Spécial Multi - E3 2015 : Ce que l’on attend de Sony

E3 2015 : Ce que l’on attend de Sony

E3 2015 : Ce que l’on attend de Sony

  • publié le 11 juin 2015 par

Six mois après le Playstation Experience, la conférence maison de Sony, l'éditeur japonais va remonter sur les planches à l'E3 pour faire le bilan de cette année fructueuse et nous offrir des annonces plus ou moins intéressantes. On espère qu'elles seront à la hauteur des attentes au vu de l'investissement en communication qu'a démontré la firme japonaise cette année autour de l'événement. En effet, c'est le bon Nathan Drake qui accueillera tous les visiteurs du salon, bien perché en haut du Convention Center de Los Angeles : avec cette bannière, Sony annonce très clairement ses ambitions d'être la star de cet E3 !

Il ne faut pas oublier aussi qu'en parallèle de quelques coups de teasing sur twitter, le géant japonais n'a pas lésiné sur les moyens pour promouvoir sa conférence, notamment avec le programme de l'E3 Expérience : passant d'une cinquantaine de salles l'an passé à 75 cette année, la démarche de Sony d'inviter les joueurs au cinéma pour voir les conférences de l'E3 semble avoir du succès. Mais cette démarche a un coût : si elle donne une image sympathique à l'entreprise en offrant la possibilité à une poignée de nord-américains d'aller au cinéma gratuitement pour suivre l'événement, il faut en retour que Sony assure le show ry que les annonces soient au rendez-vous histoire de ne pas avoir tendu le bâton pour se faire battre. Le faux-pas n'est pas réellement envisageable et cela prouve que l'E3 reste la grand-messe du jeu vidéo que l'on connaît. D'autant plus aujourd'hui avec la possibilité du streaming, une pratique qui a su s'implanter chez les joueurs durant l'année avec l'explosion de Twitch.

Suivez le lapin blanc

Autre corde à l'arc Sony : la réalité virtuelle. Avec le projet Morpheus annoncé pour 2016, on peut s'attendre à avoir de nouvelles informations sur l'outil de VR. Évidemment, il n'est jamais facile de montrer le potentiel de ce genre de casque sans le faire essayer directement. On peut s'imaginer alors la présentation de nouveaux jeux prévus pour cette technologie. Après la récente annonce de GNOG, ce puzzle-game bariolé conçu pour le hardware, on peut s'attendre à de nouvelles annonces pour des jeux Morpheus avec des concepts innovants, notamment de la part des indés. Et avec la sortie de l'Oculus Rift prévue pour le premier trimestre 2016, Sony a intérêt à ne pas se laisser distancer et à s'imposer rapidement comme un acteur incontournable de la réalité virtuelle.

Touche pas à mon Playstation Vue

Au-delà des jeux, il ne faut pas oublier les projets télévisuels de Sony comme le Playstation Vue. Ce service de télévision sur les PS3 et PS4 n'est actuellement disponible que pour un nombre très limité de personnes, à savoir une poignée d’habitants de New-York, Chicago et Philadelphie. Mais il n'est pas improbable de voir des annonces d'élargissement du service cette année. Pas sûr que l'Europe soit déjà servie, notamment parce que la plupart de nos FAI nous vendent eux aussi des bouquets de chaînes télé. Cette offre s'inscrit dans une stratégie plus large de conquérir les médias de divertissement, notamment avec les séries originales produites par Sony comme la série Powers sortie le mois de mars dernier, adaptée des comics Marvel. Certes la série a fait un flop relatif, mais on peut imaginer de nouveaux projets annoncés, en pariant sur l'accroissement du nombre de comptes Playstation Network. Attention cependant à ne pas tomber dans le travers du tout-télévision que l'on avait reproché à Microsoft lors de l'annonce de la Xbox One.

Who's the boss ?

Durant l'année fiscale 2015, Sony a enregistré une légère baisse de ses bénéfices via sa partie « Jeux et réseaux ». Son objectif pour l'année prochaine sera donc d'installer le parc de PS4 le plus conséquent possible et d'attendre les retombées en nombre d'abonnés au service Playstation Plus (et ainsi créer un terreau plus fertile pour ses projets télévisuels). Les investissements sur les projets comme le Playstation Vue ou des objets hardware comme le Morpheus ainsi qu'une stratégie agressive sur les licences seraient donc un bon moyen pour motiver l'achat chez les joueurs. La Playstation 4 reste leader en termes de ventes dans le monde, mais elle ne compte pas se reposer sur ses lauriers. Si une baisse de prix n'est pas envisageable pour le moment, la venue d’une nouvelle console PS4 avec un disque dur d’un téraoctet nous confirme la volonté de Sony de rester très agressif sur le marché. Il ne faut pas non plus oublier le Playstation Now, le service de streaming encore en phase de test dans quelques pays mais qui pourrait à terme peser dans la balance en offrant le catalogue des précédentes consoles Playstation, et ainsi capitaliser sur les gloires passées de la marque.

Les jeux

Mais trêve de spéculations économiques, ce qui nous intéresse, nous, les gamers, ce sont bien évidemment les jeux. Jetons un coup d’œil aux forces qui seront en présence pour soutenir l'effort de guerre du constructeur japonais durant les hostilités de l'année à venir.

Uncharted (1,2,3 et) 4

Licence phare de la dernière génération de consoles, exclu imbattable pour Sony, Uncharted va remettre le couvert sur PS4, mais malheureusement, ce ne sera pas avant 2016, après un récent report. Si l'on en croit le Nathan Drake géant déjà mentionné, il y a de fortes chances de revoir la frimousse du bel aventurier sur les écrans de la conférence Sony. Après le leak puis la confirmation de l'édition remaster de la trilogie Uncharted, dont nous aurons aussi forcément des nouvelles, les fans de Sony sont sur le qui-vive concernant la licence et mis à part des jeux comme Bloodborne, l'éditeur manque sérieusement de licences fortes pour porter sa console, surtout après l'accueil critique mitigé de The Order : 1886. Montrer de nouvelles images du jeu, de nouvelles informations, serait pour Sony un bon moyen de relancer les attentes jusqu'à l'an prochain, et qui sait, faire acheter une PS4 aux retardataires. De plus, il ne faut pas oublier qu’Uncharted 4 marque le grand retour de Neil Druckmann sur la série, après un passage sur un certain The Last of Us (excusez du peu), autre licence forte pour Sony.

Bloodborne

Officialisée il y a peu de temps, une extension pour Bloodborne, l'un des fers de lance de la Playstation 4, sera certainement de la partie. Les extensions des précédents jeux de From Software ayant rencontré un franc succès critique, et Bloodborne étant un vrai best-seller de la console, l'équation était rapidement faite. « This is for the players » disait le slogan de la PS4 et on pourrait même dire devant ce succès du jeu : « This is for the hardcore players ». Avec cette licence, Sony et From Software vont être attendus au tournant et l'E3 serait l'occasion parfaite pour en dire un peu plus sur cette extension. L'une des particularités du jeu est son système de multijoueur en ligne, qui se trouve être une aide précieuse au vu de sa difficulté. Capitaliser sur une aventure plus longue et ouverte au multijoueur pourrait permettre à Sony de motiver les abonnements Playstation Plus des joueurs de Bloodborne.

Hellblade

Successeur spirituel de Heavenly Sword, une des licences fortes du lancement de la PS3, Hellblade arrivera l'an prochain sur nos consoles PS4 en exclusivité. Il nous mettra dans la peau de Senua, une guerrière dont la maladie mentale sera un élément clé du jeu, nous plongeant dans un univers sombre et torturé. Après un récent trailer de gameplay ne montrant que peu de choses, on attend beaucoup de la conférence de Sony pour nous montrer le jeu en action plus longuement ! Le studio anglais Ninja Theory derrière le projet n'a pas lésiné sur les moyens pour proposer un jeu qui semble visuellement très travaillé, et qui fait appel à la performance capture pour donner vie à ses personnages. Le jeu se présente comme un « AAA indépendant », c'est-à-dire un jeu à gros budget avec de grandes ambitions artistiques mais ayant la liberté créative d'un jeu indépendant. Par le passé, cela avait bien réussi à la firme avec des titres tels que Heavenly Sword, Enslaved et le dernier DmC : Devil May Cry. Le jeu est donc pour le moment très alléchant sur le papier, et on espère en apprendre un peu plus durant l'E3, le titre pouvant devenir une licence forte de la PS4 si le travail de communication est suffisant et que la qualité est au rendez-vous.

Until Dawn

L'horreur fait son retour sur PS4 en 2015 avec le jeu Until Dawn. Mélange entre un slasher movie et une production Quantic Dream, le jeu se présente comme une aventure scénarisée très cinématographique où les choix du joueur ont une réelle influence sur le scénario par le biais d'un système d'effet papillon qui débloquera de nombreux embranchements. Les personnages seront campés par un casting d'acteurs modélisés qui comporte Hayden Panettiere que l'on avait pu voir dans Heroes et dans Scream 4 (un rôle tout désigné), Brett Dalton (Marvel : Agents of Shield) ou encore Rami Malek (Need for Speed, le film). Le jeu prévu initialement pour le PSMove utilisera finalement au maximum les possibilités de la manette Dualshock 4, notamment son pavé tactile pour manipuler certains objets. La sortie étant prévue pour le 26 août 2015, Sony n'a certainement plus beaucoup à nous apprendre sur Until Dawn, mais l'E3 sera un bon moment pour rappeler à tous l'existence du jeu et le remettre sous les feux de la rampe juste avant sa sortie.

Ratchet & Clank

Licence phare de la génération PS2, ayant subi quelques séquelles sur PS3, Ratchet & Clank reviendra sur nos consoles PS4 courant 2016. Il s'agit là de l'adaptation du film d'animation qui sortira en salles l'an prochain, et le moins que l'on puisse dire au vu du premier trailer diffusé par ses développeurs est que le jeu est beau et reste fidèle à sa tradition : il proposera un univers loufoque et coloré, et un gameplay qui risque d'être explosif et nerveux. N’espérons pas en apprendre trop sur le gameplay pendant la conférence Sony, mais au moins quelques informations en plus ! En tout cas, on imagine que des infos sur le film seront certainement données, le dernier trailer datant de l'E3 dernier.

No Man’s Sky et les indés

Sony a toujours su nous vendre le futur du jeu vidéo et ce, depuis la première Playstation. L'an dernier nous découvrions No Man's Sky avec émerveillement devant la possibilité de sillonner un univers procédural sans temps de chargement, un univers coloré et vivant, un univers riche et vaste à découvrir qui n'attend plus que nous. Ce petit goût de futur, nous l'avons dans la bouche devant chaque trailer du jeu. La présence du titre durant la conférence Sony ne serait pas saugrenue, surtout qu'on imagine très bien l'annonce d'une compatibilité Morpheus, le jeu étant taillé pour la réalité virtuelle. On se souvient du succès d'Elite : Dangerous cette année qui, avec un principe similaire et une compatibilité Oculus Rift a fait tourner bien des têtes. De plus, on connaît l'engouement de l'éditeur pour les indépendants et sa volonté de les promouvoir sur ses consoles. Ainsi pourra-t-on voir Earthnight, ce jeu à l'esprit rétro prévu pour 2015 sur PS4 et PSVita qui précisera peut-être sa date de sortie. On pense aussi à SOMA, le jeu d'horreur des développeurs d’Amnesia dont la sortie est prévue pour le 22 septembre, ou encore au très attendu The Witness, le jeu de Jonathan Blow, créateur de Braid, et qui devait s’inviter au line-up de la PS4.

En espérant des bonnes surprises...

Évidemment on ne peut pas tout prévoir pour ce genre d'événements et c'est bien pour ses surprises qu'on aime l'E3. Les pronostics sont ouverts en attendant la conférence qui aura lieu le 15 Juin à 18h à Los Angeles, et que vous pourrez donc suivre en live le 16 juin à 3h du matin. Que pensez-vous voir apparaître sur la scène de la conférence Sony ? Une PS4 Slim ? Une nouvelle licence ? The Last Guardian ? Attention tout de même à ne pas avoir trop d'espoir, même si l'E3 sait nous rappeler tous les ans la part de rêve qui anime tous les joueurs de jeu vidéo. En tout cas, pour ceux qui veulent confirmer les rumeurs et avoir le petit frisson des annonces en direct, préparez votre café. Pour les autres, vous pourrez suivre toute l'info de l'E3 2015 sur PlayFrance !

dossier réalisé par
Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire