaine de niveaux, ainsi que des salles de défis à parcourir le plus vite possible. On note en revanche la disparition des phase de jeu en vue de dessus du premier volet qui servaient de transition entre deux niveaux.

Heureusement on pourra se consoler en admirant la superbe réalisation du jeu, les niveaux aux environnements variés bénéficiant d’arrière-plans superbes et animés, et d’avant-plans floutés pour un bel effet de profondeur. Quant aux ennemis, si la bleusaille de base manque un peu de variété à notre goût, les boss sont là pour rehausser le niveau et offrir des affrontements « old school » franchement réussis. Terminons avec une mention spéciale pour la bande son, dans la droite lignée des musiques « 8-bits » aux percussions si reconnaissables, qui fera à n’en pas douter frissonner les amateurs du genre.

Ces derniers n’ont d’ailleurs plus que quelques jours à patienter pour mettre la main sur Bionic Commando Rearmed 2, celui-ci étant prévu pour le 2 février prochain sur le PlayStation Store européen.

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Bionic Commando : Rearmed 2

Bionic Commando : Rearmed 2

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité