Evénement PS4 - Uncharted 4 : Le multijoueur

Uncharted 4 : Le multijoueur

Uncharted 4 : Le multijoueur

Cette semaine nous avons enfin pu poser nos mains sur la bête Uncharted 4, ou plus précisément sur son mode multijoueur, celui-là même qui sera ouvert à tout possesseur de Uncharted : The Nathan Drake Collection à partir de ce soir à 18h. Faut-il donc se ruer sur cette bêta pour aller affronter d'autres aventuriers en herbe pendant des heures ? Lisez cet aperçu pour le savoir.

A quoi aurez-vous accès durant cette bêta multijoueur d'Uncharted 4 ? Tout simplement au mode de jeu « match à mort par équipe » - la première équipe ayant provoqué 35 « KO » dans l'équipe adverse remporte la victoire - et à deux cartes différentes pour vous affronter. Ces deux maps sont tout à fait caractéristiques de la série : la première vous plonge dans un quartier d'une ville ensoleillée au style rappelant l’Amérique du Sud, tandis que la seconde vous propose les ruines d'un temple niché au creux d'une caverne. Du très classique pour la série, et surtout du très joli, ces environnements faisant vraiment honneur à la plateforme en proposant une foule de détails au sein d'un espace réduit qui arrive à ne pas révéler tout de suite toutes les subtilités de son level design. On se surprend parfois à découvrir des passages que l'on n'avait pas remarqués au bout d'une heure de jeu dans la même carte. De quoi permettre une certaine marge de progression qui départagera vite les débutants des joueurs confirmés, si tant est que ces derniers arrivent à utiliser à bon escient les multiples passages des maps.

Uncharted 4 : A Thief's End - 39Uncharted 4 : A Thief's End - 44Uncharted 4 : A Thief's End - 46

Car Uncharted, comme vous le savez sûrement, ne se contente pas d'être un third person shooter. Dans le solo, Nathan Drake est souvent contraint de gravir des falaises, sauter d'une voiture à l'autre et se balancer au bout d'un grappin. Toute une dimension plateforme qui se retrouve dans le mode multijoueur du jeu, qui sait faire la part belle à un gameplay vertical. Vous voulez vous poster en haut d'un à-pic rocheux pour couvrir une zone avec un fusil de précision ? Pas de problème ! Mais il vous faudra y aller à la force des bras, tout en évitant bien sûr de vous faire canarder par l'équipe adverse. De plus, tous les personnages sont munis d'un grappin qui leur permettra de se balancer à des points d'ancrage habilement répartis à des endroits stratégiques, tout en conservant la possibilité de sortir son arme secondaire pour tirer depuis les airs sur des adversaires peu attentifs. En toute honnêteté, pour ce qui est de mon cas avec mes deux mains gauche quand il s'agit de viser avec un pad, ce genre de mouvement est plus jouissif en tant que spectacle qu'il n'est efficace en terme de jeu : on se prend pour un grand aventurier badass, c'est super classe, mais on arrive difficilement à loger trois balles de colt là où on le voulait.

Mais le fait est que ça marche ! Le jeu permet une alternance entre des phases de progression tactique, par la route, par les toits, avec le grappin ou même des tyroliennes, et des phases de shoot plutôt nerveuses, tout en sachant qu'une confrontation expéditive au corps-à-corps peut arriver n'importe quand. Malheureusement, dans l'état actuel des choses, on pourra reprocher un côté un peu aléatoire de certains mouvements, notamment quand il s'agit de se balancer au bout du grappin, ou quand on s'efforce de vouloir monter sur le toit d'une structure pourtant pas si haute mais que l'on se confronte à un mur invisible. Une petite déception en ce qui concerne ce dernier point, tant on se retrouve frustré d'avoir sautillé bêtement pendant dix secondes à côté d'un mur qui nous aurait donné un avantage stratégique, et qui nous fait finalement perdre du temps.

La grimpette permettra aussi d'aller récolter - Uncharted oblige - quelques trésors disséminés sur la carte. Ces diamants indiqués sur votre map vous rapporteront un précieux pécule qui vous permettra de débloquer des améliorations parmi quatre disponibles, et variables selon les personnages. Cela va de l'amélioration de la grenade, à l'invocation d'un totem magique qui indique les ennemis sur le radar, en passant par un compagnon sniper que vous pourrez placer à votre guise à un endroit stratégique. L'argent est donc le nerf de la guerre, puisqu'il permet à une équipe de réellement posséder un avantage stratégique, et le fait qu'il puisse être récolté soit en éliminant les joueurs adverses, soit en récoltant les fameux diamants, permet de ne pas frustrer les joueurs qui seraient moins précis (je sais de quoi je parle) et qui voudraient quand même ne pas pénaliser leur équipe. Tout n'est qu'affaire de style de jeu.

Uncharted 4 : A Thief's End - 41Uncharted 4 : A Thief's End - 42Uncharted 4 : A Thief's End - 43

Et en parlant de style de jeu, il faut avouer qu’Uncharted 4 a le bon goût de permettre bon nombre d'approches. Si j'ai déjà évoqué l'équilibre entre plateforme et shooter, cette dynamique va de pair avec les différentes classes de personnages proposées. On retrouve ici les archétypes standards : le soldat d'assaut polyvalent, le sniper, le soutien qui voit sa grenade remplacée par une trousse de soin, le guerrier au corps-à-corps qui peut débloquer un pouvoir le rendant très rapide ainsi qu'un fusil à pompe... Le choix est au rendez-vous, mais, mieux encore, vous pourrez bien évidemment créer votre propre classe customisable avec des armes et des atouts qui seront à débloquer contre de l'argent in-game. Et là le jeu se retrouve considérablement modifié. Je parlais plus haut de la possibilité de se concentrer sur l'aspect chasse au trésor, c'est ce que j'ai fait avec ma classe personnalisée, en prenant une compétence qui augmentait l'argent donné par les diamants récoltés et qui m'octroyait 50$ à chaque respawn. Résultat, je pouvais invoquer assez souvent les lance-roquettes et des totems sur le terrain. On pourrait donc presque imaginer, à terme, que cette composition personnalisée des personnages donne naissance à un semblant de meta-game, avec des teams composées de soldats à courte ou à longue portée, d'un soutien/heal et d'un runner qui irait récolter le plus de trésors possibles pour déchaîner des armes spéciales très puissantes.

Ainsi le multijoueur de Uncharted 4 sent déjà bon. Le fait est que, si l'on met de côté certaines maladresses inhérentes au moteur du jeu et à la visée au stick, ces quelques parties que j'ai pu faire sur le jeu étaient très fun, dynamiques et rythmées tout en offrant leur lot de complexité pour celui qui désirerait amener le jeu à un autre niveau. Si on accroche à la formule, on ne risquera pas de s'en lasser de sitôt avec ce système de personnalisation qui semble vraiment prometteur pour renouveler l'expérience de jeu. Et on peut faire confiance aux joueurs pour à la fois bien étudier le système afin de maîtriser tous les tenants et aboutissants du gameplay, et en même temps rager lorsque tout cela ne tournera pas en leur faveur. Comme dans tout bon jeu en ligne qui se respecte !

dossier réalisé par
Commentaires Les derniers commentaires
  • Avatar
    bartholomeus
    le 3 décembre 2015 à 21h57


    Je suis bien d accord, c est juste un peu galère a trouver des joueurs pour ma part. Ils ont le temps pour modifier ce qui derangera les joueurs. Vivement le mois de mars, j en bave deja.
Ajouter un commentaire