Spécial Multi

1987 - 2012 : 25 ans de fantaisie finale

1987 - 2012 : 25 ans de fantaisie finale


[sommaire]

Nos dix séquences préférées

Final Fantasy VII - 3

Série vendue à plus de 100 millions d'exemplaires dans le monde, Final Fantasy a soufflé ses vingt-cinq bougies le 18 décembre 2012. Et a survécu à la fin du monde, en dévoilant les premières images de son Lightning Returns, ultime et second spin-off du treizième volet (oui, il faut pouvoir s'y retrouver). C'est aussi, pour les fans, 25 ans de souvenirs avec Clad, Squall, Djidane et consorts. Et autant de bons moments passés devant son écran de télé, sans jamais vraiment compter les heures de jeu. La semaine passée, nous vous partagions nos dix séquences cinématiques favorites, extraites des volets de l'ère PlayStation (hors remakes et spin-off), en vidéo. Voici nos arguments.

!!! ATTENTION, POTENTIELS SPOILERS A SUIVRE !!!


10 - Final Fantasy XIII : l'arrivée sur Eden

Cette scène est sans doute l'une des séquences d'action plus ébouriffantes qu'ait proposé la série à ce jour. Un passage qui marque un tournant dans l'intrigue de FF XIII, annonciatrice du combat final qui attend les héros et de la montée en puissance qui va suivre. La mise en scène est intense, nerveuse et très speed (peut-être un peu trop). Dans cette cinématique, c'est toute la détermination des héros qui apparaît, loin des doutes qui tourmentaient inlassablement ces derniers pendant les trente premières heures de jeu... Un sursaut que certains estiment encore excessif, mais diablement salvateur dans l'expérience de jeu.


9 – Final Fantasy XII : l'introduction

Ce FF-là reste encore en travers de la gorge de certains fans. Notamment pour son scénario et ses personnages relégués au second plan. Un point qui se discute mais on peut comprendre la déception quand on s'attarde quelque peu sur la splendide introduction du jeu. En l'espace de sept minutes, cette dernière raconte déjà une histoire et présente d'emblée des protagonistes à la destinée tragique. L'entrée en matière est magistrale avec de l'émotion, de l'action... La grande scène de bataille, elle, fait immédiatement penser à la maestria des scènes les plus épiques de Star Wars ou encore du Seigneur des Anneaux. De belles références. On peut penser ce que l'on veut du jeu, mais il est difficile de nier ne pas avoir été happé par l'incroyable introduction de Final Fantasy XII. Une agréable immersion en Ivalice.


8 – Final Fantasy IX : Kuja quitte Bloumécia

A chaque FF, son grand méchant. Pour le neuvième volet de la saga, il s'agit de Kuja. Peut-être pas celui que les fans préfèrent, mais tout de même l'un des plus classes... Fin du CD1, nos héros se font écraser par Beate, la générale de Branet. Ils viennent, par ailleurs, de découvrir que la reine d'Alexandrie est épaulée par un homme mystérieux, aux desseins plutôt sombres. Kuja. Le véritable antagoniste, c'est lui. Plusieurs heures ont passé sans jamais que son nom ne soit mentionné. Un choc. D'autant que le bougre a l'air diablement puissant. Un sentiment renforcé par la grandiloquence de son thème musical. D'un regard méprisant, il observe Djidane et ses potes, eux, complètement sonnés, avant de grimper sur le dos de son fidèle dragon blanc et de s'envoler vers une autre terre à éradiquer... La classe, on vous dit.

Final Fantasy XII - 204 Final Fantasy XII - 210 Final Fantasy XIII - 243 Final Fantasy XIII - 244


7 – Final Fantasy VIII : Perdue dans l'espace

A première vue, cette séquence peut apparaître insignifiante. Mais non. Remise dans son contexte, cette scène est absolument poignante. Libérée de l'emprise d'Adel, Linoa erre désormais seule dans l'espace. A l'agonie. Elle n'a a priori aucun moyen de s'en sortir. Et elle n'en a pas vraiment envie. Elle réalise que sous le contrôle d'Adel, elle vient de commettre quelque chose d'effroyable. Elle vient de libérer des milliers de monstres, destinés à s'échouer sur la planète. Elle se résigne. Puis, il y a ce pendentif qui flotte à l'intérieur de sa combinaison. Et la bague de Squall. Le jeune homme qu'elle aime. Comme une lueur d'espoir... Indéniablement un des moments forts de FF VIII, dans un presque silence qui vous transperce la plus dure des carapaces. Avant une séquence de sauvetage, aux commandes du héros, qui reste encore dans les mémoires...


6 – Final Fantasy X : la cérémonie d'accompagnement

Il y a des cinématiques plus difficiles à commenter que d'autres. Celle-ci en fait partie. Une gracieuse chorégraphie au coucher du soleil, de la mélancolie, des chœurs enivrants... Une belle scène, tout simplement.

page suivante ›
Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire