Spécial PS4 - Le Guide Officiel de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain

Le Guide Officiel de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain

Le Guide Officiel de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain

Disponible depuis une dizaine de jours, le dernier Metal Gear Solid a surpris plus d’un fan en chamboulant certains codes de la série : non seulement sa structure ouverte tranche singulièrement avec les précédents opus, mais en plus Hideo Kojima a décidé de laisser au joueur une grande liberté dans le choix et la préparation de ses missions. Autant d’éléments qui n’ont pas manqué d’en déstabiliser certains, habitués à être pris par la main en se laissant porter par une narration souvent qualifiée d’intrusive. Qu’ils se rassurent, Piggyback veille au grain et vous permet grâce à son guide officiel d’aborder The Phantom Pain plus sereinement en vous en dévoilant les moindres secrets.

Les fidèles de PlayFrance le savent, la rédaction reçoit régulièrement les superbes ouvrages de Piggyback qui s’est imposé d’année en année comme l’éditeur de référence des guides officiels de jeu vidéo. Si l’on a déjà évoqué ici le travail effectué sur des séries telles que Final Fantasy ou Assassin’s Creed, il n’est sans doute pas inutile de rappeler que d’autres superproductions vidéoludiques ont eu droit au même traitement par le passé, à l’instar de Resident Evil, Pro Evolution Soccer, Gran Turismo, Silent Hill ou encore Metal Gear Solid. C’est d’ailleurs la première fois que nous mettons la main sur un guide consacré à la saga d’Hideo Kojima, et l’on peut dire que cette encyclopédie de The Phantom Pain tombe particulièrement bien au regard de son contenu extrêmement riche.

Un guide, deux éditions

Fidèle à la tradition, Piggyback vous propose ici deux versions de son guide proposant le même contenu de base, la différence se situant dans la présence de quelques bonus pour l’édition la plus onéreuse :

  • L’édition standard compte 368 pages imprimées sur un papier de qualité supérieure (115 g/m2) et arbore une couverture cartonnée très robuste au pelliculage mat. Elle est proposée à 19.99€.
  • L’édition collector (celle en notre possession) inclut quant à elle 48 pages bonus d’artworks commentés par Hideo Kojima, pour un total de 416 pages imprimées sur un papier de même facture. Elle bénéficie en outre d’une couverture cousue avec vernis réservé, et inclut une lithographie exclusive de Yoji Shinkawa ainsi qu’une carte de l’aire de jeu en format géant. Elle est vendue 26.99€.

Le Guide Officiel de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain - 1Le Guide Officiel de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain - 2

Une fois encore on peut saluer la constance des prix de l’éditeur qui reste en dessous des 20€ pour l’édition standard malgré un nombre de pages en hausse par rapport au guide de Lightning Returns(44 de plus tout de même), et même applaudir la baisse de prix de l’édition collector qui perd 3€ malgré son contenu encore plus riche que par le passé.

Conçu pour tous les types de joueurs

Si Piggyback a déjà fait ses preuves en matière de guide officiel d’un jeu non linéaire, les choses auraient pu se corser avec The Phantom Pain qui bénéficie d’un niveau de difficulté ajusté dynamiquement : comme indiqué dans notre test du jeu, vos ennemis s’adapteront à votre manière de jouer et se muniront d’un casque si vous avez tendance à leur tirer en pleine tête, ou bien de lunettes à vision thermique si vous persistez à les attaquer de nuit. Autant dire que chaque joueur vivra sa propre mission, et qu’il est dans ces conditions impossible d’offrir une seule et unique méthode pour remplir une mission donnée.

Le Guide Officiel de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain - 3Le Guide Officiel de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain - 4

Rassurez-vous, les concepteurs du guide ont trouvé la parade : au lieu de vous proposer un cheminement pas à pas qui pourrait ne pas correspondre exactement à votre situation, ils ont opté pour l’inclusion d’une multitude de cartes et de captures d’écran annotées qui vous permettront de repérer les points d’intérêt de chaque camp et de planifier votre infiltration. Un itinéraire conseillé est bien entendu inclus pour chaque mission, vous permettant de remplir du premier coup tous les objectifs proposés, mais rien ne vous force à le suivre à la lettre et il est fort possible que quelques coups de théâtre imprévus vous forcent à en dévier au moins partiellement.

La structure idéale

Dans la pratique, le guide est divisé en sept sections (huit pour l’édition collector) organisées de la manière suivante :

  • La section « Utilisation du guide » (2 pages) vous propose une méthode pour tirer au mieux parti de l’ouvrage : il vous indique vers quelle section vous reporter en fonction de votre avancement dans le jeu, et distingue ainsi le prologue et les premières heures de jeu, la découverte des missions principales, les opérations secondaires, la gestion de la Mother Base, la compréhension avancée des systèmes de jeu, la maîtrise des missions principales, et enfin les secrets du jeu.
  • La section « Principes du jeu » (38 pages) explique dans le détail les différents aspects du gameplay, des contrôles au système de scores en passant par les préparatifs de mission, le combat, les ressources, la gestion du temps et de l’inventaire, les jokers et la Mother Base.
  • La section « Cheminement » (156 pages) détaille les 50 missions principales du jeu, avec comme indiqué plus haut des cartes et des images vous permettant au choix de foncer vers l’objectif principal ou de remplir en chemin les tâches secondaires. De nombreux conseils sont fournis permettant aux perfectionnistes d’atteindre le mythique rang S sur chaque mission.
  • La section « Opérations secondaires » (42 pages) liste les 157 missions annexes qui vous attendent dans le jeu. Celles-ci se déroulant dans des lieux relativement restreints, chaque page décrit de trois à quatre opérations et inclut pour chacune une image indiquant les points d’intérêts et un itinéraire conseillé, ainsi qu’un court texte descriptif.
  • La section « Mother Base » (42 pages) se focalise sur le développement de votre base avec le centre de commande aérien (CCA), les points d’intérêts, les installations, la recherche et le développement, le déploiement de combat, la gestion du personnel, la personnalisation, les FOB (Forward Operating Bases), les ressources et les scènes optionnelles.
  • La section « Analyses et Tactiques » (36 pages) s’attarde sur le système de réaction, les points de contrôle, les ennemis, les véhicules, les boss, le système de score, celui d’héroïsme, les coéquipiers, les objets, les animaux, les noms de code, les emblèmes, la furtivité et les trophées.
  • Enfin la section « Suppléments » (46 pages) vous dévoilera tous les secrets du jeu et reviendra sur son synopsis ainsi que sur la chronologie de la saga et la biographie de ses personnages.
  • Pour les heureux possesseurs de l’édition collector du guide, la section « Galeries d’images » sera l’occasion de découvrir de nombreux artworks classés par thème (prologue, Big Boss, Skull Face, les Walker Gears…) et commentés par Hideo Kojima.

Vous l’aurez compris la structure du guide permet aussi bien sa lecture en continu pour les joueurs ayant déjà bouclé le jeu et cherchant à en approfondir les moindres aspects, que la recherche d’une information précise que l’index permettra de retrouver facilement sans pour autant gâcher la surprise de la découverte d’autres éléments. De quoi satisfaire tout le monde.

Conclusion

Comme à son habitude, Piggyback nous livre pour Metal Gear Solid V : The Phantom Pain un guide officiel aussi pertinent dans son contenu qu’il est agréable à regarder et à tenir en main. Les informations qui s’y trouvent vous permettront évidemment de profiter au maximum du dernier bébé d’Hideo Kojima, et lorsque vous en connaîtrez les moindres secrets vous pourrez toujours placer l’ouvrage de manière bien visible dans votre bibliothèque de gamer. Un incontournable pour les fans du jeu !

dossier réalisé par
Commentaires Les derniers commentaires
  • Avatar de infe|2no
    infe|2no
    le 10 septembre 2015 à 22h04


    est-ce qu'ils disent si il y a un code secret pour faire parler Big Boss dans le jeu?
  • Avatar de Eric
    Eric
    le 10 septembre 2015 à 23h19


    Non. :P
  • Avatar de Almeti
    Almeti
    le 11 septembre 2015 à 12h18


    Apparemment, ce serait du à un changement d'acteur et donc de voix pour Snake. Sinon, saviez-vous qu'il y a une faute sur la PS4 MGSV mais pas sur le bras collector? =D
  • Avatar de Neo Devil
    Neo Devil
    le 11 septembre 2015 à 12h30


    est-ce qu'ils disent si il y a un code secret pour faire parler Big Boss dans le jeu?

    Tu m'as tué lol
Ajouter un commentaire