Evénement PS4 - Notre résumé de la conférence E3 2015 d'Ubisoft

Notre résumé de la conférence E3 2015 d'Ubisoft

Notre résumé de la conférence E3 2015 d'Ubisoft

Malgré l’arrivée de Bethesda dans la ronde des conférences pré E3 et le retour de Square Enix, Ubisoft n’a rien changé à sa formule : un peu de légèreté et beaucoup d’annonces. Un mélange de nouveautés et de confirmations orchestré pendant une petite heure mais dont le fil rouge aura aussi été : cette année on ne vous raconte pas de bobards, tout ce qu’on vous montre sera jouable sur notre stand. Voici donc ce qu’il fallait retenir de la conférence de l’éditeur français.

Un démarrage pétaradant

Sans en avoir l’air, et au rythme de quelques petites phrases ponctuellement répétées, cette conférence E3 2015 d’Ubisoft avait des allures d’opération “rachat” à grande échelle pour faire oublier les polémiques de l’année dernière autour de Assassin’s Creed Unity et de Watch_Dogs. Il suffit de voir la vidéo diffusée avant la conférence, hilarante, mettant en scène des membres des studios Ubisoft qui lisent des tweets concernant leurs jeux pour comprendre que l’éditeur avait décidé de montrer qu’il était à l’écoute des joueurs.

Pour lancer la conférence Yves Guillemot, PDG d’Ubisoft, montait sur scène et avec son accent inimitable frenchy faisait ni plus ni moins qu’un nostra culpa global en rappelant que l’éditeur aime les jeux, aime ceux qui font les jeux mais surtout aime ceux qui y jouent. Des excuses dans le fond, certes mais aussi un certain sens de l’auto dérision dans la forme. Et dans le domaine de la dérision, South Park est un ambassadeur de premier choix. La conférence démarrait donc sur l’annonce du prochain épisode South Park Fractured But Whole. Le jeu sera la suite directe du RPG d’Obsidian sorti l’année dernière The Stick of Truth. Pas sûr que l’on puisse y jouer sans avoir fait le précédent, mais un petit résumé devrait suffire à ceux qui ont loupé cette perle du genre.


Une nouvelle licence a ensuite été dévoilée avec For Honor, un trailer CGI spectaculaire où s’affronte Vikings, Chevaliers et Samouraïs. Un petit côté « rêve de gosse » pour ce jeu qui devrait être uniquement multijoueurs. Des allures de Beat Them All, un peu de MOBA avec des troupes en masse gérées par l’IA et enfin des duels sanglants que ne renierait pas Mortal Kombat. La démo du jeu donne clairement envie de s’y frotter et c’est d’ailleurs la promesse annoncée : le jeu est déjà jouable sur le stand Ubisoft de l’E3. Une conclusion qui reviendra systématiquement après chaque présentation de jeu.



Tonnerre mécanique

Ubisoft présentait un trailer complètement déjanté et bien malin celui qui aurait imaginé pouvoir incarner un jour un chat chevauchant une licorne qui crache du feu dans un jeu et plus précisément dans Trials Fusion. Ce DLC répond au doux nom de Awesome Level Max et est prévu pour le 14 juillet. En guise de feu d’artifice pour votre écran.




The Crew a réussi à fédérer une communauté de pilotes depuis sa sortie et l’aire de jeu hors normes du titre développé par lvory Tower accueillera Wild Run, un festival off road et moto qui s’annonce plus léger dans son ambiance que le scénario polar du jeu. Depuis son lancement, The Crew est présenté comme un hybride entre MMO et jeu de voitures, cette extension prouve que la formule fonctionne dans la durée.



Pour la première fois sur consoles, Trackmania Turbo permettra aux joueurs de piloter des bolides sur des tracés dignes de F-Zero. Les joueurs pourront se frotter à des centaines de circuits, sans oublier les créations de la communauté puisque le jeu est autant un jeu de course qu’un jeu de construction. La démo était très efficace et une fois encore les développeurs ont souligné que le jeu était jouable sur le salon E3 2015.



Les valeurs sures sont au rendez-vous

The Division aura été la grande attraction de l’E3 2013. Deux ans plus tard le titre se fait toujours désiré. Mais cette fois-ci Ubisoft ne revient pas avec une simple démo. Le jeu est lui aussi jouable sur le stand de l’éditeur et surtout on sait qu’il sortira le 8 mars 2016.  Pour patienter, nous avons le droit à une présentation du multijoueur et de la Dark Zone. Les joueurs qui y pénètrent peuvent récupérer de l’équipement rare mais aussi y croiser d’autres joueurs. Chaque rencontre pourra être fatale mais il faudra pourtant s’allier pour parvenir à vaincre les ennemis dirigés par l’IA. Cerise sur le gâteau, on pourra se trahir en quittant son groupe. Sur le papier le concept est séduisant et rappelle celui du multi de Kane & Lynch avec ses braquages et ses trahisons. Ubisoft annonce une Bêta pour tous les supports en 2016. La Xbox One aura d'ailleurs le droit à sa Bêta exclusive dès 2015.




Révélé l’année dernière Rainbow Six Siege répondait également présent avec une présentation de tous les aspects du jeu. La campagne solo tout d’abord avec l’arrivée sur scène de l’actrice Angela Bassett et la diffusion d’un trailer très Tom Clancy dans l’esprit. Mais la grosse annonce reste la confirmation et la présentation en live du mode Chasse aux Terroristes (TerroHunt), un mode coopératif qui a fait le succès de Rainbow 6 Vegas à l’époque. Les joueurs pourront se regrouper par équipe de 5 pour collaborer et mettre fin à la menace. Désamorcer une bombe, se retrancher dans une pièce, le gameplay de Rainbow 6 Siege semble ultra efficace. La Bêta est annoncée pour le 24 septembre et, sans surprise, le jeu est jouable sur le salon.




Le dernier poids lourd du catalogue Ubisoft n’aura pas manqué le rendez-vous, même s’il faut reconnaître que Assassin’s Creed Syndicate ne semble pas autant déchaîner les passions que Assassin’s Creed Unity. Le souvenir des nombreux bugs qui ont gâché le lancement de Unity a malheureusement terni le lustre d’une série qui commence aussi à sentir le poids des années sur ses épaules. Le trailer est, comme toujours chez Ubisoft, un modèle de mise en scène. Les joueurs pourront se forger leur opinion en testant le jeu sur le salon ou bien en participant à l’un des événements dans les sept villes du monde sélectionnées (dont Paris). Détail sympathique : du contenu exclusif sera proposé sur PS4.



C’est moins désespérant en chantant

Entre un dialogue un peu gêné et gênant qui réunissait la présentatrice et un cosplayer aux airs de Jacob Frye et surtout la prestation « décalée » du chanteur (à savoir qui mérite le plus les guillemets) Jason Derulo, la conférence aura malgré tout connu quelques petits flottements. Cela n’aura pas empêché Ubisoft de rappeler que Just Dance 2016 sortira en fin d’année et que la série est la plus grosse franchise des jeux musicaux. Grosse nouveauté, plus besoin de Kinect et autres PS Eye, le jeu ne réclame que votre console et un Smartphone. Une pensée pour le Motion Gaming qui a tiré sa révérence en 2015.


Bouquet final

Fin de la conférence, Yves Guillemot annonce ce que l’on attend tous, notre petite surprise made in Ubisoft. Le PDG prévient, parfois c’est une nouvelle licence (Watch_Dogs, The Division), parfois c’est la « transformation » d’une licence existante (Rainbow 6 Siege). Pour cet E3 2015, les joueurs peuvent célébrer le retour de Ghost Recon. Le virage amorcé avec Future Soldier est encore accentué puisque Ghost Recon Wildlands est un open world jouable en coopération jusqu’à 4 joueurs. La vidéo de présentation du gameplay est redoutable d’efficacité, le jeu semble proposer un environnement gigantesque et on croise les doigts pour que le gameplay soit à la hauteur de la promesse. Fin de l’exercice, comme d’habitude Ubisoft a su présenter un line up solide et terminer par une surprise de qualité.



dossier réalisé par
Commentaires Les derniers commentaires
  • Avatar de infe|2no
    infe|2no
    le 18 juin 2015 à 10h38


    j'aurais fait la meme chose mais en un mot: "bullshit"
  • Avatar de Darsh
    Darsh
    le 18 juin 2015 à 15h05


    Ou "Downgrade"... whistle
Ajouter un commentaire