La plus grande base de news et de tests sur PS2  


>Vous êtes ici : Accueil » PS2 » GrimGrimoire » Preview

Preview de jeu PS2

GrimGrimoire

GrimGrimoire

FaceBook Twitter
Envoyer

Depuis quelques temps, Koei permet aux européens de jouer à des jeux japonais que l’on regardait de loin il y a encore quelques années. Après les Atelier Iris et autre Disgaea, c’est au tour de GrimGrimoire de débarquer bientôt en Europe. Premières impressions.

Composé d’anciens membres de l’équipe à l’origine du mythique Princess Crown sur Sega Saturn, Vanillaware est un studio de développement qui s’est spécialisé dans les jeux 2D. Deux titres PlayStation 2 sont à mettre à leur actif : Odin Sphere et GrimGrimoire. En attendant une éventuelle sortie du premier sur notre continent, attaquons nous d’abord à GrimGrimoire :

 

Un RTS (Real-Time Strategy) co-développé avec Nippon Ichi Software

Vous incarnez une jeune magicienne du nom de Lillet Blan qui intègre l’école de la Silver Star pour apprendre de nouveaux sorts.

Un scénario basé sur cinq jours que vous vivrez en boucle jusqu’à empêcher une terrible catastrophe de se produire.

Puisez dans vos ressources de Mana pour monter votre propre armée : elfes, fées, licornes, homunculus, dragons et autres créatures magiques sont à votre service.

Apprenez de nouvelles incantations grâce aux nombreux grimoires.

Entièrement en anglais, possibilité de mettre les voix japonaises.

Sortie programmée pour le 28 septembre en France.

GrimGrimoire - 27 GrimGrimoire - 26 GrimGrimoire - 21 GrimGrimoire - 24

GrimGrimoire - 19 GrimGrimoire - 18 GrimGrimoire - 17 GrimGrimoire - 16

GrimGrimoire - 15 GrimGrimoire - 14 GrimGrimoire - 13 GrimGrimoire - 12

GrimGrimoire - 11 GrimGrimoire - 10 GrimGrimoire - 9 GrimGrimoire - 8


GrimGrimoire nous conte l’histoire de Lillet Blan, jeune magicienne, qui intègre la prestigieuse école de magie située dans la tour Silver Star. Les premiers jours se passent relativement bien, Lillet rencontre ses camarades et ses professeurs et côté enseignement elle apprend à maîtriser le pouvoir des grimoires. Mais au bout du cinquième jour, c’est la panique et, après quelques explications que vous découvrirez par vous-même, Lillet se retrouve nez à nez avec une puissance démoniaque qui a pris le contrôle de la tour… Subitement, notre jeune héroïne se retrouve dans sa chambre le soir de son arrivée à l’école.

Pendant tout le jeu, vous serez contraint de revivre ces cinq jours et tenterez donc de percer le mystère qui se cache derrière les murs de la Silver Star. Un scénario original qui, même s’il peut paraître simpliste au premier abord, se révèle plus complexe au fur et à mesure que le cycle des 5 jours se répète. L’avantage pour le joueur, c’est que Lillet se souvient de tout et même de son enseignement sur les grimoires.

Avant d’arriver à la rédaction, l’actualité de GrimGrimoire ne m’avait pas marqué plus que ça. D’où ma grande surprise quand j’ai découvert qu’il s’agissait d’un pur RTS. Un genre que l’on retrouve principalement sur PC et généralement mal adapté sur console de salon à cause, notamment, de l’absence du combo clavier/souris.

Comme tout RTS qui se respecte, le concept est simple : vous avez une matière première (ici la mana) qu’il vous faut récolter pour ensuite la dépenser en invoquant des créatures magiques de tout type, indispensable à la défense de votre rune (cercle magique qui permet d’invoquer vos créatures) et à l’attaque des autres unités ennemis dispersées sur le terrain. Pas de personnage à diriger, pas de village à visiter ni de donjon à explorer, ici toutes les phases de jeu se font à l’aide d’un curseur et elles sont encadrées par des phases de dialogues qui font évoluer le scénario.

Ici la 2D est reine et votre terrain s’étend de manière horizontale sur tout votre écran. Votre position de départ est donc un élément important. Vous êtes plongé dans le noir et seul votre avancée dans les couloirs de la tour vous dévoilera la position de vos ennemis.

Il existe 4 types de magie : Glamour, Necromancy, Sorcery et Alchemy. Ce qui vous permet de créer des créatures aux capacités variées et possédant points forts et points faibles face aux créatures issues d’un autre type de magie. Les attaques d’un démon doté d’une enveloppe charnelle sont inefficaces contre un démon astral par exemple.

Chaque grimoire recèle une rune, une rune permet d’invoquer des créatures bien précises, allant de la simple fée archer à l’immense dragon. Au fil de votre progression, vous étudierez d’autres pages de vos grimoires qui vous autoriseront à faire évoluer le niveau de vos créatures et à utiliser de nouveaux pouvoirs.

Bref, un gameplay complet que l’on maîtrise petit à petit et qui offre de multiples possibilités une fois assimilé. Avec le curseur et une touche de validation pour confirmer un ordre, difficile de faire plus simple. Reste ensuite la gestion de votre stock de mana et l’état de vos troupes par rapport à vos ennemis, un RTS comme on les aime.

Ce premier contact est une agréable surprise : l’univers enchanteur, la réalisation 2D, le scénario, le design des différents protagonistes et le gameplay très prenant font de ce GrimGrimoire un jeu unique sur PlayStation 2. A confirmer lors de son test complet bientôt sur PlayFrance.

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


Infos Jeu

GrimGrimoire

GrimGrimoire

  • Acheter sur Fnac.com
    En occasion à 77.00€

[articles disponibles]

[médias disponibles]