Toute l'actu Playstation : news, tests, et vidéos de jeux PlayStation 3, PlayStation 2 et PSP !

Evénement PS3

Présentation de Dead Space | le 24 septembre 2008 à 17h57, par

FaceBook Twitter
Envoyer

[sommaire]

Londres - le 17 septembre 2008. Electronic Arts organise, dans un cinéma de la capitale anglaise, une présentation privée du très attendu Dead Space. L’occasion pour nous de vous faire part de nos impressions, et de vous proposer une interview de Chuck Beaver, Senior Producer, accompagné du silencieux mais impressionnant Isaac, personnage principal du jeu.

La version proposée n'était pas la version définitive mais s'en approchait pas mal.  On commence par une sublime introduction qui pose les bases du scénario : le vaisseau USG Ishimura ne donne plus de signe de vie depuis quelques temps et Isaac Clarke, ingénieur de son état, est envoyé à bord pour réparer d'éventuels problèmes de communication.

Seulement voilà, une fois la petite équipe de secours à bord, la vérité sur ce silence est toute autre puisque de mystérieux monstres ont attaqué le vaisseau et tout l'équipage a visiblement été décimé.  Des visiteurs que notre héros ne tarde pas à rencontrer et, après une course effrénée pour leur échapper, Isaac trouve enfin une arme et entreprend de tout faire pour sortir de là vivant. Notre cher ingénieur se retrouve seul sur un vaisseau en piteux état où la lumière se fait rare et où les murs sont recouverts de sang.

La structure du jeu est simple : de longs couloirs à traverser, un mécanisme à activer, une porte à ouvrir et des monstres à éliminer. C'est assez basique, au moins au début du jeu, espérons que les phases de jeu soient plus diversifiées dans les niveaux avancés. En tout cas, une chose est sûre : le jeu accroche le joueur dès le début grâce à sa réalisation et à son ambiance. Le titre développé par le studio EA Redwood Shores joue habilement sur les effets d'ombre et de lumière pour imposer une atmosphère peu rassurante et propose également une bande son angoissante. Précisons tout de même que cette dernière n’a pu être jugée correctement sur un stand public présentant un bruit de fond permanent : il est toutefois quasiment certain que le rendu sera démentiel une fois installé seul dans le noir.

Le fait qu'il n'y ait pas d'interface à l'écran aide grandement à l'immersion mais l'écran qui s'affiche devant vous en de rares occasions pour vous communiquer des informations gâche la vue dans les couloirs étroits. Dans ce cas là il n'y plus qu'à prier pour qu'un monstre n'en profite pas pour surgir devant vous, le mieux étant encore de rester sur place et d'attendre la fin de la conversation.

Il faut avouer que l'on sent un peu déboussolé entre l'absence de carte, l'homogénéité des couloirs et les allers/retours à faire pour activer les mécanismes. Pour palier à ce problème, les développeurs ont eu la bonne idée d'inclure une fonction très utile qui, sur simple pression d'une touche, indique la direction à suivre. Libre à vous de l'utiliser. En contrepartie vous avez moins la sensation d'être perdu sur un vaisseau inconnu, un sentiment qui fait intégralement parti du concept même du titre, rappelons-le.

Face aux monstres, c'est une autre histoire. Ici, il faut laisser parler votre pistolet multifonctions et le laisser parler intelligemment. En effet il ne s'agit pas d'un jeu d'action où l'on tire à tout va sur tout ce qui bouge : les munitions sont en quantité limitée et les monstres sont nombreux alors il va falloir calmer vos ardeurs. L'astuce consiste à démembrer les ennemis grâce à quelques tirs bien placés, un système original qui procure un petit pic d'adrénaline quand on sait qu'il ne faut pas rater son tir sous peine de finir coupé en deux. Votre arme peut accueillir différents tirs secondaires permettant entre autres de stopper le temps autour de votre cible, idéal pour viser calmement ou encore de la télékinésie. Si cela vous tente vous pouvez aussi prendre la jambe d'un monstre pour frapper ses congénères !

En résumé, les quelques heures passées manette en main sont plutôt rassurantes. Dead Space est un jeu à l'univers travaillé, à la réalisation de qualité et au gameplay accrocheur d’après ce que l’on a pu en voir. Confirmation ou pas avec le test prévu d'ici quelques semaines sur PlayFrance.

Merci à Electronic Arts pour cette journée effrayante et sympathique à la fois.

Dead Space - 39 Dead Space - 38 Dead Space - 37 Dead Space - 36

Dead Space - 35 Dead Space - 34 Dead Space - 33 Dead Space - 32

Dead Space - 31 Dead Space - 30 Dead Space - 29 Dead Space - 28


page suivante ›
Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


publicité