Spécial PS4 - Destiny Le Roi des Corrompus : notre verdict

Destiny Le Roi des Corrompus : notre verdict

Destiny Le Roi des Corrompus : notre verdict

Un an tout juste après notre première rencontre avec Destiny, les développeurs de Bungie se décident enfin à apporter un peu de (vrai) sang neuf à leur superproduction. Non contents de modifier et enrichir certains aspects du système de jeu grâce au patch 2.0, ils proposent aussi aux joueurs de découvrir une toute nouvelle zone et de participer à des missions inédites dans Le Roi des Corrompus. De quoi faire souffler un très agréable vent de fraîcheur sur l’épopée des Gardiens !

Avant toute chose, il n’est sans doute pas inutile de revenir sur les composants qui forment l’expérience de jeu complète de Destiny : on trouve bien évidemment en premier lieu le jeu de base sorti en septembre de l’année dernière, mais aussi ses deux extensions « Les Ténèbres Souterraines » (décembre 2014) et « La Maison des Loups » (mai 2015). Si nous nous attardons sur ce point, c’est qu’il vous faudra impérativement posséder l’ensemble de ces contenus pour vous attaquer au « Roi des Corrompus » qui nous intéresse aujourd’hui.

De fait, plusieurs méthodes s’offrent à vous en fonction de votre situation actuelle :

  • Si vous avez déjà craqué pour le jeu et ses deux premières extensions, il vous suffit d’acheter « Destiny : Le Roi des Corrompus » sur le PlayStation Store pour la modique somme de 40€ : un tarif un peu élevé à notre goût, mais nous verrons d’ici quelques instants que son contenu parvient presque à faire passer la pilule.
  • Si vous aviez fait l’impasse en septembre dernier, vous pouvez désormais craquer pour Destiny Edition Légendaire, une nouvelle version boîte qui comprend le jeu de base et ses trois extensions pour 59.90€ (et même 49.90€ pendant une période limitée).
  • C’est d’ailleurs cette même option que nous vous conseillons si vous n’aviez pas encore acquis l’une des deux extensions du jeu : vous pourriez évidemment acheter le « Passe extension Destiny » (34.99€) qui vous permettra d’obtenir les deux premiers DLC, puis « Destiny : Le Roi des Corrompus », mais la note s’élèverait alors à 74.99€ ! Quant à ceux qui avaient craqué pour la première extension mais pas pour la seconde, l’Edition Légendaire reste la solution la plus avantageuse puisqu’il leur faudrait autrement acheter « La Maison des Loups » (19.99€) puis l’extension qui nous intéresse aujourd’hui pour un total de 59.99€.

Bref, à moins de déjà posséder le jeu et ses deux extensions, l’Edition Légendaire est celle qu’il vous faut !

Destiny 2.0

Si la campagne marketing menée par Bungie et Activision entremêle joyeusement la sortie du patch 2.0 du jeu et celle du « Roi des Corrompus », ces deux entités sont pourtant bel et bien séparées, la première étant d’ailleurs sortie quelques jours avant la seconde. A vrai dire le patch met en place de nouveaux systèmes et en modifie d’autres, tandis que le DLC lui-même apporte les missions nécessaires à l’exploitation de tout ce petit monde.

Le premier changement significatif du patch concerne la progression de vos Gardiens qui peuvent désormais atteindre le niveau 40 (contre 20 dans le jeu de base, puis 32 et 34 avec ses extensions). Le système de Lumière permettant de progresser par la suite a lui aussi été revu de multiples manières. Sachez tout d’abord que vos pièces d’équipement ont perdu l’attribut éponyme, la moyenne de leurs valeurs d’attaque et défense servant désormais de niveau de Lumière. En outre ce dernier n’influe plus directement sur le niveau du personnage, même s’il continue évidemment d’améliorer vos statistiques. Bref, vous n’aurez plus à vous séparer de votre fusil d’assaut préféré en raison d’un niveau de Lumière insuffisant, et aurez en revanche tout intérêt à conserver les armes les plus puissantes et les protections les plus efficaces : plus logique et facile à comprendre !

Une approche plus claire que l’on retrouve aussi dans la gestion des quêtes, qui bénéficient désormais d’un écran dédié permettant de « suivre » jusqu’à quatre d’entre elles : une fois la fonction activée, un marqueur apparaîtra sur la carte du jeu pour vous permettre de localiser immédiatement le lieu de votre prochaine mission. A noter la présence dans la partie droite de cet écran la liste de vos contrats en cours, qui peuvent être validés depuis l’interface sans repasser voir le donneur d’ordres. Au passage, sachez qu’il est désormais possible de prendre 16 contrats simultanément au lieu de 8 auparavant. Dans le même registre, votre coffre à la Tour peut désormais accueillir 72 armes, 72 pièces d’armures et 36 objets divers : de quoi voir venir.

Les factions ont elles aussi subi quelques ajustements : il n’est plus nécessaire de porter un équipement de telle ou telle faction pour prêter allégeance, un emblème suffisant maintenant à prouver votre appartenance. Le Cryptarque s’est quant à lui mis à la vente d’engrammes légendaires (au travers des nouveaux Ecus légendaires !), tandis que l’Armurier vous propose maintenant de tester des prototypes d’armes sur le terrain. Un service que vous paierez mais qui pourra se révéler gagnant sur le champ de bataille, et qui fera surtout monter votre jauge d’estime auprès du revendeur : persévérez et il vous donnera accès à un arsenal surpuissant !

Au passage, sachez que le patch apporte de nouvelles armes et armures, et en profite logiquement pour modifier la puissance et l’efficacité des pièces d’équipement déjà en votre possession : oubliez cet excellent plastron et ce fusil à pompe surpuissant de l’an dernier, vous allez devoir passer à la vitesse supérieure pour vous frotter à vos nouveaux ennemis. Certains verront peut-être d’un mauvais œil le fait de faire table rase sur des heures de farming, mais c’était sans aucun doute un passage obligatoire pour maintenir l’intérêt du jeu sur la durée…

Le Roi des Corrompus

Mais venons-en maintenant à ce qui nous intéresse vraiment, à savoir le contenu de la nouvelle extension proposée par Bungie : tout commence par l’arrivée près des anneaux de Saturne d’un immense vaisseau spatial, le Cuirassé, à bord duquel un certain Oryx prépare la destruction de notre système solaire. Il faut dire qu’il s’agit du père de Cropta, un représentant des Ténèbres que bon nombre de joueurs ont envoyé ad patres dans l’extension « Les Ténèbres Souterraines » au cours du raid « La Chute de Cropta » : très contrarié par la disparition de son fils, Oryx entend régler le problème lui-même et de façon particulièrement violente.

Si le scénario de cette extension ne brille pas par son originalité, il bénéficie en revanche d’une mise en scène supportée par des cinématiques de qualité relativement rares jusqu’ici dans Destiny. Bungie a semble-t-il enfin décidé de faire un effort de présentation, et s’est ainsi fendu d’une cut-scene servant la narration avant chaque mission du DLC. En outre, si les précédentes extensions recyclaient largement les environnements découverts dans le jeu de base, celle-ci nous offre deux terrains de jeu totalement inédits : une installation militaire sur Phobos, l’une des lunes de Mars, et surtout le Cuirassé, un vaisseau est gigantesque au décor sans doute un peu redondant mais tranchant nettement avec les autres environnements disponibles jusqu’ici.

Vous vous en doutez, le gameplay en lui-même n’a pas franchement changé depuis la sortie du jeu : il s’agit toujours de traverser des niveaux infestés d’ennemis, seul ou en coopération, et de tirer à tout-va pour espérer s’en sortir vivant. Ceci étant, on note quelques nouveautés de taille qui suffisent à renouveler tout l’intérêt des missions.

La première concerne les trois classes du jeu (Titan, Chasseur, Arcaniste) qui disposent désormais chacune d’une troisième doctrine permettant de varier les plaisirs. Nous avons pour notre part poursuivi l’aventure avec notre Arcaniste qui s’est ainsi mis au « Rite de l’Orage » et peut maintenant activer sa Super pour lancer des éclairs avec ses mains façon Jedi/Sith. Les Chasseurs se serviront quant à eux de l’énergie abyssale pour former un arc électrique, tandis que les Titans feront le ménage avec leur marteau ardent.

Du côté des ennemis, Bungie a décidé de faire du neuf avec du vieux : Oryx étant apte à corrompre les êtres vivants (d’où le titre du DLC !), vous retrouverez les menaces habituelles mais dotées de nouvelles capacités. Habillés d’une texture blanchâtre qu’un fantôme ne renierait pas, vos adversaires peuvent désormais esquiver vos tirs en se déplaçant rapidement ou en se téléportant, et peuvent même se dédoubler lorsque les choses se corsent pour eux. Plus rapides que dans leur version de base, ils se montrent beaucoup plus dangereux et vous donneront pas mal de fil à retordre si vous n’êtes pas suffisamment bien équipé !

Plus anecdotique mais tout de même amusant, l’une des missions du jeu vous oblige à freiner vos velléités de désintégration en vous demandant de passer au milieu de troupes ennemies en toute discrétion. Quelques minutes d’infiltration qui fonctionnent plutôt bien, même s’il est dommage qu’une détection entraîne irrémédiablement le retour au précédent checkpoint : on aurait aimé pouvoir tenter notre chance l’arme à la main…

Une fois bouclée la campagne du « Roi des Corrompus », ce qui devrait vous prendre entre trois et cinq heures selon le niveau de départ de votre Gardien, vous pourrez vous lancer dans les quatre nouveaux assauts ou le raid inédit qu’il propose. Il faudra toutefois pour cela vous assurer d’avoir un niveau de Lumière suffisant, les joueurs non préparés ayant une durée de vie ultra-limitée lors de ces missions.

Les fans de PVP retrouveront quant à eux les modes de jeu habituels de la série, enrichis pour l’occasion des modes Faille (chaque équipe cherche à contrôler une Etincelle pour embraser le camp adverse), Pagaille (similaire au mode Choc mais les supers et les grenades se rechargent de plus en plus vite) et Zone de Contrôle (inspiré du mode Contrôle avec une répartition différente des points). Ils bénéficient en outre de huit maps supplémentaires.

Conclusion

Si vous aviez fait l’impasse sur Destiny l’an dernier en raison de son contenu un peu léger, vous pouvez aujourd’hui vous lancer sans inquiétude dans son Edition Legendaire qui saura vous occuper de longues heures. Evidemment l’impression de répétitivité reste de mise lorsqu’il s’agit de farmer en boucle les mêmes lieux pour augmenter son niveau de Lumière, mais la campagne solo agrémentée des trois extensions a déjà de quoi vous faire passer un bon moment sans répéter ad nauseam les mêmes missions. Quant aux vétérans du jeu qui sont forcément déjà passés à ce Destiny 2.0, il ne fait aucun doute qu’ils y trouveront un challenge à leur mesure et n’auront de cesse de chercher de nouveaux équipements pour s’attaquer à des raids toujours plus corsés. Dommage que ces fidèles de la première heure doivent débourser 40€ supplémentaires pour en profiter…

dossier réalisé par
Commentaires Les derniers commentaires
  • Avatar de Eric
    Eric
    le 9 octobre 2015 à 19h14


    Ne dites rien, je sais que je suis grave a la bourre. sweat
  • Avatar de Darsh
    Darsh
    le 9 octobre 2015 à 22h31


    J'avais laissé de côté Destiny en partie à cause d'une progression beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP trop leeeeente. sleep Après six mois passés sur le jeu, j'étais toujours à courir après des armes ou pièces d'armures qui ne tombaient jamais. Heureusement que les potos du fofo et les potos real life m'ont bien aidés en me faisant participer à des raids de haut niveau pour que je progresse plus vite sinon je n'aurai jamais vu le niveau 30 et au delà ! (Merci les gars ! hello ) Après avoir lu le doss' d'Eric, le système de progression a été revu et c'est une bonne chose. J'aimerai vraiment m'y remettre mais impossible de trouver le temps... Entre MGSV et Uncharted Collection maintenant puis Just Cause 3 en décembre, je n'ai plus une minute de libre. spamafote
  • Avatar de infe|2no
    infe|2no
    le 9 octobre 2015 à 22h41


    dommage Darsh, on a perdu une valeur sure :( mais c'etait déja de bons moments :d hier en voyant Eric connecté sur le jeu, j'ai cru qu'on allait compter un nouveau gardien dans nos rangs mais en fait, il finalisait son test .. Mieux vaut tard que jamais, c'est plus interessant de voir ce qu'en pense la redac' de son site préféré Bref, je ne serais pas super objectif en donnant mon avis donc je m'abstiens mais le jeu va connaitre une nouvelle grosse etape dans son evolution a partir du 13 octobre puisque c'est la date a laquelle Bungie a décidé d'intégrer sa monnaie virtuelle le "silver" ce ne sera que pour des achats purement cosmétique (pour l'heure, des mardi on pourra acheter de nouvelles dances) donc rien qui entravera la progression mais bon, a voir comment ca va evoluer. je leur fais confiance puisqu'ils sont vraiment a l'ecoute des joueurs. c'est par exemple le cas de la derniere quete secrete qu'ils ont lancés Mercredi, il y a eu beaucoup de mécontent qui se sont fait entendre et ils n'ont pas hesités une seconde a faire un communiqué comme quoi ils avaient recu le message et qu'ils tiendront compte de tout ca a l'avenir.
  • Avatar de Darsh
    Darsh
    le 9 octobre 2015 à 22h53


    Ah mais je n'ai pas abandonné Destiny... ;) Je fais une pause temporaire pour faire d'autres jeux mais après avoir lu le doss' d'Eric, c'est sûr que je m'y remettrai. (Faut plus que je lise les tests d'Eric, il me coûte trop cher !... 'foiré ! whistle )
Ajouter un commentaire