Les news PS3 de Sony en intégralité


L'actualité sur PS3

[Impressions] GC 2010 : The Witcher 2

Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte | le 19 août 2010 à 00h46, par
FaceBook Twitter
Envoyer


En ce premier jour d’ouverture de la GamesCom 2010 à Cologne, nous n’avons pas pu résister à l’envie de découvrir la suite du désormais célèbre The Witcher par les développeurs de CDProjekt en collaboration avec Namco Bandai. Rendez-vous pris à midi pétante donc, (sigh, l’heure de manger, juste le temps d’avaler un petit suisse) pour découvrir The Witcher 2 : Assasins of Kings.

The Witcher 2: Assassins of Kings - 47 The Witcher 2: Assassins of Kings - 46 The Witcher 2: Assassins of Kings - 45 The Witcher 2: Assassins of Kings - 44

Pour ceux qui n’auraient pas suivi l’histoire, il s’agit d’un jeu de rôle d’origine européenne (développeurs polonais), basé sur les romans de Andrzej Sapkowski. Vous contrôlez Geralt de Riv, un Witcher (un sorcier pour les anglophobes), doué tant dans le combat au corps à corps, avec ou sans armes de poing, que dans la magie et qui chasse les monstres, enfin au départ. Vous me direz, rien de neuf sous le soleil, les elfes et les nains, on a déjà vu et revu. Mais ne vous y trompez pas, il ne s’agit là que du background, le reste est bien plus intéressant : thèmes matures, choix multiples et conséquences à plus ou moins long terme. Les 1,5 millions de copies écoulées pour le premier opus ont su motiver les créateurs.La présentation débute par quelques chiffres comparant le contenu du premier volet avec celui du second. Première claque, et directement mis au tapis. Sans appel, victoire pour The Witcher, deuxième du nom. Trois openings contre un, seize endings disponibles contre trois, un peu plus de 1h40 de cinématiques contre 53 minutes, mais aussi et surtout plus que 4 écrans de chargement contre environ 700 lors du premier opus. Les critiques ont été entendues pour notre plus grand bonheur et celui des fans. S’ensuit des images de gameplay en direct. En effet, dans la petite salle obscure où l’on se trouvait, il y avait des boissons fraiches certes, mais aussi et surtout quatre développeurs avec deux ordinateurs, histoire de nous montrer différentes évolutions du jeu par rapport à nos actions et à nos choix.A ce moment du jeu, Geralt est enchaîné dans ce qui semble être une prison. Vous possédez néanmoins la clé pour vous libérer. Deux possibilités s’offrent alors à vous : parler aux gardes et donc tenter de les amadouer (je suis innocent) ou de les provoquer pour qu’ils viennent dans votre cellule et se mettent en position de faiblesse ; ou simplement se désenchainer. Le choix se portera sur le dialogue mais qui tournera court. Le « vous vous êtes trompez de personne » n’est que rarement efficace. Le geôlier se prépare donc à nous mettre une petite rouste, afin de calmer nos ardeurs de langage. En un tour de clé, Geralt se libère et un combat s’engage. Les enchaînements sont fluides et c’est impressionnant. Pourtant on nous prévient que le système de combat est encore en développement (perfectionniste?). Puis, on poursuit par une succession de gameplay en mode infiltration, aussi réaliste qu’un Splinter Cell. La végétation naturelle a même bénéficié de son propre développeur, c’est pour dire. Il faudra donc regarder où vous mettrez les pieds, histoire de ne pas marcher dans une flaque d’eau qui rameuterait des gardes à l’ouïe fine. Puis on bascule sur l’autre PC pour refaire la même tranche de jeu, mais en « Butcher Style », on ne vous fait pas un dessin. C’est selon votre bon plaisir, mon petit monsieur.
The Witcher 2: Assassins of Kings - 31 The Witcher 2: Assassins of Kings - 30 The Witcher 2: Assassins of Kings - 29 The Witcher 2: Assassins of Kings - 26

En ce qui concerne l’environnement, ce dernier est désormais ouvert et ne se borne plus à nous limiter avec de simples barrières que Geralt ne pouvait même pas enjamber parce qu’il ne savait pas sauter. Désormais, il saute et grimpe partout, cependant, si vous tentez de partir à l’aventure seul, vous risquez de tomber sur des bestioles bien trop coriaces par rapport à vos statistiques. Ces dernières ont d’ailleurs été totalement refondues. Il vous faudra donc choisir avec soin les capacités de votre héros afin qu’elles correspondent à votre façon jouer. Après que Geralt se soit échappé de la prison, les développeurs nous ont montré le mode « caméra libre », qui vous permet alors de découvrir le monde vaste qui vous entoure. Bluffant. Enfin, on termine la démonstration par une bataille épique de fantômes. De nombreux soldats se battent entre eux sous nos yeux, mais lorsque l’on tente de s’approcher, ces derniers s’évaporent dans les airs. Certains feront places à des espèces de méchas qui ont à l’heure tête un autre mastodonte de ferraille faisant trois fois la taille de notre héros. Bonheur absolu, une pluie de flèches en feu s’abattra même sur notre tête. Le rendu graphique est d’ailleurs impressionnant et pas le moindre bug à l’horizon. Les visages ont été bien travaillés et n’en ressortent que plus vivants. Pour clore la séance, on a même eu le droit de découvrir un schéma de développeur nous montrant l’ensemble des chemins représentant les différents choix possibles qui s’entremêlent et se recoupent. Plus vous avancerez dans le jeu et plus le jeu deviendra complexe, comme les branches d’un arbre.

The Witcher 2: Assassins of Kings - 42 The Witcher 2: Assassins of Kings - 38 The Witcher 2: Assassins of Kings - 7 The Witcher 2: Assassins of Kings - 6

En conclusion : s’il y a bien un titre à suivre absolument dans la catégorie des RPGs pour l’année 2011, c’est bien The Witcher 2 : Assassins of King. Les joueurs à la recherchent d’un jeu mature, réaliste, beau et ouvert ne pourront qu’être comblé. En bonus, on vous offre une photo de ce que l’on trouvait dans le press-kit.

The Witcher 2: Assassins of Kings - 12

Envoyer



[GC 2010] Interview : F.E.A.R 3 NEWS SUIVANTE NEWS PRECEDENTE [Impressions] MotorStorm : l'apocalypse dans nos mains

Pour en savoir plus

Commentaires Les derniers commentaires
  • Avatar de werwolf
    werwolf
    le 19 août 2010 à 01h31


    Réaliste? : D
  • Avatar de horny
    horny
    le 19 août 2010 à 01h37


    C''est peut être ironique :D . Cela dit.....NEEEEEEEEDDDDDDDD
Ajouter un commentaire

publicité

Infos Jeu

The Witcher 2: Assassins of Kings

The Witcher 2: Assassins of Kings

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Les dernières news

News précédentesNews suivantes

Suivre les news PlayFrance

  • ajouter à ma page Google
  • ajouter à mon Yahoo!
  • ajouter à ma page Live.com
  • ajouter à ma page Netvibes
  • Recevoir les news sur Windows Live Messenger
  • ajouter un bouton PlayFrance à ma barre Google
  • ajouter l'extension PlayFrance sur Firefox
publicité