Evénement VITA

Gamescom : Assassin's Creed 3: Liberation : on y a joué ! | le 20 août 2012 à 16h08, par

FaceBook Twitter
Envoyer

Preview Assassin's Creed 3 : Liberation

On le répète souvent, la PS Vita est un petit bijou de technologie. Une console portable qui ne rivalise pas avec la puissance des consoles de salon mais qui permet de savourer les jeux dans un confort inédit. La PS Vita c'est un peu le petit dernier de Sony qui malgré ses aptitudes ne semble pas récolter les bonnes notes que ses parents attendaient de lui. Un manque de réussite manifeste qui a donne lieu à une conférence Sony très orientée vers le support de la console. De nombreux jeux annoncés, des bundles et même des opérations spéciales pour les titres PS3 X PS Vita. C'est dans ce contexte que Assassin's Creed 3 : Revelations est annoncé sur la portable de Sony et quoi de mieux qu'une séance d'essai pour mesurer tout le potentiel du titre ?


Quand Aveline rime avec féline


Assassin's Creed 3 : Liberation aura le droit à son bundle lors de sa sortie et si l'on en croit les dernières infos, Ubisoft a prévu une synergie entre les deux titres. C'est donc avec une double attente que nous avons pu poser nos mains sur une PS Vita et diriger la gracieuse Aveline durant deux niveaux. Une double attente car dans un premier temps cet Assassin's Creed 3 : Liberation a la lourde de tâche de prouver qu'on peut jouer à Assassin's Creed ailleurs que dans son salon. Malgré quelques jeux plus ou moins réussis sur portable et smartphone, la série semblait en effet condamnée aux portages plein de concession. Semblait, car après avoir testé le jeu, le doute n'est plus au goût du jour. Une double attente enfin car le jeu doit supporter un deuxième fardeau, prouver que la PS Vita en a dans le ventre et qu'elle peut proposer des jeux qu'on ne trouve pas sur smartphone. Une exposition due en particulier à l'absence de gros titres sur la portable de Sony, malgré de nombreuses annonces encourageantes lors de la conférence pré Gamescom.

Assassin's Creed III : Liberation - 16Assassin's Creed III : Liberation - 12Assassin's Creed III : Liberation - 14Assassin's Creed III : Liberation - 9


Mais revenons à notre héroïne qui, tout comme Connor est une métisse. Le niveau dévoilé pendant la présentation permettait de parcourir les toits de la Nouvelle-Orléans et de constater avec plaisir que le jeu affiche des décors détaillés et un environnement ouvert, là où certains screenshots laissaient craindre un jeu beaucoup plus fermé voire carrément en couloir. Mais il n'en est rien et cette partie prouve également que le gameplay s'est mis au diapason de la série avec des assassinats en toute discrétion et des acrobaties de haute voltige. L'impression de jouer à Assassin's Creed au creux de sa main est donc bien là et c'est un premier contrat rempli pour la jeune assassin. Mieux, le titre ne se contente pas d'être un simple copié/collé de la série (ce qui serait déjà un petit exploit) mais s'en éloigne légèrement. Aveline apporte sa petite touche féminine au gameplay avec des séquences de déguisement inédites. Ainsi, il était possible de s'habiller en servante ce qui avait pour effet de considérablement diminuer la vigilance des gardes à votre encontre mais également permettait de simuler des tâches ménagères pour accéder à des lieux où votre présence aurait normalement déclenchée l'alarme. Astucieux.

Bayou Aveline

Outre cette présentation accessible sur le stand presse de Ubisoft, une deuxième demo était accessible (merci le bracelet magique qui permet d'éviter les files d'attente de 6 heures annoncées sur le stand !). Cette deuxième partie plongeait Aveline dans un environnement complètement différent. Fini les rues étroites et la population urbaine, vous voilà en plein marais du Bayou. Un guide vous invite à le suivre sur votre propre canoë et c'est l'occasion de tester la maniabilité au pavé tactile arrière. Il faut en effet alterner les mouvement verticaux gauche et droite pour pagayer en ligne droite. Une manipulation un poil imprécise et qui nous avait bascule très rapidement vers la touche X qu'il suffisait de maintenir pour le même résultat. Notre Tony Estanguet olympique ne serait pas fier de nous. arrivé à votre campement, le guide vous demande ensuite de suivre la trace d'un alligator pour dérober les oeufs de son nid. Une partie très simple qui s'achevait par un combat en QTE sans grand intérêt. Il s'agit sans doute d'une épreuve annexe qui permettra de faire du commerce dans le jeu grâce aux différentes peaux et oeufs récoltés dans le Bayou.

Assassin's Creed III : Liberation - 6Assassin's Creed III : Liberation - 5Assassin's Creed III : Liberation - 8Assassin's Creed III : Liberation - 4

La deuxième partie de cette mission calibrée pour découvrir différents aspects du gameplay nous emmenait vers une épave abandonnée, repaire bien gardé par une troupe de brigands. Malgré une impression de liberté évidente, le niveau se résumait en fait à deux approches possibles, soit par le sol en avançant avec de l'eau jusqu'aux genoux, soit par les arbres. Nous choisissons la deuxième solution plus spectaculaire. Aveline se déplace avec agilité et même légèreté d'arbres en arbres, elle saute sur les branches avec assurance, contourne un tronc sans trembler et se glisse sans heurt entre deux branches verticales. Toute cette séquence s'effectue avec une fluidité remarquable en maintenant la hachette gauche. Arrivée au camp des contrebandiers, Aveline pourra opter pour une approche discrète ou un combat plus frontal. Après avoir éliminé une sentinelle perchée dans les hauteurs, elle effectue depuis le haut du mat de l'épave un saut de l'ange pour atterrir sans bruit dans un tas de foin. Nous sortons alors de notre cachette pour abattre un garde d'un tir de pistolet qui fait mouche en une balle puis c'est la mêlée générale contre quatre autres gardes. Un combat très fluide là encore même si, comme pour la séquence d'acrobatie, on notera une très grande simplicité du gameplay.



Cet Assassin's Creed 3: Liberation affiche donc de sérieux atouts a faire valoir pour sa sortie. Une plastique superbe inhabituelle sur console portable sans compter une absence de réel concurrent de qualité pour lui faire de l'ombre. Avec une telle exposition sur PS Vita, espérons que le titre d'Ubisoft propose une aventure de qualité et rencontre le succès qu'il semble déjà mériter pour, peut-être, voir ensuite d'autres titres aussi ambitieux débarquer sur PS Vita.



dossier réalisé par


Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer