> Vous êtes ici : Accueil » Dossiers » Gamescom 2012 : le bilan

Evénement Multi

Gamescom 2012 : le bilan | le 21 août 2012 à 8h00, par

FaceBook Twitter
Envoyer

Cette année, Sony a bénéficié d'un immense boulevard pour faire ses annonces à l'occasion de la Gamescom 2012. En l'absence de la concurrence, le constructeur nippon nous a éclairé sur l'avenir de ses consoles, au terme d'une conférence convaincante, et après celle sans grande surprise à l'E3. Bilan.

Les principaux enseignements

Critiqué pour ne pas avoir beaucoup parlé de sa PS Vita à l'E3, Sony s'est semble-t-il attaché à rectifier le tir pour cette conférence. Si l'on avait déjà aperçue la belle Aveline dans Assassin's Creed III : Liberation, on a enfin pu voir quelques extraits de Call of Duty : Black Ops Declassified. La portable s'apprête également à accueillir Tearaway, le nouveau Media Molecule. Un titre qui semble exploiter les fonctionnalités de la console de manière plutôt originale. On a également eu des nouvelles du Killzone Vita. Intitulé Mercenary, ce spin-off nomade est attendu pour le courant de l'année 2013. Et on note également l'arrivée des Classics PS One sur PS Vita, à partir du 28 août prochain. Une bonne chose.

La PlayStation 3 n'est pas en reste, avec l'officialisation de Puppeteer et d'Until Dawn. Le premier est un plateformer pêchu et coloré, signé Japan Studios, tandis que le second est un survival-FPS se jouant uniquement au PS Move. Particulièrement mis en avant à l'E3, le Wonderbook était aussi de retour à Cologne. L'occasion pour Sony de présenter de nouvelles applications autour de cette technologie, avant tout destinées aux plus petits. Le PlayStation Network a également été mis à contribution, avec l'annonce de Rain. Un jeu indé à l'esthétique très poétique, qui n'est pas sans rappeler les productions de Fumito Ueda (ICO & Shadow of the Colossus). A ce propos, on attend encore des nouvelles de The Last Guardian, qui serait – chose rassurante – a priori toujours en vie...

La conférence était particulièrement axée sur l'interconnectivité entre la PS3 et la PS Vita. Outre le cross-play, que l'on ne vous présente plus, Sony nous a dévoilé le cross-buy, à savoir acheter un jeu sur un support et en obtenir gratuitement une copie sur l'autre machine. Une idée qui a su trouver écho auprès de ceux ayant pris pour habitude de continuer leurs parties sur nomades, lors de leurs déplacements. Le constructeur semble aussi vouloir développer la connexion entre les deux consoles en cours de jeu. A ce titre, la conférence nous a montré qu'il serait bientôt possible de se servir de sa PS Vita comme manette sur Little Big Planet 2, un jeu PlayStation 3. Les fonctionnalités de la portable y sont mises à contribution, ce qui n'est pas sans rappeler le concept du Gamepad de la future Wii U de Nintendo. Sony aurait tort de ne pas prendre les devants...

Le choix de la rédaction

Meilleur jeu du salon : The Last of Us

Bien plus discret qu'à l'E3, le prochain titre des studios Naughty Dog s'impose pourtant comme une évidence. Réalisation léchée, mise en scène épatante et ambiance prenante ont eu tôt fait de nous convaincre du potentiel énorme de ce survival d'un nouveau genre. Il faudra toutefois patienter jusqu'en 2013 pour plonger dans l'aventure, exclusivement sur PlayStation 3.



La bonne surprise du salon : Tearaway

A première vue, la parenté avec Little Big Planet est plus qu'évidente. Qu'importe, Tearaway n'en demeure pas moins l'un des jeux les plus attendus sur PS Vita, depuis son annonce à la Gamescom. Avec son utilisation ingénieuse des fonctionnalités de la console, le prochain Media Molecule symbolise à lui seul le renouveau du line-up Vita. C'est déjà en soi, un bel exploit.



L'annonce du salon : le cross-buy

Vous en rêviez. Sony l'a fait. Toujours soucieux d'assurer une bonne interconnectivité entre ses consoles, le constructeur nippon est allé beaucoup plus loin que nous n'osions l'imaginer en offrant littéralement la copie d'un jeu. Un argument en faveur de la Vita, qui pourrait toujours plus servir à continuer ses parties loin de la PS3, mais cette fois à moindre coût. D'autant plus intéressant lorsque l'on sait que des titres comme Sly Racoon : Thieves in Time réservent des bonus aux joueurs possédant les deux machines. Reste à voir si cette offre, plutôt alléchante sur le papier, tendra à se généraliser dans les mois à venir...


Le trailer du salon : Remember Me

Parce qu'il n'y a pas que Quantic Dream qui fait des jeux très cinématographiques en France, Remember Me est l'une des autres bonnes surprises du salon. Développé par Dontnod Studios et édité par Capcom, le jeu se déroulera dans la ville de Néo-Paris en 2084, avec un gameplay offrant à la fois un système de combat inédit et des phases de plateformes inspirées d’Uncharted. Prometteur sur le papier, le soft ne sortira pas avant le mois de mai 2013.



A quoi s'attendre au TGS?

Alors que l'on prévoyait une Gamescom assez terne cette année, Sony nous a agréablement surpris avec de jolies annonces que l'on n'attendait pas. Le constructeur peut récidiver pour l'occasion, avec une ou deux surprises, mais rien n'est moins sûr. Si un premier pas a été fait en faveur de la Vita sur ce salon, on en attend encore plus, afin d'assurer une véritable continuité dans le line-up de la console. Enfin, du côté de la PS3, si on n'attend plus rien de Agent (encore moins sur un event nippon), on attend encore et toujours The Last Guardian, dont a appris récemment que le titre avait connu de grosses difficultés techniques. Une nouvelle absence poserait plus que jamais question. Et que dire de Final Fantasy Versus XIII ? Le moment semble opportun pour SQEX de reparler de ce titre très attendu, surtout après les rumeurs d'annulation qui ont secoué la toile ces dernières semaines. Avec un peu de chance, on pourrait en apprendre davantage avant le TGS, à l'occasion d'events organisés par l'éditeur autour de la série. Wait & see.



dossier réalisé par


Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer